Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3900 fois

Palestine -

Le dernier compagnon de Azeddine al-Qassam est mort

Par

Article original sur aljazeera.net.

Cheikh Salem Saqr nous a quitté à l’âge de 100 ans. Rahmatullahi alayhi. Il était le dernier des cheikhs des moujahidines de la révolution qassamite (de 1936 à 1939), qui connurent Azeddine Al Qassam. Il laisse derrière lui une excellente réputation et une énorme bibliothèque. Il est né en 1909 et est mort jeudi dans le quartier de Kanna en Galilée (Djelil). Il fut toute sa vie en bonne santé, et était connu pour son excellente mémoire, et son amour de la lecture.

Le dernier compagnon de Azeddine al-Qassam est mort

Il vécut sous les différents pouvoirs en Palestine, du pouvoir Ottoman, en passant par les Anglais, pour finir sous l’occupation sioniste.

Il fut plusieurs années imam dans plusieurs mosquées de Galilée (Djelil). Son fils Cheikh Khalid affirme que son père était en bonne santé, et que sa famille a toujours profité jusqu’à son dernier souffle de ses bons conseils, de son savoir, et de son sens de l’humour. Il continua à apprendre sans cesse jusqu’à ce qu’il s’affaiblisse grandement, il y a deux semaines, moment auquel il commença alors à faire la prière allongé. Son fils a dit qu’il était mort en faisant la prière de ‘Asr.

Admirateur de Qassam

Son fils a ajouté que son père a continué à parler du martyr et mujahid Azeddine Al Qassam, dont il apprit la mort dans le quotidien « La Palestine », durant un voyage qu’il avait fait de Nassera à Haïfa le 20 novembre 1935.

Arrivé à Haïfa, il participa à l’enterrement de Qassam et de son frère d’armes Abou Abdallah Zibawi ainsi que d’un autre moujahid égyptien qui furent tous trois enterrés dans le cimetière Balad Cheikh.

Cheikh Salem a dit qu’il y avait un groupe de soldats Anglais derrière eux pendant la procession funéraire, qui manifestaient contre la Grande-Bretagne, alors qu’eux-même récitaient un poème :

« Azzedine, Ô défunt, ta mort est une leçon pour les gens,
Ô si tu étais encore présent, Ô chef des moudjahidines,
Azzedine, quelle perte,
Tu es mort pour ta communauté,
Qui peut nier ta hauteur, Ô chef des moudjahidines ?
»

Il connut Qassam de son vivant, et sa personnalité resta gravée dans sa mémoire à tout jamais. Il se rendait souvent à la mosquée Istiqlal à Haïfa pour écouter ses prêches et ses leçons, qui étaient marqués par l’enthousiasme et les appels au jihad, et dans lesquelles il incitait les fidèles à libérer le Pays.

Le Jihad de Saqr

Il partit en Syrie afin de chercher des armes pour préparer la révolte contre l’occupant anglais, et participa à la bataille de Kabchana à côté de sa ville où il fut blessé.

Un mois avant sa mort, l’équipe de aljazeera.net lui rendit visite dans son village, et il déclara qu’il continuait à faire sa prière de ‘Isha à la mosquée, qu’il dormait tôt et se réveillait pour le fajr. Il suivait les informations à la radio et à la télé.

Il leur dit qu’il aimait toujours lire, et qu’il avait lu tous les livres qu’il possédait dans son immense bibliothèque, étant attiré par tous les écrivains du monde : Ibn Rushd al kourtoubi, les 4 écoles juridiques, et son livre favori était « Al moustatraf fi koulli fanin moustazraf ».

Il dit aussi qu’il avait suivi pendant toute sa vie un régime alimentaire équilibré, refusant de manger entre les repas, et mangeant beaucoup de thym, du miel, et du fromage, qui étaient ses aliments préférés.

Source : http://www.al-har.fr/blog/?p=682

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Résistances

Même date

11 août 2009