Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1648 fois

Canada -

Le terrorisme : un miroir à double face ? Les Etats-Unis et leurs alliés doivent reconnaître qu’ils ont volé et massacré des innocents

Par

Albert M. Jabara est auteur et poète. Il vit au Canada.

Imaginons Sharon, muni d’un miroir à deux faces, tirant des missiles et des balles. Une face reflète l’image de Palestiniens innocents, tandis que l’autre tire pour tuer.
L’image classique que nous voyons diffusée par les télévisions américaines montre des adolescents palestiniens poursuivis par des tanks israéliens.

Je souhaite vous entretenir de "terrorisme", de victimes et de bourreaux, avant de me mettre à empiler mes mots, avec lesquels j’envisage d’édifier des tours emplis de larmes et de douleur. Mes tours ne sont pas des gratte-ciel vertigineux, ni des institutions gouvernementales. J’utilise des mots. Pas des pierres, ni du béton.

Cela ne m’immunise néanmoins pas contre des attaques horrifiantes venues de lecteurs qui continuent à croire que George W. Bush est "un acteur honnête sur la scène politique mondiale".

Je fais tout mon possible afin de vérifier que ce que j’écris et ce en quoi je crois est factuel et véridique. Je crois avant tout et essentiellement en la relation humaine.

Ma nationalité et ma croyance religieuse n’ont aucun sens si je ne reconnais pas totalement les droits et l’autodétermination d’autres peuples et d’autres croyances.

George W. Bush, quant à lui, persiste constamment à raconter des bobards au peuple américain.
Les dirigeants arabes et les armées arabes, d’autre part, ont échoué à protéger leur peuple et leurs frontières contre les attaques et les agressions dont ils font l’objet.



Les guerres de George W. Bush ne sont pas le seul facteur incitant à des "attaques terroristes". Eussent les dirigeants et les armées arabes assuré protection à leurs populations et à leurs frontières, le "terrorisme" n’aurait pas pu surgir du Moyen-Orient.

Les dirigeants et les armées arabes, aujourd’hui, c’est avéré, ont tourné le dos à tous les Arabes et à tous les musulmans, et ils ont rejoint les camps des envahisseurs, en Palestine, en Afghanistan et en Irak, uniquement pour se donner un air d’innocence ; en même temps, ils regardent des Arabes et des musulmans se faire massacrer sous leurs yeux, le tout, au nom de la "guerre au terrorisme".



La meilleure méthode, pour prendre conscience de cette authentique réalité, consiste à se replacer à l’époque où aucune attaque ni aucune agression n’avait affecté le Moyen-Orient ; alors vous prendrez très vite conscience que les dirigeants et les armées arabes ont trahi leur peuple bien avant qu’une quelconque puissance étrangère ait seulement rêvé de l’idée d’envahir, ou de conquérir le Moyen-Orient. Voilà comment le Moyen-Orient est devenue la région la plus aisée à s’accaparer, pour des ennemis et des envahisseurs.



Afin d’être admise, la vérité n’a pas besoin d’être fardée. D’ailleurs, dès lors que vous commencez à enjoliver la vérité, vous la falsifiez. A notre époque, en ce jour, la fabrication de contes et de belles histoires est l’unique préoccupation des médias. La conscience humaine connaît un processus lent, mais constant, de désagrégation ; l’esprit humain a pourri.

Ce qui subsiste, en réalité, en fait de dignité et de décence, c’est une poignée de personnes, éparpillées dans le monde entier. Je sais que je fais très peu de choses, et que parfois je ne fais absolument aucun effort afin d’aider les endeuillés et les opprimés.



Il y a eu des moments où j’ai eu envie d’arrêter d’écrire et ne plus rien avoir à faire avec des infos relatives à des guerres.

Le spectacle navrant de cadavres déchiquetés et de villages et villes rayées de la carte monopolise mes émotions et gonfle chacune des veines fatiguées de mon corps. Oui.

Ecrire : je crois que c’est un des moyens grâce auquel vous pouvez laisser libre cours à votre colère et à votre rage ; non que j’imagine que les gens vont faire la queue pour lire mes salades. Mais je ne vois pas quel autre moyen me permettrait de dominer ma peine et de la garder sous contrêle.

Je ne connais pas d’autre méthode pour geler ma folie. Massacrer des innocents : telle est la grande affaire de la guerre.

George W. Bush, Ariel Sharon et Tony Blair sont des chasseurs intoxiqués, ils se dépêchent d’abattre des Arabes et des musulmans, comme si ce jour était le dernier, et qu’ils devaient en profiter.



Des prédicateurs démoniaques parcourent librement les Etats-Unis. Ils prêchent la paix qui ne règnera qu’une fois l’Arabie soumise et adjointe au Grand Israël. Ils prêchent que le saint Coran est fallacieux ; ils prêchent que le véritable et authentique Dieu (Allah) est une fausse idole ; ils ont décrété que Jésus était le Dieu de la Terre et du Ciel. Ils ont oublié que tous les Prophètes n’étaient que des êtres humains.

Regardez un peu autour de vous, et voyez comment les humains sont en train de dégrader les valeurs de la vie, la Terre et l’Univers.

Les prédicateurs américains et les gourous sionistes ont raison, sur un seul point.
Le Dieu véritable est en colère contre l’espèce humaine qu’il a créée.
Le Dieu véritable séparera le bon grain de l’ivraie.
Le Dieu véritable révélera la vérité quand le soleil et la lune seront face à face.
Le véritable Dieu fera voguer les montagnes sur les océans ; le Dieu véritable révélera la vérité écrite sur des lits de nuages blancs, afin que tout homme, toute femme, tout enfant, puisse la voir. Dieu frappera ceux qui ont tué et détruit, sans cause juste.



Les prédicateurs américains et leurs scénaristes israéliens mettront en scène leur pièce, au Moyen-Orient ; la fin précipitée de leurs actions sera la défaite la plus cinglante jamais connue par l’homme ; son effet à long terme sera le cloisonnement absolu entre l’Orient et l’Occident.

L’Arabie sera séparée du reste du monde par des océans que nul envahisseur ne pourra traverser.



Les prédicateurs américains et leurs montreurs de marionnettes sionistes sont totalement dans l’erreur, s’ils pensent avoir reçu mandat de Dieu pour massacrer et détruire à satiété. Ils sont dans l’erreur, s’ils croient que la richesse et la puissance militaire représentent un permis accordé par Dieu d’envahir quelque région ou quelque continent de leur choix. La preuve est évidente.

Voici des décennies que l’Occident, sous la houlette américaine et israélienne, mène des guerres, au Moyen-Orient, pensant qu’on ne lui en demanderait jamais aucun compte. Vraiment ?



Les "terroristes" ont répondu par des assassinats odieux : ils ont renversé des tours et enterré les victimes sous les décombres ; ils ont fait sauter des banlieusards et des badauds. Y a-t-il une quelconque différence entre la politique de Bush et les agissements des "terroristes" ?

Qui devrait arrêter le massacre le premiers : les chasseurs compulsifs intoxiqués, ou les terroristes fous ?
La réponse est évidente. Seuls nous, nous les gens civilisés, dotés d’une vérité et d’une consciences, sommes à même d’arrêter la petite bande des George, Ariel et Tony. Comment ? Simple : en fermant nos yeux et nos oreilles à leurs médias corrompus !

Il nous faut exhorter tous les Américains, tous les Arabes et tous les musulmans, tous les Israéliens et tous les Britanniques à écarter les dictateurs et les fomentateurs de guerres de leurs postes.



Imaginons Sharon, muni d’un miroir à deux faces, tirant des missiles et des balles. Une face reflète l’image de Palestiniens innocents, tandis que l’autre tire pour tuer. L’image classique que nous voyons diffusée par les télévisions américaines montre des adolescents palestiniens poursuivis par des tanks israéliens.

Les jeunes Palestiniens lancent des pierres à des soldats israéliens ; les tanks israéliens répliquent à la mitrailleuse.

La deuxième image de cette rage de tuer est résumée par les dirigeants et les généraux israéliens dans l’expression de "légitime défense face au "terrorisme" palestinien". Israël est fait de biens et de terres volés aux Palestiniens.
Les Palestiniens sont les victimes, ils sont brutalisés depuis plus de cinquante ans par l’administration américaine et l’armée israélienne.

Pouvons-nous, honnêtement, dire avec une once de vérité que les Israéliens sont les victimes et les Palestiniens, les "terroristes"?

L’armée israélienne, au financement américain, occupe le peu de territoire laissé aux Palestiniens par la guerre de 1948.
Comment, au nom du Ciel, quelqu’un peut-il encore qualifier tous les Palestiniens de "terroristes", pendant que l’armée et les colons israéliens tuent leurs enfants devant chez eux ?



Pires que les atrocités perpétrées par l’armée israélienne sont le silence et la trahison de la rue arabe et des dirigeants arabes. Vous ne pouvez pas collectionner les coupons d’alimentation que vous donnent les envahisseurs et les assassins et être sauvé, à la fin. Les écrivains arabes, prenons leur exemple, sont morts de trouille, à un point pathétique, à l’idée d’écrire la vérité.

Ce qu’on attend des "rues arabes", ce n’est pas qu’elles mènent la guerre sainte contre leurs dictateurs ou leurs envahisseurs. Non, ce qu’on attend d’elles, ce sont des manifestations pacifiques ; une par jour, tous les jours de la semaine…

On attend d’elles qu’elles boycottent tous les services gouvernementaux et publics. On attend d’elles qu’elles boycottent tous les produits importés des Etats-Unis et d’Israël.

Cela n’implique pas, encore une fois, qu’elles deviennent des "kamikazes", au contraire, elles doivent dénoncer catégoriquement toute forme de massacre d’innocents, ces crimes étant totalement proscrits par le saint Coran.

Une protestation sérieuse contre toutes les formes de massacre d’innocents, voilà quel est le meilleur point de départ, pour tous les Arabes et musulmans.

Des Arabes et des musulmans, planqués dans l’ombre de leur peur, répétant fidèlement ce que George W. Bush et ses alliés européens veulent entendre : voilà qui représente un comportement honteux, à dire le moins.



Passons à l’Afghanistan. Les Etats-Unis et leurs partenaires ont envahi un pays misérable, où ils ont assassiné plus de 40 000 civils. L’invasion a détruit le peu qui restait des infrastructures laissées par l’invasion soviétique. George Bush a-t-il mené à bien sa mission ?

L’Afghanistan retourne, lentement mais sûrement, à l’ère des principautés des tribus et des seigneurs de la guerre. Cette guerre peut s’éterniser, ainsi, encore cinquante ans : les citoyens américains la veulent-ils ?



L’invasion de l’Irak a coûté, jusqu’ici, plus de 135 000 vies de civils innocents ; elle a détruit – on devrait dire, plus exactement : balayé – l’ensemble de l’infrastructure de ce pays ; elle a détruit cinq mille ans de civilisation et d’histoire de l’Humanité ; elle a apporté deuils et funérailles dans presque chaque foyer irakien.

George Bush a-t-il accompli sa mission ?

Les combattants de la Résistance irakienne n’abaisseront pas leurs armes avant que l’Irak n’ait été libéré.

Cela prendra peut-être dix, vingt, voire cinquante ans. Les citoyens américains veulent-ils de cette guerre ?

Tant que les Etats-Unis, leurs alliés et Israël n’auront pas reconnu avoir volé et assassiné des innocents, détruit leur gagne-pain et leurs terres, les guerres continueront, jusqu’à ce que la terre ne soit plus que cendres.

Source : al-jazeera.com

Traduction : Marcel Charbonnier

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Canada

Même sujet

Résistances

Même date

3 août 2005