Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2527 fois

Bethléem -

Le maire de Bethlehem critique le silence du monde chrétien

Par

Dans un communiqué de presse tenu ce matin (lundi 13) dans le siège de la municipalité à l'occasion de l'approche des fêtes religieuses chrétiennes, le maire Hanna Nasser a déclaré : "Depuis plus de quatre ans, la ville de Bethlehem est la cible des destructions, de la confiscation des terres, des blocus, alors que le monde chrétien assiste sans broncher, bien que la ville de Bethlehem concerne le monde chrétien mais aussi le monde non chrétien, rappelant que la ville est un site unique dans le monde puisqu'elle a été choisie pour la naissance du Christ, paix sur lui".

Le maire de la ville de Bethlehem, Hanna Nasser, a vivement critiqué les Etats occidentaux pour leur silence concernant les pratiques de l'occupation dans la ville de Bethlehem, et a qualifié cette attitude de honteuse.

Dans un communiqué de presse tenu ce matin (lundi 13) dans le siège de la municipalité à l'occasion de l'approche des fêtes religieuses chrétiennes, le maire Hanna Nasser a déclaré : "Depuis plus de quatre ans, la ville de Bethlehem est la cible des destructions, de la confiscation des terres, des blocus, alors que le monde chrétien assiste sans broncher, bien que la ville de Bethlehem concerne le monde chrétien mais aussi le monde non chrétien, rappelant que la ville est un site unique dans le monde puisqu'elle a été choisie pour la naissance du Christ, paix sur lui".


Il a ajouté : "lorsque l'église de la Nativité a été encerclée, en avril 2002, le sauvetage de l'église a tardé, et cela s'est fait au détriment de nos frères qui ont dû être exilés en Europe et à Gaza".


Il a indiqué la politique de confiscation des terres menées par les forces de l'occupation au nord de la ville, l'occupation des maisons et la transformation du tombeau de Rachel en une colonie, ainsi que la mosquée Bilal b. Rabah, pendant que la ville a perdu des milliers de dunums du fait du mur construit par l'occupant sur les terres palestiniennes occupées en 1967.


Il a ajouté : "ce qui se passe contre cette ville sainte est honteux pour le gouvernement de l'occupation qui mène cette politique, pour le monde chrétien qui regarde ce qui se passe", indiquant que "la superficie de Bethlehem est en train de diminuer progressivement, à cause des plans de l'occupation, la destruction de sa partie nord, qui est la principale porte vers al-Quds et pour le passage des touristes et des pèlerins".


Concernant les prétendues facilités israéliennes pour l'entrée des pèlerins chrétiens dans la ville au moment des fêtes, Nasser a indiqué que le ministre du tourisme et des sites palestiniens a reçu des promesses de la part des Israéliens, mais il a ajouté : "nous nous sommes habitués à ce que les promesses demeurent des paroles, sans exécution dans la réalité".


Nasser a affirmé qu'en raison de la période de deuil en hommage au président Arafat, la municipalité a limité les décorations de Noël, qui sont réservées uniquement aux alentours de l'Eglise de la Nativité et à l'arbre qui est illuminé tous les ans.

Source : www.arabs48.com

Traduction : Palestine en Marche

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Le Mur

Même auteur

Romel Shahrour Sayouti

Même date

13 décembre 2004