Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2421 fois

Gaza -

La soeur de Cherie Blair rejoint la bataille pour briser le blocus de Gaza

Par

Un groupe d'activistes, dont la belle-sœur de Tony Blair, Lauren Booth, projète de briser le blocus d'Israël sur la Bande de Gaza en prenant la mer vers le territoire palestinien. Quelques 46 militants, parmi eu des Britanniques, une survivante de l'holocauste et une religieuse catholique US à la retraite de 81 ans, feront la traversée de 241 miles marins (env. 430km) au départ de Chypre sur deux navires en bois à la fin de la semaine, emportant des fournitures médicales. Le voyage prend environ 20 heures.

Le Mouvement Free Gaza, basé en Californie, veut ouvrir un accès international sans restriction à Gaza en livrant une cargaison "symbolique" de 200 appareils auditifs et leurs piles à une association qui s'occupe d'enfants sourds, et autres médicaments comme des analgésiques. Les organisateurs disent qu'ils ne passeront pas par les eaux israéliennes et qu'ils ont déjà averti les autorités israéliennes de leurs projets.

Mais ils s'attendent à ce que le Free Gaza, de 21m, et le Liberty, de 18m, rencontrent de la résistance. La marine israélienne patrouille dans les eaux de la Bande de Gaza. Les équipages des navires feront le maximum de trajet possible à la voile pour économiser le fuel, de manière à pouvoir rester en mer aussi longtemps que possible si leur progression est bloquée, dit Hilary Smith, manifestante britannique.

"Les passagers sont prêts à rester à bord pendant des semaines, ou plus longtemps, si on entrave leur passage", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse à Londres. "Gaza est une prison virtuelle pour plus d'un million de Palestiniens. Elle est sous siège presque continuellement depuis 2 ans. Israël dit qu'il n'occupe plus la Bande de Gaza, donc les bateaux ne demanderont aucune autorisation à Israël et ne l'autoriseront pas à monter à bord."

L'année dernière, après que le Hamas en ait pris le contrôle, Israël a imposé un blocus à Gaza et n'a autorisé l'entrée dans le territoire que de quantités limitées de nourriture, de fuel et d'aide. En mars, une coalition de huit groupes du Royaume-Uni pour les droits de l'homme a déclaré que les Gazans vivaient leur pire crise humaine depuis la guerre de 1967.

Le Docteur Mona El Farra, directrice de la Société du Croissant Rouge Palestinien à Gaza, a dit qu'elle connaissait au moins 226 malades qui étaient morts depuis que le siège a été imposé, dont 55 enfants, et que 1.500 malades sont en attente d'un traitement. "En tant que médecin, je ne connais rien de plus triste que de voir mourir mes malades", dit-elle.

Free Gaza a dit que les navires seraient inspectés par un service de sécurité indépendant, pour prouver qu'aucune arme ni substance dangereuse ne se trouvent à bord. Le groupe espère emmener un groupe d'étudiants titulaires de bourses Fulbright hors du territoire pour qu'ils puissent poursuivre leurs études à l'étranger, et ramener quelques habitants de Gaza exilés.

Enfin, un autre but est de créer un lien maritime permanent entre Chypre et Gaza. "Ce n'est pas un unique voyage symbolique", dit l'organisateur israélien Jeff Halper. "L'idée, c'est que lorsque nous atteindrons Gaza, nous aurons brisé le siège".

Blair doit visiter Gaza dans le cadre de sa mission d'envoyé du Quartet au sujet du développement économique palestinien. Le mois dernier, un voyage programmé a été annulé suite à ce que son porte-parole a qualifié de menaces faites contre lui.

Source : The Guardian

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Blocus

Même date

6 août 2008