Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3085 fois

Salfit -

Le Wadi Qana pollué par les colonies israéliennes

Par

Le Wadi Qana est situé au nord-ouest de la Cisjordanie, entre les villes de Naplouse et Qalqiliya, il traverse de nombreux villages palestiniens tels que Jinasfut, Deir istiya et Qarawat Bani Hassan, dans le Gouvernorat de Salfit.
Il contient environ 10000 dunums des terres agricoles, plantés en majorité de citronniers. Dans la vallée, il y a 11 sources de surface, pourtant, la majorité d'entre elles sont maintenant inutilisables en raison du pourcentage élevé de pollution provoquée par les colonies israéliennes.

Le Wadi Qana pollué par les colonies israéliennes


Carte ARIJ du Wadi Qana et localisation des colonies israéliennes - agrandir la carte

Avant l'occupation, ces sources étaient la principale source d'eau pour la consommation agricole, animale et humaine et couvraient l'ensemble de leurs besoins.

Après l'occupation, le secteur est devenu le principal centre de colonisation israélienne où la plupart des sommets des collines du Wadi ont été occupées par des colonies israéliennes, voir ci-dessous :

Colonie - Création - Surface construite - Surface de la municipalité - Population en 2004
Emmanuel - 1982 - 328 dunums - 1909 dunums - 2585
Yakir - 1981 - 342 dunums - 1364 dunums - 960
Nofim - b.s.up - 248 dunums - 331 dunums - 414
Ma'ale Shomron - 1980 - 216 dunums - 1903 dunums - 549
Ginnot Shomron - 1985 - 484 dunums - inconnu - inconnu
Qarne Shomron - 1978 - 1351 dunums - 7339 dunums -6170
Neve Ornaim - 1991 153 dunums - - inconnu - inconnu
Total - 3122 dunums - 12846 dunums - 10678 habitants
Source: Foundation for Middle East Peace

Photo : colonie de Karnei Shormon construite sur les terres de Deir Istiay

Photo : La colonie de Nofim dans le Wadi Qana



Sources de pollution

Le Wadi Qana a été transformé en source de pollution en raison de l'évacuation des déchets et des eaux usées provenant des colonies israéliennes dans ses eaux.

L'ancien Wadi fertile de Qana est actuellement utilisé comme décharge des eaux usées et des déchets pour toutes les colonies israéliennes de la région.

Par exemple, les colons d'Emmanuel, située à l'entrée orientale de la vallée, continuent à y déverser leurs eaux d'égout et leurs eaux usées.
Photo : à l'arrière plan, la colonie d'Emmanuel, au premier plan, le canal d'eaux usées provenant de la colonie

Les parties occidentales de la vallée reçoivent les eaux usées de Karne et de Ma'ale Shomron où est située la source d'Ein à Tanur qui irriguait pas moins de 200 dunums de champs.

Le Wadi sert de dépotoir aux déchets solides provenant de la zone industrielle de la colonie d'Ariel, et de la zone industrielle filiale de la colonie de Barkan qui contient environ 80 usines d'aluminium, de fibre de verre et de plastique.
Photo : Entrée de la colonie-zone industrielle de Bakan

Des résidus de liquides industriels fortement toxiques provenant de ces colonies s'écoulent également dans la vallée.



Action juridique

Les propriétaires de terre et les fermiers du Wadi Qana ont présenté de nombreuses réclamations devant les tribunaux israéliens contre la pollution, mais en vain.

Beaucoup d'appels et de recours ont été également adressés à diverses organisations interlationales et agences environnementales pour sauver le Wadi, mais en vain.



Pertes

• Destruction des champs et de la végétation au fond de la vallée.

• Contamination des 11 sources d'eau et destruction des systèmes d'irrigation dans la vallée.

• Propagation de mauvaises odeurs provoquées par l'ouverture des canalisations d'eaux usées qui ont rendu fous les pique-niqueurs, les touristes et les amoureux de la nature de la région qui était un très important centre touristique régional.

• Augmentation de la salinité des eaux souterraines, rendant son utilisation inappropriée pour les humains.

• Destruction de l'agro-biodiversité et augmentation de la désertification dans le secteur.

• Elimination de la présence du bétail en raison de l'absence d'eau douce et de zones de pâturage appropriées.

• Un grand nombre de porcs sauvages ont été libérés dans la vallée afin de terroriser les locaux et de détruire leur agriculture et leur richesse naturelle.





Source : http://www.poica.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Salfit

Même sujet

Environnement

Même auteur

ARIJ

Même date

18 octobre 2006