Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2204 fois

Qalqilia -

Le cancer de la colonisation sioniste en Cisjordanie

Par

La colonie de Kedumim, à l'est de Qalqylia, collée aux villages de Kfar Qaddoum et Jill, est devenue un point de rassemblement pour les extrémistes juifs qui ne cessent de parler de la terre du retour, et d'agir en ce sens dans la région.
Une faculté religieuse a été construite pour ces extrémistes, qui décerne des diplômes à tous ceux qui sont les fanatiques de la pensée raciste sioniste.

Le cancer de la colonisation sioniste en Cisjordanie


Carte du Mur au nord de la boucle d'Ariel : colonie de Kedumin située entre les villages de Kfar Qaddoum et Jill

Les confiscations de terres et les constructions forment actuellement un vaste espace cancéreux qui menace quotidiennement la population palestinienne et ses biens. Cette colonie a été construite en 1976 par le groupe extrémiste de Kahana.

Les gouvernements israéliens successifs ont consacré des millions de dollars pour la confiscation des terres et la construction des unités d'habitation, pour tracer les routes de contournement et les routes secondaires, qui ont sauvagement démantelé toutes les terres de Kfar Qaddoum.


Les colons veulent s'approprier le mont Muhammad, à l'ouest du village. Ils ont déjà installé des quartiers d'habitation, sans tenir compte des décisions de la cour suprême de la justice israélienne, que la population a réussi à faire émettre. Mais les graves agressions contre la population et les arbres fruitiers (oliviers, figuiers, amandiers) se sont poursuivies.


Les colons utilisent des planeurs pour agresser la population. Ils prétendent former les jeunes avec l'aide de l'armée d'occupation, ils atterrissent tout près des maisons, pour provoquer et empêcher la population de vivre tranquillement dans son village. Les colons se mettent fréquemment à poursuivre les agriculteurs, afin de provoquer leur départ et s'approprier la terre.


Les villageois de Kfar Qaddoum affirment que les colons ne cessent d'arroser leurs cultures et leurs terres de produits toxiques et chimiques en vue de détruire les arbres et les cultures. Les dégâts sont énormes, mais les villageois affirment résister, dans leur village et sur leurs terres, malgré toutes ces pertes et ses sacrifices.


Tout au long des années passées, le village a été le théâtre de manifestations mais aussi d'affrontements violentes entre les villageois soutenus par des groupes d'internationaux et d'Israéliens hostiles à l'occupation, d'une part, et les colons et soldats de l'occupation de l'autre.

Les villageois affirment que les colons les menacent en permanence d'envahir le village, et leur affirment que le village sera entièrement colonisé, mais les villageois se moquent de leurs prétentions en leur affirmant que cette terre est palestinienne, et qu'elle le restera, qu'elle a été et qu'elle sera la tombe des envahisseurs.

Les colons ont essayé plusieurs fois d'envahir le village, mais la population a tenu tête et les a chassés.


Les colons ont coupé la route principale menant au village, entouré actuellement par toute l'activité coloniale. Ils essaient d'imposer le fait accompli. Les toits de couleur rouge des installations coloniales essaient d'étouffer le droit vert des Palestiniens.

Mais l'activité coloniale ne s'est pas arrêtée aux terres entourant le village, mais s'étend de plus en plus largement, vers les terres d'autres régions. Les colons veulent empêcher les paysans de se rendre à leurs terres et de cueillir les récoltes.

Mais dans la région se mène également une autre bataille, qui est celle de la levée des drapeaux.
Les colons deviennent fous furieux lorsqu'ils aperçoivent le drapeau palestinien, considéré par eux comme une menace.

Malgré tous les vestiges historiques et le paysage qui affirment l'arabité de la Palestine, ils font mine de croire qu'ils ont des droits sur ces terres.

Avec le déclenchement de l'Intifada al-Aqsa, les agressions des colons se sont multipliées sur Kfar Qaddoum, comme sur tous les villages palestiniens.

Et aujourd'hui, la population ne peut se déplacer pour aller à Nablus, ou à Qalqylia, ou même vers les villages avoisinants, qu'en passant par des routes montagneuses escarpées, semées de dangers comme les forces spéciales de l'occupation, les colons et les soldats criminels qui pullulent partout dans la région, sous prétexte d'assurer la sécurité des colons et des colonies dans la région.

La colonie de Kedumim est le siège également de ce qui est appelé l'administration civile, elle est devenue un centre d'arrestation et d'interrogatoire, le siège des services de renseignements.

C'est là que les détenus palestiniens sont traités de la manière la plus inhumaine.


Source : Palestine network News

Traduction : Centre d'Information sur la Résistance en Palestine

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Qalqilia

Même sujet

Colonies

Même auteur

Mustafa Sabri

Même date

27 octobre 2005