Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5069 fois

Chili -

Le 11 septembre 1973, mourait Salvador Allende

Par

"Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n'empêcheront jamais le printemps."
"Le drame de ma patrie est celui d'un Vietnam silencieux."
Il y a 38 ans, le 11 septembre 1973, un coup d'Etat mené par le général Augusto Pinochet avec le soutien de la CIA renversait le gouvernement de Salvador Allende, le président chilien démocratiquement élu le 4 septembre 1970. On a dit qu'il s'était suicidé dans le Palais de la Moneda bombardé par les putschistes pour ne pas être fait prisonnier mais cette thèse a été fortement remise en cause, au point qu'une autopsie officielle a été décidée et menée en mai dernier sur sa dépouille. L'autopsie a confirmé qu'il s'est suicidé. Sa famille prévoit de l'inhumer de nouveau avec tous les honneurs lors d'une cérémonie publique.

Le 11 septembre 1973, mourait Salvador Allende

Après son élection, Salvador Allende, surnommé « le camarade président » (« El compañero presidente »), s'est lancé sur la voie chilienne vers le socialisme (« La via chilena al socialismo ») avec :
- l'augmentation des salaires de 40 à 60 %,
- la nationalisation à grande échelle de certaines industries (notamment le cuivre, principale exportation du Chili),
- la réforme du système de santé,
- le blocage des prix,
- la réforme du système d'éducation, poursuivant les réformes entreprises par son prédécesseur Eduardo Frei Montalva,
- des mesures diverses telles qu'un programme de lait gratuit pour des enfants (à raison d'un demi litre de lait par jour et par bébé),
- une tentative de réforme agraire,
- un nouvel « impôt sur les bénéfices » est créé,
- un moratoire sur les remboursements de la dette extérieure et la cessation du paiement des dettes auprès des créanciers internationaux et les gouvernements étrangers.

"L’incontestable justesse de son combat et son engagement sans faille envers les plus nombreux -les plus démunis-, son attachement inébranlable à la légalité républicaine et une certaine éthique du pouvoir, lui assurent une stature politique universelle encore non surpassée.

Aux moments où les dérives d’une gestion purement mercantile de l’économie conduisent au collapse social dans plusieurs points du globe, la figure du Président Salvador Allende recouvre une surprenante actualité
", "Le Président qui traverse le temps," Guy Desmurs, Site Salvador Allende. 26 juin 2011.

Photo
Des militaires et des sapeurs pompiers évacuent le cadavre d'Allende du Palais de la Moneda, l'après-midi du 11 septembre 1973


Sources : Site Salvador Allende, Wikipédia.



Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Chili

Même sujet

Impérialisme

Même auteur

ISM-France

Même date

11 septembre 2011