Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2406 fois

Cisjordanie -

La vie dans les ghettos : des checkpoints fermés, des portes métalliques et des caméras de surveillance

Par

La politique de l'occupation se dévoile plus clairement dans les ghettos façonnés par le mur d'Apartheid.
Les mécanismes de contrôle sont le futur pour ces ghettos.
Un nombre toujours croissant de checkpoints, de portes métalliques, de tours d'observation et de caméras de surveillance dicteront chaque mouvement et chaque action des Palestiniens.

Il y a trois semaines, les Forces de l'Occupation ont omposé la fermeture des villages et des villes palestiniennes situés au Nord de la Cisjordanie qui est toujours en effet.

Aux checkpoints, les Palestiniens ont interdiction d'entrer ou de sortir de Jéninr, de Tulkarem, de Qalqiliya et de Naplouse.

Tous les checkpoints aux entrées des villes ont été fermés et des dizaines de checkpoints mobiles ont été installés sur les routes et aux carrefours.

L'Occupant a également fermé le terminal de Za'tara, isolant le Nord de la Cisjordanie du Centre et du Sud.


L'Occupant a installé une porte gérée par l'armée sur la route entre Naplouse et Tulkarem. La porte est située à l'ouest du village de Deir Sharaf et de la ville de Naplouse et coupe la principale route entre Naplouse et Tulkarem.

Cela rendra la vie quotidienne encore plus difficile et le commerce encore plus laborieux.

Dans le District de Salfit, les portes métalliques installées aux entrées de Kifl Hares, Jama’in, Marda et Brukin ont été fermées, emprisonnant la population dans leurs villages. La plupart des villageois n'ont pas pu aller à leur travail.

Pour compléter les checkpoints et les portes et pour assurer le contrôle totalitaire raciste de tout mouvement même dans les ghettos fermés, les Forces de l'Occupation construisent rapidement des tours d'observation et installent des caméras de surveillance.

Une tour d'observation est déjà achevée à l'ouest du village d'ar-Raba, au sud de Jénine.

Construite sur une colline située entre ar Raba et le camp de réfugiés de Fahma, la tour permet à l'Occupant de contrôler tout mouvement sur la principale route entre Jénine et Tulkarem. Elle servira à protéger le checkpoint temporaire situé à l'entrée ouest d'ar Raba.



Dans le District d'Hebron, la tour d'observation contrôlant l'entrée Nord de la ville d'Hébron a été équipé de caméras de surveillance. La tour donne sur la route palestinienne allant d'Hébron à Bethléem et sur la route des colons qui relie les colonies Sionistes entre Hébron et Jérusalem.

Pour rendre les choses encore pire, un checkpoint a été placé sur la route palestinienne forçant la population à endurer des procédures longues et humiliantes.


Le contrôle complètement Orwellien des ghettos dont les frontières externes sont déterminées par le mur d'Apartheid rend la vie en Cisjordanie synonyme d'une vie en prison.


Source : http://stopthewall.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Checkpoints

Même auteur

Stop The Wall

Même date

16 août 2006