Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4197 fois

Qatar -

Le chercheur Joseph Massad : « Al-Jazeera est en train de devenir la vitrine d’Israël dans le monde arabe »

Par

Le chercheur palestinien de l’université de Boston, Joseph Massad, a révélé que la direction de chaîne Al-Jazeera lui a censuré un article critiquant la politique d’Israël qu’elle avait supprimé avant de le remettre en ligne trois jours plus tard, le 14 mai dernier. L’article en question (1) développe la thèse selon laquelle Israël a besoin de l’antisémitisme pour se légitimer. L’universitaire s’étonne du fait que la même chaîne, qui avait accepté de publier des textes sévères contre le régime du Qatar et son émir, se montre « aussi intraitable dès qu’il s'agit de critiquer l’entité sioniste ».

Le chercheur Joseph Massad : « Al-Jazeera est en train de devenir la vitrine d’Israël dans le monde arabe »

« Al Jazeera n’est pas arabe… Al Jazeera est sioniste ! » (Égypte, Le Caire, 13/01/12).
En rappelant les concessions successives que cette chaîne a faites depuis son lancement, de la guerre en Irak aux révoltes arabes, en passant par la cause palestinienne, il arrive à la conclusion qu’Al-Jazeera « est en train de devenir la vitrine d’Israël dans le monde arabe ».

Pour la version anglaise de la chaîne, la chose paraît encore plus claire, puisque le lobby sioniste aux Etats-Unis est toujours là pour rappeler la ligne à ne pas franchir. Cet incident corrobore le constat fait par deux journalistes français dans leur livre Ce vilain petit Qatar, paru récemment : « Le Qatar, écrivent-ils, est à la fois le siège et le mécène d'Al-Jazeera, chaîne de télévision qui a joué un rôle non négligeable dans les printemps arabes, un pourvoyeur de fonds du Hamas, un pays prêt à recevoir une représentation des taliban, mais aussi l'un des plus fidèles alliés des Etats-Unis qui entretient des relations parfois tendues mais jamais totalement rompues avec Israël. »

La boulimie du Qatar et celle du groupe Al-Jazeera, qui vient de racheter pour 500 millions de dollars Current TV, contraste avec une tendance au déclin de son audimat. Même si un récent sondage commandé la place en tête des chaînes de télévision dans la région du Moyen-Orient/Afrique du Nord, en prétendant que « le nombre de téléspectateurs de cette chaîne dépasse de 34% le nombre de téléspectateurs de toutes les autres chaînes d’information réunies ». Or, plusieurs enquêtes ont donné Al-Jazeera plutôt à la traîne, avec une perte record de téléspectateurs, de l’ordre de 43 millions, en l’espace de dix ans. Une vision qui tranche aussi avec la réalité financière de cette chaîne qui fonctionne à perte, puisque les rentrées publicitaires n’arriveront jamais à couvrir les dépenses. Depuis l’éclatement des révoltes arabes, Al-Jazeera a, selon des statistiques sérieuses, perdu la bagatelle de 500 millions de dollars : la valeur d’une chaîne de télévision aux Etats-Unis.



(1) "Last of the Semites" par Joseph Massad, al-Jazeera, publication rétablie le 21 mai 2013 [en cours de traduction, ndlr ISM-France].

Source : Algérie Patriotique

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Qatar

Même sujet

Collabos

Même date

23 mai 2013