Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1851 fois

Bethléem -

Le message de Noël

Par

> abosrour@yahoo.com

Abdelfattah Abu-Srour, est le Directeur du Centre Culturel Alrowwad

Si les yeux de la justice sont fermés, si les oreilles de la justice sont sourdes, si les avocats des droits de l’homme sont muets… alors nous serrons les yeux de la justice, et les oreilles de la loi, et les avocats de nos propres droits… et que le monde regarde bien, encore et encore sa stérilité et son hypocrisie… et que le monde n’ose plus parler au nom des victimes et des opprimés… pour rendre seulement leurs souffrances plus profondes, et leur lutte vaine…

Noël vient, Noël s’en va
Et la vie retire ses pas
De cette terre, sainte d’espoirs


La paix est le message, attendant sur le coin
Comment trouver le virage derrière lequel elle se cache ?


Pardonnez à ceux qui ont torturé vos rêves
Faîtes grâce à ceux qui ont déchiré vos prières et vos croyances
Et tournez à la recherche d’un fragment d’optimisme


Fermez vos yeux, nagez dans l’espace
Sourds sont les oreilles
Fermé est la bouche
Attachée est la langue
Liés sont vos rêves


Fermez vos yeux, et orientez votre visage vers le soleil
Tourner vos yeux derrière leurs écrans
Vous verrez une lumière rouge, une lumière jaune, et toutes les couleurs de l’arc-en-ciel
Dans l’espace, toutes les couleurs appartiennent à la même race






Que vais-je dire, moi, le réfugié palestinien dans mon propre pays?

Quelles sont mes priorités que j’ai envie de vous délivrer ?

Quelle est cette recherche pour se sentir et vivre comme un être humain… tout simplement, comme un être humain ????

Ceci est effectivement est trop demandé !!!!

Quelles sont mes priorités ??? élire un président démocratiquement, pendant qu’on est sous occupation ???

Avoir un gouvernement que me représente, tandis qu’on est encore sous occupation ???

Avoir une autorité, qui n’a aucune autorité, encore sous occupation ???

Comment peut-on encore croire en la démocratie, l’indépendance et l’honneur, lorsqu’on est encore sous occupation ???

Nos priorités qui nous sont dictées ne sont plus celles de n’importe quel être humain décent…

Nos priorités qui nous sont dictées…

Ne sont plus que l’occupation se retire de nos rues, de nos esprits et de nos cauchemars…

Ne sont plus que les enfants, et les gens de mon pays puissent circuler librement en paix dans les rues… et dormir pleinement la nuit…

Ne sont plus que les étudiants aillent à leurs écoles et universités sans avoir à subir les humiliations de la présence de les point de contrôle milita&ire de l’occupant israélien à chaque virage sur leur chemin…

Ne sont plus que les 87 barrages et points de contrôle militaire de l’occupant israélien qui représentent la honte sur le visage de l’humanité disparaissent par une baguette magique autour de Bethléem…

Ne sont plus que l’humanité nettoie son visage de ces honteux points de contrôle militaire dans chaque rue palestinienne…

Ne sont plus que les oiseaux chantent librement, purement dans chaque pays sous occupation…

Que Bagdad regagne son aurore de liberté, et que les montagnes d’Afghanistan fleurissent à nouveau…

Nos priorités qui nous sont dictées sont de rendre l’occupation israélienne une occupation bon marchée, qui ne coûte rien à Israël, pour justifier ses incursions dans nos vies ; ses destructions de nos maisons, infrastructures et rêves… d’appeler nos combattant pour la liberté, des terroristes… même s’ils attaquent des colonies et des militaires...

Nos priorités qui nous sont dictées sont de faire le monde croire que nous ne sommes pas sous occupation… que nous sommes un pays de terroristes… que nous sommes nous avec des gènes de haine…

Nos priorités qui nous sont dictées sont de nous faire croire que nous ne sommes plus des êtres humains… que nous n’appartenons point à cet univers… et qu’on a pas de choix que de faire des concessions… et encore de concessions sur nos droits légitimes…

Est-ce que j’exagère ? Je ne pense pas.

Nos priorités sont les nôtres…
Personne n’a le droit de nos les dicter…

Si les yeux de la justice sont fermés, si les oreilles de la justice sont sourdes, si les avocats des droits de l’homme sont muets… alors nous serrons les yeux de la justice, et les oreilles de la loi, et les avocats de nos propres droits… et que le monde regarde bien, encore et encore sa stérilité et son hypocrisie… et que le monde n’ose plus parler au nom des victimes et des opprimés… pour rendre seulement leurs souffrances plus profondes, et leur lutte vaine…

Que toutes les voix se taisent… Le soleil se lève, la lumière lave les saletés de ce monde… et les peuples opprimés sont en ligne chantant leurs hymnes de liberté… Les entendez-vous ? Les voyez-vous ? écoutez et regardez… Ils sont juste là …






Abdelfattah Abu-Srour, PhD
Drector
Alrowwad Cultural and Theatre Training Center
Website : http//:alrowwad.virtualactivism.net
email : alrowwadtheatre@yahoo.com
Telefax. +970 2275 0030

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Non Violence

Même auteur

Abdelfattah Abu Srour

Même date

26 décembre 2004