Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3945 fois

Gaza -

Le Ghetto de Varsovie et Gaza : troublantes similitudes

Par

La semaine dernière, j'ai vu une photo, un père tenant dans ses bras son bébé de 6 mois. Le père avait le visage dépourvu d'expression; l'enfant dans ses bras était mort. Le nom du bébé était Mohammed El-Borai, il a été tué en même temps que plusieurs autres personnes dans une explosion suite au tir aveugle d’un canon israélien sur les quartiers densément peuplés de Gaza.

Le Ghetto de Varsovie et Gaza : troublantes similitudes


Photo Mohamed Omer : Nasser El-Borai tient dans ses bras son fils âgé de six mois, tué lors d'une explosion suite aux tirs israélies à Gaza

Il y avait d’autres photos, dont celle d'un groupe de garçons portant des fleurs qui se tenaient aux côtés du corps meurtri et ensanglanté du bébé. C’était pour moi la plus poignanta.

J'avais eu une discussion sur la cause des attentats-suicides chez les Palestiniens, et c’est cette image, plus que toute autre, qui me préoccupe le plus. Dans leur tête, la mort du bébé aura plus d'impact sur leur avenir que tout ce que l'on pourra leur dire.

C'est alors que j'ai commencé à réfléchir, peut-être plus en détail, à la situation des Palestiniens aujourd'hui, et aux similitudes avec l'histoire des Juifs qui a mené à leur exode massif de leurs propres pays pour immigrer sur la terre qui était à l'époque connue sous le nom de Palestine.

Le ghetto de Varsovie pendant l'holocauste juif revêt une importance particulière pour les juifs européens. C’était un lieu d'oppression et le chemin vers la mort pour des milliers d’entre eux et c'est devenu un symbole de la lutte pour leur reconnaissance.
Pourtant, ce qu’ils ne parviennent pas à reconnaître, alors que leurs descendants poussent leur propre vision de l'idéalisme juif et sioniste, c’est la similitude des conditions de vie qu'ils imposent maintenant au peuple arabe de Palestine.

Les Nazis avaient pris dans des rafles des Juifs de Pologne et ils les avaient cantonnés dans un petit secteur de Varsovie, ils avaient construit une barrière autour du périmètre pour les empêcher de partir. Les Israéliens ont eux aussi pendant le conflit poussé de force un grand nombre d’habitants arabes d'Israël dans une enclave qui a maintenant une densité de population de 4200 personnes au km2 ce qui représente 14 fois celle de la région voisine d'Israël, qui a 360 personnes au km2.

Les Nazis avaient privé de vivres et de produits de base les habitants du ghetto. Le gouvernement israélien a aussi interrompu l’approvisionnement en marchandises aux 1,4 million d'habitants de Gaza, en limitant au compte-goutte l’entrée des convois de marchandises.

Les Nazis avaient réduit la ration calorique moyenne de la population juive du ghetto à 241 calories par jour. Les Israéliens ont eux aussi réduit la ration calorique des Palestiniens dans la bande de Gaza. Selon un rapport de l'ONU, cela représente actuellement 61% des besoins quotidiens.

Les Nazis avaient limité les services publics comme l'eau et l'électricité. Le gouvernement israélien a fait de même.

Les Nazis avaient limité l’accès de la population aux services de santé. Les Israéliens ont limité les soins de santé dans la bande de Gaza en limitant les livraisons de médicaments ou le traitement des cas qui ont besoin d’être effectués à l'extérieur.

La population juive a résisté à l'oppression des Nazis bien que trop tard et leur rébellion a été brutalement écrasé sans se préoccuper de qui était sur leur chemin.
Les Palestiniens de Gaza, avec leurs propres organisations de la résistance, et notamment le Hamas, se sont rebellés contre leurs oppresseurs et les Israéliens ont aussi utilisé tous les moyens disponibles pour écraser la rébellion sans se préoccuper de qui était sur leur chemin, en les mutilant ou en les tuant.

Les Nazis ont détruit la structure du ghetto en la rasant au niveau du sol afin d’écraser la résistance à leur oppression. Les Israéliens ont rasé indistinctement des bâtiments et des infrastructures dans la Bande de Gaza afin d’écraser la résistance à l'oppression.

Les Nazis ont attribué au peuple juif un statut moindre que leurs autres habitants, en les privant de leurs droits en tant que citoyens, et même en tant qu’êtres humains. Israël attribue aux réfugiés détenus à Gaza un statut moindre qu’il accorde aux Juifs du monde entier et prive les Palestiniens de leur droit au retour sur leurs anciennes terres.

Les Nazis ont utilisé tous les moyens à leur portée pour briser la volonté des habitants juifs du ghetto. Les Israéliens ont fait la même chose : ils utilisent tous les moyens à leur portée pour briser la volonté des Palestiniens.

Les Nazis ont tué de façon aveugle les habitants juifs du ghetto. Les Israéliens ne tuent-ils pas aveuglément les habitants en imposant leur contrôle sur la bande de Gaza?

Les Juifs d'Israël et d'ailleurs ont tout à fait raison de protester contre l'inhumanité de leur traitement par les Nazis et d'obliger le monde à ne pas permettre que la même situation se reproduise. Les Palestiniens protestent contre l'inhumanité de leur traitement par les Israéliens, et pourtant dans un étrange tournure des événements, le monde permet toujours à l'oppression de se produire et de perdurer.

C'est après les Juifs dans le ghetto aient été massivement tués ou transportés que le monde s’est levé et s’est senti coupable de ne pas avoir agi plus tôt.

Àvec à l’esprit l'image de Mohammed Al-Borai, je me demande quand le monde va se lever et dire : Trop, c'est trop, on ne va pas répéter le ghetto de Varsovie et en particulier lorsque ses auteurs sont ceux qui en ont le plus souffert.

C’est à la base une lutte contre l’inhumanité que celle du peuple palestinien de la bande de Gaza et le monde l’ignore délibérément. Une inhumanité infligée par les Nazis aux Juifs dans le ghetto de Varsovie qui est plus que jamais profondément semblable à celle qu'ils infligent à la population de Gaza. Ils ont appris une dure leçon, mais ce n'était pas une leçon bien apprise.

Ils ont reçu le pouvoir de pratiquer l'humanité mais au lieu de cela ils ont décidé de traiter les préoccupations des Palestiniens de la même façon inhumaine que les Nazis les ont traités.

Un futur monument contiendra sans aucun doute des photos de Mohammed Al-Borai dans les bras de son père, et le monde criera à l'injustice.



Pas de greffon vidéo disponible...

Source : http://www.arabnews.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Enfants

Même date

2 mars 2008