Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2708 fois

Canada -

Le Mouvement International de Solidarité contre l’Occupation

Par

L'auteur de ces lignes est membre de l'International Solidarity Movement, journaliste, il travaille pour CKUT Radio Montreal et Free speech Radio News, aux Etats-Unis. Il a donné cet article au Jordan Times

Je me suis vu interdire l'entrée en Israël après une arrestation qui a duré plus de cinq heures et j'ai été étiqueté "menace contre la sécurité" selon les informations transmises à la police des frontières par le Ministre de l'intérieur. J'avais prévu de travailler en Palestine avec l'ISM, un mouvement palestinien qui rassemble des Palestiniens et des internationaux du monde entier pour travailler dans les Territoires Occupés et lancent des campagnes d'action non-violente contre l'occupation israélienne.

Je suis arrivé en Jordanie par avion, venant de Montréal au Canada, à la fin novembre ; j'ai franchi une frontière sous contrôle renforcé pour le rendre en Palestine dans le but travailler avec le Mouvement International de Solidarité (ISM)

Je me suis vu interdire l'entrée en Israël après une arrestation qui a duré plus de cinq heures et j'ai été étiqueté "menace contre la sécurité" selon les informations transmises à la police des frontières par le Ministre de l'intérieur. J'avais prévu de travailler en Palestine avec l'ISM, un mouvement palestinien qui rassemble des Palestiniens et des internationaux du monde entier pour travailler dans les Territoires Occupés et lancent des campagnes d'action non-violente contre l'occupation israélienne.

L'ISM a permis à des milliers d'internationaux de venir travailler en Palestine et se confronter quotidiennement aux pratiques de l'occupation israélienne.

Au cours de l'été 2003, l'ISM a organisé une Campagne d'Eté pour la Liberté contre le mur israélien d'Apartheid en cours de construction.

Les militants palestiniens et les internationaux qui travaillent avec les ISM ont participé à une action directe, non violente, pour démolir des portions d'un mur condamné par le monde entier.

Le mur, prétendue "mesure de sécurité" selon l'Etat israélien, est à l'évidence une visée de plus pour voler la terre palestinienne. Le Palestinian environnemental NGO Network estime que près de 50% de la Cisjordanie auront été pillés quand le mur sera achevé, mur qui ne sera pas construit ni sur, ni près de la Ligne Verte de 1967 mais sur des zones s'enfonçant de 16 kms au coeur de la Cisjordanie .
Ainsi, l'ISM en affrontant directement les réalités coloniales de l'occupation israélienne est devenu un élément important de la résistance à l'occupation.

Le fait que l'ISM intervienne en dehors des contraintes et des règlements des organismes internationaux comme les Nations Unies, est l'une des raisons qui font que l'organisation est efficace sur le terrain même de Palestine et dans le monde qu'elle éclaire sur les terribles réalités de la vie et de la mort sous occupation.

L'ISM s'est montrée tellement efficace que les Israéliens interdisent aux militants de participer à son travail en Palestine. Tout au long de l'année dernière, l'armée israélienne a, de nombreuses fois, attaqué les bureaux des non- violents et confisqué ordinateurs, documents et équipements.

Les organisations issues du peuple comme l'ISM sont indispensables quand la communauté internationale, via les Nations Unies et ses innombrables résolutions, a condamné tant de pratiques et de politiques de l'Etat israélien, comme la construction en cours du mur de l'apartheid, sans faire grand chose sur le terrain pour agir ou faire changer une situation dévastatrice. C'est l'action concrète conduite par les palestiniens qui a permis de transformer la situation.

C'est pourquoi l'ISM comme beaucoup de mouvements de résistance et d'organisations en Palestine et dans le monde devient une menace tangible pour la politique raciste et génocidaire qu'Israël mène contre les Palestiniens.

Il faut dire aussi que l'ISM a été attaqué par les moyens les plus effroyables par l'Etat israélien. Deux de ses membres Rachel Corrie et Tom Hurndall ont été tués au printemps dernier. Ces deux morts ont choqué la Palestine et le monde entier, mais jusqu'à présent, ni l'Etat israélien, ni l'armée n'ont été, concrètement blâmés pour ces morts.

Ainsi se perpétue la tradition de l'armée israélienne qui est de tuer impunément.

La mort des deux membres de l'ISM doit aussi être mise en parallèle avec le fait qu'entre le 29 septembre 2000, et le meurtre de Rachel Corrie, des soldats de l'armée israélienne associés avec des unités paramilitaires de colons ont été responsables de la mort de 2 181 civils palestiniens et de 22 218 blessés palestiniens. Des Palestiniens sont assassinés presque quotidiennement par l'armée israélienne.

Bien qu'une poignée de militants internationaux aient aussi été assassinés, rappelons que la mort de civils palestiniens atteint un taux exorbitant et que l'ensemble de la communauté internationale ne s'en indigne pas plus qu'elle ne prend de mesures.
Ce qui renforce l'idée que la vie d’un Palestinien a moins de valeur que celle des autres, et que le monde peut rester silencieux face au génocide en cours contre toute une nation.

Quoique à la frontière israélienne on m'ait interdit d'entrer en Palestine, mon travail en soutien à la libération palestinienne continue avec celui de millions d'autres. Le travail des militants pro-palestiniens à travers le monde, est essentiel surtout dans les Etats-Nations comme le Canada. C'est souvent les nations où nous habitons, qui sont, à des titres divers, responsables de la politique ininterrompue d'Apartheid contre la population palestinienne.

Par exemple, le Canada à signé le Canada-Israël Free trade agreement (CIFTA) le 30 juillet 1996. Cet accord Canada-Israël exonère de taxes les produits industriels en provenance du Canada et d'Israël, mais stimule surtout l'économie israélienne. De cette façon, il ne fait que justifier les exactions de l'Etat israélien contre le peuple palestinien de même qu'il apporte, sous forme d 'accord commercial, le soutien du Canada à la politique de génocide et de colonialisme sur laquelle repose l'Etat israélien.

L'Etat d'Israël, depuis sa création en 1948, est directement responsable des difficultés interminables que connaissent des millions de réfugiés palestiniens éparpillés dans le monde.




En savoir plus sur l'ISM : Lire la Charte

En savoir plus sur la Campagne actuelle de l'ISM

Source : www.jordantimes.com/

Traduction : CS

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Canada

Même sujet

Refus d entrer

Même auteur

Stefan Christoff

Même date

18 décembre 2003