Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 491 fois

Dubaï -

La présentation high-tech d'Israël à l'exposition de Dubaï cache la brutalité de l'occupation

Par

Ameer Makhoul est un activiste et écrivain palestinien de premier plan dans la communauté des Palestiniens de 48. Il est l'ancien directeur d'Ittijah, une ONG palestinienne basée à Haifa. Il a été arrêté en 2010 par les autorités d’occupation et condamné pour espionnage sur la base de ses propres aveux obtenus sous la torture. Il a été libéré en 2019.

07.10.2021 - Israël participe à l'Expo 2020 de Dubaï, qui a ouvert ses portes le 1er octobre, soit presque une année plus tard que prévu en raison de la pandémie de Covid-19. Cette gigantesque exposition mondiale, qui vise à présenter les principales innovations technologiques, a lieu un an après qu'Israël a normalisé ses relations avec les Émirats arabes unis et plusieurs autres États arabes.

La présentation high-tech d'Israël à l'exposition de Dubaï cache la brutalité de l'occupation

L’entrée du Pavillon israélien à l’exposition Dubai 2020 (photo AVS Creative Visual Solutions)
Des millions de personnes sont attendues à l'Expo 2020, dont des personnalités de premier plan du monde des affaires, du commerce et des technologies de l'information du monde entier. D’après Israël, 15 millions de personnes visiteront son seul pavillon. Des dizaines d'entreprises israéliennes ont conclu des contrats et des accords aux Émirats arabes unis, et le commerce bilatéral a atteint 600 millions de dollars au cours du premier semestre de cette année.

Le pavillon d'Israël, qui porte le slogan "Vers demain", rappelle les paroles de l'ancien président Shimon Peres, qui utilisait l'image de "notre lendemain commun" pour orienter l'attention du public vers l'avenir. Un tel langage invite les Palestiniens à oublier le passé, en rejetant leur droit à la terre qui leur a été enlevée. Israël veut que les Palestiniens oublient la Nakba, le nettoyage ethnique et le pillage de leur patrie, et qu'ils profitent de "l'avenir d'Israël". Dans le même temps, il veut que le monde arabe oublie la Palestine.

Une vidéo promotionnelle israélienne pour l'Expo 2020 souligne que le design du pavillon a été inspiré par le concept de "pas de murs et pas de frontières". Et pourtant, les murs et les frontières d'Israël continuent à engloutir la terre de Palestine, la déchirant de la Galilée à Hébron, et de Gaza à la vallée du Jourdain.

Ce contraste ne pourrait être plus évident qu'aujourd'hui, alors qu'Israël poursuit un horrible processus de nettoyage ethnique facilité par des colons terroristes protégés par l'État occupant et son armée. Ce projet de colonisation a décimé les propriétés, les maisons et le bétail palestiniens dans toute la Cisjordanie occupée.

Robots tueurs

Le mur de séparation et les routes de contournement d'Israël ne font pas que perturber la contiguïté géographique de la Palestine, ils sont aussi profondément ancrés dans l'idéologie sioniste, adoptant l'approche "mur et tour" comme une affirmation de la nature militaire et coloniale des colonies israéliennes en Palestine. Et pourtant, dans le cadre d'une poussée continue pour l'annexion et l'expansion des colonies qui a effectivement bloqué toute perspective d'un futur État palestinien, Israël a encore l'audace de parler de "pas de murs et pas de frontières".

Au-delà de la simple participation à l'Expo 2020, Israël est également chargé de sécuriser la foire après que les Émirats arabes unis ont passé un contrat avec Airobotics, une société israélienne de drones, pour renforcer la sécurité. Une flotte de drones effectuera une surveillance systématique et continue tout au long de l'événement.

En assurant sa promotion et son marketing, ainsi que ceux de ses entreprises, à l'occasion de l'Expo 2020, Israël adopte la stratégie dite du "soft power". Mais l'accord avec Airobotics a une autre dimension : les drones israéliens représentent un domaine de coopération stratégique entre les EAU et Israël face à la "menace iranienne". Cette coopération a précédé les accords d'Abraham et a été renforcée après leur signature.

Au-delà de la simple participation à l'Expo 2020, Israël est également chargé de sécuriser la foire après que les Émirats arabes unis ont passé un contrat avec Airobotics, une société israélienne de drones, pour renforcer la sécurité. Une flotte de drones effectuera une surveillance systématique et continue tout au long de l'événement.

En assurant sa promotion et son marketing, ainsi que ceux de ses entreprises, à l'occasion de l'Expo 2020, Israël adopte la stratégie dite du "soft power". Mais l'accord avec Airobotics a une autre dimension : les drones israéliens représentent un domaine de coopération stratégique entre les EAU et Israël face à la "menace iranienne". Cette coopération a précédé les accords d'Abraham et a été renforcée après leur signature.

L'utilisation d'armes entièrement autonomes, connues sous le nom de "robots tueurs", est un domaine mondial émergent, et les années à venir devraient être marquées par des transformations majeures dans ce domaine. Israël peut tirer parti d'événements tels que l'Expo 2020 pour se promouvoir comme une superpuissance dans ce domaine. Il trouve dans les Émirats arabes unis un marché riche, avec lequel il a déjà collaboré dans un certain nombre de domaines, notamment sur un projet d'oléoduc qui a été présenté comme ouvrant la voie à une alternative potentielle au canal de Suez.

Derrière l'élégance du marketing et la stratégie du soft power, Israël poursuit ses efforts acharnés pour éliminer la question de la Palestine et les droits du peuple palestinien. Derrière son marketing d’instruments d’attaque, Israël vise à imposer son hégémonie sur l'ensemble de la région arabe.



Source : Middle East Eye

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même sujet

Propagande

Même auteur

Ameer Makhoul

Même date

12 octobre 2021