Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2675 fois

Ramallah -

Le Mur de Séparation "noie" un Palestinien

Par

From AlJazeera.net.

Un Palestinien s'est noyé en Cisjordanie après s'être empêtré dans les barbelés de la Barrière de Séparation pendant les brusques inondations, ont déclaré les médecins et les témoins.
Selon des témoins, les fortes pluies suivies par de brusques inondations ont emporté les deux frères, Eyad et Raad Taher, dans le village Cisjordanie de Bil'in tôt dimanche matin.

Le Mur de Séparation 'noie' un Palestinien


Inondation de la vallée entre Bil'in et Safa (à l'ouest de Ramallah)

Les deux hommes, du village de Beit Annan en Cisjordanie , traversaient Bil'in pour se rendre à RamAllah via une route reliant les deux secteurs construite par les Israéliens quand ils ont été emportés par les eaux, ont dit les témoins.

Ils sont sortis de leur véhicule, mais ils ont été emportés par le fort courant en direction de la barrière.

Raad Taher a été sauvé par des villageois, mais son frère Eyad, 26, a été retrouvé inanimé, accroché au fils barbelés de la barrière qui sépare Bil'in des colonies Juives voisines.



Mauvaises Routes

Les Palestiniens ont blâmé les Israéliens pour la construction de mauvaises routes. La route passe à travers une vallée entre deux montagnes.

Les Palestiniens disent que la route a pour but de servir l'expansion de la colonie voisine de Beitar Illit sans tenir compte d'éventuelles inondations.

Les travaux de terrassements de la barrière, dont le tracé est illégal selon la décision de la Cour Internationale de Justice de juillet 2004, ont agi comme barrage, inondant la mauvaise route construite entre les villages de Bil'in et de Safa, à l'ouest de RamAllah, ont déclaré les villageois.

"Nous avons demandé à l'armée de nous autoriser à évacuer l'eau, mais ils ont refusé, en disant qu'ils avaient peur que la barrière s'effondre".

Mohammad Khatib, un membre du Comité Populaire contre la Barrière de Séparation à Bil'in, déclare : "L'installation de la route ici, dans un secteur aussi bas sans drainage a causé une montée des eaux, tellement haut que nos oliviers ont été submergés."

Les villageois ont également blâmé l'armée israélienne, en disant qu'elle avait empêché les secours d'utiliser leur équipement pour essayer d'assécher le secteur inondé.

Les résidants disent qu'ils n'ont pas été autorisés à creuser un fossé à côté de la barrière afin d'évacuer l'eau.

Khatib dit: "Nous avons demandé à l'armée de nous autoriser de vider l'eau, et même les secours israéliens étaient d'accord mais l'armée a refusé, disant qu'ils avaient peur que la barrière s'effondre."

Eido Minkovsky, un porte-parole de l'armée israélienne a déclaré : "Toutes les affirmations que nous n'avons pas laissé les forces travailler sont incorrectes."




Barrière fautive

Khatib dit : “Cet homme a été tué en raison du tracé de la barrière qui a été construite en fonction des projets d'expansion des colonies juives voisines,.

"C'était une situation humanitaire et des vies étaient en danger et ils ont refusé de nous laisser passer. Comment ce sera quand la barrière sera terminée? Nous jugeons l'occupation totalement responsable de cela."

Bil'in est un petit village rural palestinien situé à 4km à l'est de la Ligne d'Armistice de 1949.

Le tracé de la barrière de Cisjordanie passe à quatre mètres de la dernière maison à Bil'in et s'appropriera plus de la moitié des terres du village pour l'expansion de la colonie.

Un rapport publié par le groupe des Droits de l'Homme, B'tselem, a récemment déclaré que le passage du Mur à travers ce village n'a pas été choisi en fonction des affirmations correctes de sécurité, mais a été motivé politiquement et conçu pour incorporer l'expansion illégale des colonies voisines.

Lire le rapport de Btselem

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Le Mur

Même auteur

Laila al-Haddad

Même date

4 avril 2006