Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1899 fois

USA -

Les Palestiniens ne font que défendre leur territoire

Par

in Oakland Tribune. Paul Larudee a été boursier Fulbright-Hays, puis conseiller du gouvernement américain au Moyen-Orient. Il a effectué des missions de volontariat en Palestine dans le cadre du ISM - International Solidarity Movement. Il vit à El Cerrito

Très nombreux sont les Américains à penser que le conflit palestino-israélien est une guerre de religions entre l’Islam et le judaïsme, ou bien encore une guerre culturelle entre Orient et Occident.
Ce conflit n’est ni l’une, ni l’autre.
Il y avait, parmi les gens qui ont créé Israël, des idéalistes et des réfugiés. Mais une chose était établie, depuis le début de l’entreprise sioniste, au dix-neuvième siècle : l’expulsion de la population indigène palestinienne serait nécessaire.

« La mariée est certes belle », avait dit une des premières délégations sionistes, envoyée en Palestine à des fins d’exploration, « mais elle est l’épouse d’un autre. »

Il fallait donc que cette mariée devînt veuve, ou divorcée, au préalable, avant d’être disponible pour le nouveau venu.


Les juifs immigrant en Palestine, durant la première moitié du vingtième siècle, leur population passa de moins d’un dixième à près d’un tiers de la population totale.

Puis, en 1948, l’Etat d’Israël fut instauré dans 78 % du territoire, tandis que 750 000 Palestiniens, musulmans et chrétiens (plus que le total de la population juive à l’époque) en étaient chassés.


L’expropriation du territoire palestinien et l’expulsion de ses habitants se poursuit encore aujourd’hui, la dernière méthode utilisée étant celle du mur de « sécurité ».

Une fois achevé, il ne laissera aux Palestiniens que 9 % du territoire total de la Palestine, et 91 % disposera de 91 %, bien que le nombre d’Arabes palestiniens et d’Israéliens juifs vivant sur le territoire de la Palestine historique soit pratiquement identique, de nos jours.


Ce conflit, par conséquent, est plus justement défini comme celui opposant une position indigène tentant de s’opposer à sa dépossession à une population immigrée. Il ressemble beaucoup à ce qui est advenu aux Indiens d’Amérique.


Aujourd’hui, nous qualifions cela de nettoyage ethnique. Mais, à l’époque, les Indiens étaient tout simplement des « sauvages », et le conflit était un « clash des civilisations », la civilisation « supérieure » étant nécessairement celle qui l’emporterait.


Est-ce mieux, de nos jours ? Au lieu de romans à quatre sous avec des cowboys et des Indiens, nous avons des films et des émissions de télévision tournant autour des « terroristes » islamistes fanatiques.


Les Indiens qui répliquaient avec les seules armes obsolètes à leur disposition étaient décimés. Il en va de même, aujourd’hui, pour les Palestiniens.


Y a-t-il matière à s’étonner que le ressentiment envers les Etats-Unis soit si énorme ?


Notre aide, et nos armes, voilà ce qui permet que le nettoyage ethnique se poursuive. Il est grand temps de suspendre l’aide à Israël, jusqu’à ce que les droits des Palestiniens soient respectés, jusqu’à ce que l’occupation des territoires palestiniens ait pris fin, jusqu’à ce que les revendications des dépossédés aient été satisfaites.


Article paru dans le Point d'information Palestine
Newsletter privée réalisée par La Maison d'Orient - BP 105 - 13192 Marseille Cedex 20 - FRANCE
Phone + Fax : +33 491 089 017

Pour recevoir cette lettre de diffusion, envoyez un mail à : lmomarseille@wanadoo.fr

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

USA

Même sujet

Histoire

Même auteur

Paul Larudee

Même date

15 novembre 2003