Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1832 fois

Grande Bretagne -

Les activistes controversés de l'ISM

Par

Le procès et la condamnation d'un soldat israélien pour l'homicide involontaire de Tom Hurndall ont souligné le travail controversé "des boucliers humains" du Mouvement International de Solidarité (ISM).
Pour les pacifistes occidentaux, ils aident à désamorcer la situation en utilisant des moyens non-violents pour agir en tant que tampons entre les Israéliens et les Palestiniens.

Ils affirment qu'Israël autorise ses soldats à tirer sur des civils et des enfants, et pensent qu'ils peuvent protéger ces victimes parce que les Forces de Défense Israéliennes réfléchira à deux fois avant de tirer sur un groupe qui inclut des Occidentaux.


L'ISM a déjà perdu deux membres : l'Américaine Rachel Corrie, tuée par un bulldozer israélien, et Tom Hurndall, tué d'une balle dans la tête

Pour les autorités israéliennes, les activistes de l'ISM sont des étrangers abusés qui s'autorisent à être manipulés par des militants Palestiniens.

Elles disent que des membres de l'ISM ont rencontré des kamikazes et aidé des hommes armés, chose que le groupe nie énergiquement. Quelques activistes qui ont quitté Israël ont été empêchés de revenir.

Un porte-parole de l'Ambassade Israélienne à Londres a déclaré : "Israël n'a aucune objection à ce que des ressortissants étrangers participent à des protestations légitimes aussi longtemps qu'elles se déroulent en respect de la Loi et qu'elles ne mettent pas en danger des vies humaines. "Néanmoins, au cours des derniers mois, le Mouvement International de Solidarité (ISM) a activement enflamé une situation déjà tendue et volatile.



Contraste

"L'ISM est un mouvement palestinien qui utilise des activistes occidentaux pour se présenter comme un mouvement pacifiste international.

"La politique anti-Israélienne radicale de l'ISM, combinée avec leurs méthodes illégales et provocatrices, est en total contraste avec le comportement des autres ONG travaillant dans la région."

Les diverses branches de l'ISM sont nées peu après le début de la dernière Intifada en septembre 2000.

Raphael Cohen, un organisateur britannique de l'ISM, indique qu'ils agissent pour empêcher les meurtres aléatoires.

"Nous n'y allons pas en pensant que nous nous ferons tirer dessus" dit-il.

"Notre présence en elle-même signifie que l'armée est limitée au niveau de violence qu'ils peuvent employer."
"Ils ne peuvent pas tout simplement commencer à tirer sur une foule quand ils savent qu'il y a parmi elle des Étrangers. La vie des Palestiniens a peu d'importance pour eux."

"Les règles d'engagement pour des soldats dans la Bande de Gaza n'ont pas été rendues publiques."

Il dit que le tir sur Tom Hurndall est une illustration parfaite du dédain de l'armée israélienne pour la vie.

"Nous participions à une action pour installer une tente au bord des habitations civiles à Rafah, sur un secteur où il a y eu beaucoup de destruction de propriétés, afin de créer une zone-tampon entre les positions des militaires sur la frontière et le secteur peuplé.

"Ils conduisaient régulièrement leurs tanks et tiraient de façon aléatoire sur la population civile. Plusieurs personnes avaient été blessées cette semaine-là."


Et M. Cohen, qui dit avoir été empêché d'entrer en Israël pour "raisons de sécurité", jure que le travail de l'ISM continuera.



En savoir plus sur l'ISM, lire l'interview de Ghassan Andoni par Ida Audeh

Source : BBC News

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Grande Bretagne

Même sujet

Victimes ISM

Même date

28 juin 2005