Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2332 fois

Israël -

Le Ministre de la Défense a laissé dormir le projet de levée des barrages routiers pendant un an

Par

Tandis que le Premier Ministre, Ehud Olmert, traîne des pieds au sujet de sa promesse faite au Président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, d'enlever les barrages routiers en Cisjordanie – en prétextant que l'institution de la Défense est toujours en train de revoir la question - un projet pour réduire de près de 50% le nombre des checkpoints dort dans sa boite au Ministère de la Défense depuis près d’un an.

Le Ministre de la Défense a laissé dormir le projet de levée des barrages routiers pendant un an


Checkpoint d'Huwarra à la sortie sud de Naplouse, l'un des 7 checkpoints entourant la ville. (Photo de Steve Sabella extraite de l'exceptionnel rapport sur la Cisjordanie publié le 30 août dernier par OCHA)

Le Shin Bet dit qu'il approuvera le projet élaboré avec la collaboration, entre autres, d'un ancien commandant en chef des Forces de Défense Israélienne, des officiers travaillant sur le terrain en Cisjordanie et de plusieurs simples soldats, si l’IDF décide de l'adopter.

Les responsables américains de la défense déclarent que le programme est en conformité avec les promesses israéliennes de renforcer le statut d'Abbas. Le programme a été préparé par un ancien conseiller aux Affaires Palestiniennes du Ministère de la Défense, Haggai Alon.

Des commandants de l’armée, consultés au sujet du projet, ont admis qu'un tiers des barrages routiers à l’intérieur de la Cisjordanie étaient des amas de terre dont le but est d'empêcher inutilement le passage des véhicules palestiniens.

La semaine dernière, il a été signalé que le Ministre de la Défense, Ehud Barak, envisageait de remplacer plusieurs des checkpoints permanents par des checkpoints mobiles.

Cette mesure fait partie du plan d’Alon, ainsi que des solutions alternatives telles que des ballons d’observation et des tours de guet près des colonies, ainsi que d'autres moyens technologiques exportés par Israël vers les États-Unis et la Chine (pour un usage dans le cadre des Jeux Olympiques de Pékin).

Il a été prouvé que ces mesures étaient considérablement meilleur marché qu’un déploiement de réservistes sur les checkpoints et dans des patrouilles autour des colonies.

Alon a refusé hier de commenter les détails de sa proposition, mais il a confirmé qu'il y avait présenté il y a plusieurs mois "aux individus appropriés", un projet qui réduirait le nombre de checkpoints jusqu'à 45% et modifierait les autres sans affecter la sécurité des civils israéliens, y compris celle des colons en Cisjordanie

"Nous ne faisons pas des gestes, puisque la libre circulation et l'amélioration de l'activité économique des Palestiniens sont dans les intérêts des Israéliens," dit Alon.

Le Général Baruch Spiegel, qui jusqu’il y a huit mois, avait la responsabilité d’examiner les checkpoints et les avant-postes, a déclaré qu’il espérait que Barak adopterait la proposition, qui a été rédigée avec une totale coopération de l’armée.

Il a déclaré que le projet présenté aux responsables israéliens et américains incluait la construction de blockhaus qui pourraient être tenus par des soldats très rapidement et être utilisés comme barrages routiers.

Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : Haaretz

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Checkpoints

Même auteur

Akiva Eldar

Même date

4 septembre 2007