Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2851 fois

Ramallah -

Le groupe "Palestiniens pour la Dignité" condamne vigoureusement la fermeture des locaux du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Ramallah et exige le soutien à la détermination des prisonniers en grève de la faim

Par

Ramallah, 13 février 2013 - Nos courageux prisonniers Samer Issawi, Ayman Sharawneh, Ja’far Ezzedine et Tareq Qa’dan continuent leur bataille héroïque contre le terrorisme et l'occupation de l'Etat d'Israël, ainsi que les crimes quotidiens perpétrés contre nos prisonniers. En soutien à la fermeté et à la détermination des prisonniers, Sheikh Khader Adnan a annoncé sa propre grève de la faim à l'intérieur de l'immeuble du CICR à Ramallah le lundi 11 février. Dans un geste décevant, le CICR a répondu en fermant ses bureaux de Ramallah devant les familles des prisonniers et des détenus.

Le groupe 'Palestiniens pour la Dignité' condamne vigoureusement la fermeture des locaux du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Ramallah et exige le soutien à la détermination des prisonniers en grève de la faim

Sheikh Khader Adnan en grève de la faim dans le local que le CICR-Ramallah n'a pas pu fermer
Palestiniens pour la Dignité condamne le CICR pour avoir fermer ses portes à la face de ceux qu'il a mandat d'aider, et pour les avoir négligés intentionnellement. C'est une action punitive destinée à réduire au silence Sheikh Khader Adnan et tous ceux qui manifestent leur solidarité avec les prisonniers ; c'est une action assimilable au châtiment collectif que le régime impose à des civils innocents, la politique même contre laquelle plaide le CICR lui-même.

La fermeture du CICR est un acte de provocation et de chantage à bon compte envers les positions de principes de nos citoyens et leur droit à se soutenir mutuellement, par rapport au rôle du CICR, qui prend des mesures conformes à la politique de l'occupation. Cette politique ôte toute valeur au travail du CICR, bien qu’il soit une organisation internationale censée être responsable de la protection de notre peuple et de nos prisonniers en vertu des lois humanitaires internationales.

Palestiniens pour la Dignité expriment leur soutien aux prisonniers dans les geôles de l'occupation et n'abandonneront pas les grévistes de la faim. Pas plus qu'ils ne laisseront shaikh Khader Adnan seul, et ils exigent que le CICR prenne ses responsabilités et s'occupe de la souffrance des prisonniers et de leurs familles en rouvrant immédiatement leurs bureaux.

Nous invitons le peuple palestinien ici et dans la diaspora à se tenir uni derrière les héros qui créent leur propre liberté avec résilience et fierté.

Liberté pour les prisonniers palestiniens.

Palestinians for Dignity
فلسطينيون من أجل الكرامة


Manifestation des Palestiniens devant le siège du CICR-Ramallah le 14 février 2013.
http://www.facebook.com/media/set/?set=a.337855752990113.72238.157944460981244&type=1


Sur la grève de la faim de Sheikh Khader Adnan, lire :
"Les grévistes palestiniens de la faim engagés sur un nouveau front", de Linah Alsaafin, 17.02.2013, Pour la Palestine.be, dans une traduction de JM. Flémal.

Article original : "Palestinian Hunger Strikers Battle on a New Front", 16.02.2013, Al-Akhbar.


Source : Palestinians for Dignity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Palestinians for Dignity

Même date

18 février 2013