Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4640 fois

Plateau du Golan -

Le Plateau du Golan et l'eau : le prix de la Paix

Par

Les Hauteurs du Golan ont été saisies par Israel lors de la Guerre des Six Jours en 1967 et sont illégalement occupées depuis par Israel, suite à l'échec de la Syrie à les reprendre lors de la Guerre de 1973.
Une force d'observation de l'ONU a été postée sur la ligne de cessez-le-feu depuis 1974.

• La saisie du territoire par Israël a eu comme conséquence un sérieux problème de réfugiés pendant que les Syriens, la plupart étant des Druzes Arabes, fuyaient.

Ceux qui sont restés ont souffert de graves pertes économiques. En 1981, le gouvernement israélien, dirigé par Menachim Begin, a annexé le territoire.
Cette annexion est une violation du droit international, et n'a pas donc été reconnue par la communauté internationale.


• La résolution 497 du Conseil de sécurité des Nations-Unies du 17 décembre 1981, "en réaffirmant que l'acquisition du territoire par la guerre est inadmissible, selon la Charte des Nations Unies, les principes du droit international, et la résolution appropriée du Conseil de sécurité… décide que la décision israélienne d'imposer ses lois, sa juridiction et son administration des Hauteurs du Golan Syriens occupés est nulle et non avenue et sans effet juridique international", et "exige qu'Israël, la puissance occupante, devrait annuler immédiatement sa décision."


• Bien avant 1981, Israël a établi des colonies illégales dans la région, et il y a maintenant tellement de colons israéliens qu'un journal israélien a estimé en 1999 que rendre le Golan à la Syrie coûterait plus de 10 milliards de dollars de compensation.


• En dépit de la propagande israélienne (notons par exemple : "Le Golan est l'une des régions les moins connues et les moins visitées d'Israël", www.inisrael.com/golan), les Hauteurs du Golan ne sont pas un territoire israélien. Voir, par exemple, la résolution de l'ONU concernant le Golan, renouvellée le 31 janvier 2005.

L'Assemblée générale affirme qu'elle est : "Profondément concernée par le fait qu'Israël ne se soit pas retiré du Golan syrien, qui est sous occupation depuis 1967, contrairement aux résolutions du Conseil de Sécurité et de l'Assemblée Générale… En soulignant l'illégalité de la construction de colonies israéliennes et d'autres activités dans le Golan Syrien Occupé depuis 1967."


• Les demandes répétées pour des négociations de paix par Bashar al-Asad n'ont pas été prises en compte par le gouvernement d'Ariel Sharon.

Israël sait que le prix de la paix avec la Syrie doit être la renonciation des Hauteurs du Golan Occupés. Israël a affirmé que détenir le territoire, avec ses hauts plateaux, est d'une importance militaire stratégique, mais les avancées technologiques des missiles et des avions ont depuis longtemps rendu cet argument superflu


• La principale importance stratégique du Golan est l'eau. La rive Est de la mer de la Galilée, où arrive une grande partie de l'eau du Golan, est la principale source d'eau douce d'Israël, ce qui lui fournit pas moins de 30% de son eau. Pour le problème de l'eau et des potentielles guerres de l'eau du futur, lire :
http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/middle_east/297164.stm



• Egalement deux excellents sites d'information sur le Golan (en anglais); voir :

www.golan-syria.org/

www.golan-gov.org/index_e.html

Source : http://www.arabmediawatch.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Plateau du Golan

Même sujet

Environnement

Même auteur

Arab Media Watch

Même date

31 octobre 2006