Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 6007 fois

Gaza -

Le Hamas a droit à la contrebande d'armes

Par

Le Hamas a un droit absolu moral, légal et humain à défendre le peuple de Gaza contre les incessantes attaques israéliennes. Mais pour mener à bien cette tâche hautement éthique, il doit faire entrer des armes de divers types dans la Bande de Gaza. Sinon, les Gazaouis seront les victimes faciles de la machine de mort israélienne, comme nous venons de le voir ces derniers jours ainsi que lors de l'attaque israélienne contre l'enclave côtière il y a plus de deux ans. Depuis le 7 avril, les forces israéliennes ont tué 20 Palestiniens, dont la majorité étaient des hommes, des femmes et des enfants innocents, comme le montrent les images atroces qui continuent de nous parvenir de Gaza.

Le Hamas a droit à la contrebande d'armes

Israël cherche souvent à dépeindre la contrebande d'armes dans la Bande de Gaza comme la ligne rouge ultime ou un tabou inviolable qu'il faut absolument interdire. Israël est allé trop loin dans l'imposition de ce point de vue. La semaine dernière, les avions de guerre israélien auraient frappé une voiture à Port Soudan, ville de la Mer Rouge soudanaise, tuant deux Soudanais. Des sources israéliennes ont suggéré que l'attaque criminelle ciblait un Palestinien impliqué dans la contrebande d'armes à Gaza. Cependant, tous les signes indiquent que le Palestinien visé n'était pas dans la voiture.
 
De plus, Israël a mené des raids criminels et des assassinats de Palestiniens et autres soupçonnés de faire passer, en contrebande, des armes dans l'enclave sous blocus.
 
Les arguments et les justifications d'Israël à cet effet doivent être rejetés avec le plus grand mépris qu'ils méritent puisque ils impliquent que la population de Gaza n'a aucun droit à l'auto-défense contre l'arsenal de mort israélien hautement sophistiqué.
Ce raisonnement est aussi inacceptable qu'immoral.
 
Nous savons tous que les combattants juifs du ghetto de Varsovie, en 1943/44 ont dû faire de la contrebande d'armes et de nourriture pour tenir et se défendre en face des forces SS. Inutile de dire que le Hamas et les autres factions palestiniennes font exactement la même chose.

Le monde doit cesser de voir les efforts déployés par le Hamas pour défendre les vies palestiniennes contre les attaques meurtrières nazis d'Israël comme une bizarrerie ou quelque chose d'aberrant et d'anormal car le faire revient à gober le récit israélien.
 
Israël, régime terroriste par excellence, est totalement disqualifié pour donner des leçons au monde, et certainement pas à ses victimes, sur le terrorisme. Israël lui-même est fondé sur le terrorisme, le nettoyage ethnique et le vol de terre, et est donc dépourvu de tout crédit moral qui pourrait l'autoriser à se plaindre des initiatives de résistance que les Palestiniens opprimés essaient de mettre sur pied pour gagner leur liberté et assurer leur survie.

De plus, les États arabes voisins ont l'obligation morale et religieuse absolue d'aider les Gazaouis à se défendre et à se protéger, eux et leurs enfants, des attaques néo-nazies.

Pour cette raison, on peut dire qu'il n'est plus acceptable que le nouveau régime égyptien continue d'empêcher que des armes entrent à Gaza par l’Égypte. Bien sûr, l'idéal serait que la révolution égyptienne qui a renversé Hosni Moubarak, l'agent sioniste, prodigue une aide active à la population de Gaza sous blocus. Ce ne serait rien d'autre que le devoir arabe et islamique de l’Égypte. Cependant, puisqu'il ne serait pas sage, comme de nombreuses voix prudentes l'affirment, de se ruer dans une confrontation prématurée avec Israël, il est impératif que les nouveaux dirigeants du Caire fassent leur maximum pour en finir avec des années de collusion et de complicité de Moubarak avec les sionistes contre la population de Gaza injustement persécutée et brutalisée.

Il y a des milliers de façons par lesquelles l’Égypte peut aider le peuple de Gaza à se défendre et à se protéger contre le nazisme israélien.
 
Il est clair que le Hamas et les autres factions palestiniennes ne cherchent pas à égaler Israël d'un point de vue militaire. C'est à l'évidence hors de question. Cependant, ne pas atteindre une parité avec l'entité sioniste ne doit en aucun cas signifier de rester assis sur sa chaise, sans rien faire, à observer le massacre israélien de civils innocents. Il faut établir une certaine dissuasion pour convaincre les nazis de notre époque qu'il y a un prix à payer chaque fois qu'Israël lance une nouvelle attaque sur notre peuple virtuellement sans défense.
 
Peut-être pouvons-nous prendre exemple sur la Seconde Guerre mondiale. A un moment donné, le chef nazi Adolph Hitler a envisagé d'utiliser l'agent toxique Sarin, qui attaque et paralyse le système nerveux, contre les villes et les centres de population alliées. Toutefois, le Führer a finalement été convaincu que l'utilisation du gaz aurait un effet boomerang et que des millions d'Allemands périraient dans les raids chimiques de représailles sur les villes allemandes.
 
La dissuasion marche.
 
On sait bien qu'un énorme fossé existe entre la puissance de feu massive d'Israël et ce que le Hamas et les autres factions palestiniennes peuvent mobiliser. Mais ce fossé ne doit en aucun cas faire que les Palestiniens succombent à la volonté sioniste, qui est fondée sur le mensonge et l'oppression.
 
Les Palestiniens n'ont pas besoin de F16 et d'hélicoptères Apache pour dissuader Israël. Mais il leur faut quelques autres armes sophistiqués et principalement défensives pour qu'Israël réalise que toute attaque aura un prix.

C'est la responsabilité des États arabes révolutionnaires d'aider à fournir aux combattants de la liberté à Gaza les moyens qui les aideront à empêcher la machine de mort d'Israël de tuer davantage d'enfants, de femmes et d'hommes palestiniens.
 
Les États arabes peuvent mener à bien cette très noble et très morale tache aussi discrètement que possible, mais elle doit être entreprise parce que ne pas le faire revient à être un jouet entre les mains d'Israël et l'encourager à assassiner davantage de gens innocents.
 
Répétons-le, le Hamas et les autres factions de la résistance palestinienne ne veulent pas déclencher une confrontation tout azimut entre des États comme l’Égypte et le régime sioniste. Les Palestiniens savent bien que ces États arabes doivent d'abord mettre le pays en ordre et restaurer la stabilité. Mais à tout le moins, ces régimes arabes doivent montrer à Israël que les temps ont changé et en finir, une bonne fois pour toutes, avec la complaisance de l'ère Moubarak.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Résistances

Même auteur

Khaled Amayreh

Même date

11 avril 2011