Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2425 fois

Israël -

La prétendue « unique démocratie du Moyen-Orient »

Par

En Israël, la soi-disant « seule démocratie au Moyen-Orient », un journaliste est en état d’arrestation domiciliaire depuis le mois de décembre pour avoir transmis une information relative à la barbarie israélienne. Dans la Démocratie juive, un autre journaliste éminent a dû prendre la fuite afin de sauver sa vie, pour avoir dit la vérité au sujet de la politique criminelle d’Israël et de ses dirigeants criminels de guerre.

Le quotidien britannique The Guardian a rapporté le 2 avril qu’Anat Kam (vingt-trois ans), une journaliste israélienne « est en état d’arrestation domiciliaire maintenue secrète depuis le mois de décembre car on l’accuse d’avoir fait passer clandestinement des documents militaires classifiés « sensibles » suggérant que l’armée israélienne a violé une décision de justice concernant les assassinats [ciblés] en Cisjordanie ».

Apparemment, dans la « démocratie réservée aux seuls juifs », des gens sont mis en état d’arrestation domiciliaire y compris lorsqu’ils tentent de dénoncer une violation de jugements de la Haute Court israélienne (même lorsqu’il s’agit de citoyens cachères).

Ainsi, Anat Kam, vingt-trois ans, sera jugée, dans quinze jours, sous l’accusation de haute-trahison et d’espionnage ; elle risque d’être condamnée à quatorze années d’emprisonnement. Dans l’Etat juif prétendument « démocratique », un ordre de bâillonnement imposé par un tribunal est en train d’empêcher les médias de couvrir cette arrestation et ces accusations en Israël. Les bras m’en tombent : apparemment, même des Israéliens peuvent être poursuivis pour avoir dénoncé dans la presse des activités illégales.

Un des grands journalistes de Haaretz, Uri Blau, qui a été aussi associé à cette affaire, a dû s’enfuir d’Israël. Il se trouve actuellement à Londres, sans doute de peur d’être visé en raison de son reportage. En novembre 2008, Blau a rapporté dans Haaretz que ‘Tsahal’ avait effectué des assassinats extrajudiciaires de Palestiniens en Cisjordanie , en violation d’un jugement de la Haute Cour aux termes duquel des efforts devaient être déployés afin de veiller à arrêter des activistes soupçonnés avant de les occire.

Selon Uri Blau, le général-en-chef de l’armée israélienne Gabi Ashkenazi aurait approuvé ces opérations d’assassinat. L’article de Haaretz était accompagné de copies de documents militaires, mais il avait reçu le nihil obstat de la censure militaire avant publication.

J’affirme ici que si l’Amérique continue à insister à vouloir « démocratiser le monde », elle devrait commencer par son « meilleur allié ». Le temps est sans doute venu, aussi, pour que le ministre britannique des Affaires étrangères, le néoconservateur David Miliband, tenant de l’interventionnisme libéral, admette enfin que l’Etat juif, ce pays qui le couche sur la liste des auteurs de sa propagande (Hasbara), n’est rien d’autre qu’une tyrannie inspirée par une profonde intolérance talmudique.


Source : Blog Gilad Atzmon

Traduction : Marcel Charbonnier

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Sionisme

Même auteur

Gilad Atzmon

Même date

7 avril 2010