Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2954 fois

Palestine -

La réponse d'ISM au verdict du procès Rachel Corrie

Par

28.08.2012 - Le Mouvement de Solidarité Internationale (ISM) est profondément préoccupé par le verdict du juge Oded Gershon, qui absout l'armée et l’État israéliens du meurtre de l'activiste ISM américaine Rachel Corrie en 2003. Rachel est morte écrasée par un bulldozer militaire israélien alors qu'elle protestait contre la démolition d'une maison palestinienne dans la Bande de Gaza.

La réponse d'ISM au verdict du procès Rachel Corrie

Bien que l'administration américaine ait déclaré que l'enquête militaire israélienne n'avait pas été "minutieuse, crédible et transparente", et que le gouvernement israélien ait gardé par devers lui des preuves vidéo et audio, le juge Gershon n'a rien trouvé à redire à l'enquête et a conclu que l'armée et l’État n'avaient aucune responsabilité dans la mort de Rachel. Le juge Gershon a déclaré que Rachel était responsable de son propre meurtre et a jugé que son action non violente pour empêcher des crimes de guerre prouvait que Rachel n'était pas une "personne sensée".

En méprisant le droit international et en garantissant l'impunité aux criminels de guerre israéliens, le verdict du juge Gershon est l'exemple qu'on ne peut faire aucune confiance au système juridique d'Israël pour administrer la justice selon les normes internationales.

L'ISM appelle la communauté internationale à tenir Israël pour responsable en soutenant l'appel palestinien au Boycott, au Désinvestissement et aux Sanctions (BDS) et en continuant à se joindre à la lutte palestinienne dans les territoires palestiniens occupés.

Décrivant la situation à Gaza 2 jours avant d'être tuée, Rachel disait, "Je suis témoin de la destruction systématique de la capacité de la population à survivre. C'est épouvantable." L'analyse de Rachel reste vraie aujourd'hui, confirmée par les Nations Unies la veille de ce verdict, qui rapportaient que sans action urgente, Gaza ne serait pas "vivable" d'ici 2020.

Ce verdict constitue un feu vert aux soldats israéliens pour qu'ils utilisent une force létale contre les défenseurs des droits de l'homme et il met les défenseurs des droits palestiniens et internationaux en danger mortel.

Ceci ne nous dissuadera pas. Aussi longtemps que nos frères et sœurs palestiniens souhaiteront notre présence, l'ISM continuera à chercher les moyens de briser le siège d'Israël et à se tenir en solidarité avec le peuple palestinien. Comme l'a dit Cindy, la mère de Rachel, "Il y avait des enfants derrière les murs de la maison que Rachel essayait de protéger... Nous aurions tous dû être là."

Le verdict du juge Gershon est un simulacre de justice, mais il n'est pas exceptionnel. En règle générale, le système juridique israélien garantit l'impunité aux soldats israéliens qui commettent des meurtres. Le seul soldat israélien convaincu d'assassinat depuis le déclenchement de la deuxième Intifada en 2000 fut Taysir Hayb, un citoyen bédouin d'Israël, pour avoir tiré dans la nuque de l'activiste ISM britannique Tom Hurndall avec un fusil d'assaut alors que Tom portait un enfant pour le mettre en sécurité.

Au moins 6.444 Palestiniens ont été tués par les forces de l'occupation israélienne pendant cette période, sans que justice ne leur soit rendue, ni à leurs familles.





Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Victimes ISM

Même auteur

ISM