Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1770 fois

Jénine -

Les confiscations de terres frappent le village de Tura

Par

Les Forces de l'Occupation ont délivré de nouveaux ordres de confiscation dans le village de Tura (à l'ouest de Jénine) pour la construction d'une nouvelle base militaire.
Dans l'objectif de contrôler la vie des Palestiniens, de lancer des attaques sur leurs communautés et de voler leurs terres, la base militaire sera établie sur la terre palestinienne déjà isolée par le Mur d'Apartheid, scellant ainsi sa ghettoisation.

Les confiscations de terres frappent le village de Tura



Des ordres confisquant 2 dunums et 480 mètres carrés de terres situés derrière le Mur d'Apartheid ont été remis au village. Cependant, le secteur qui sera dévasté et inaccessible à ses propriétaires sera au total de 80 dunums (8 ha) de terre.
Cette terre est plantée d'oliviers qui permettent à leurs propriétaires palestiniens de survivre.

Pendant que l'occupation confisquait seulement 3 dunums pour construire la zone militaire, la préparation du terrain (arrachage d'arbres et destruction) pour la base de l'armée a déjà dévasté 30 dunums.

Tous les permis délivrés aux fermiers du village pour utiliser les portes dans le Mur d'Apartheid ont été retirés. L'exploitation des terres pour les récoltes de cette année est donc terminée, laissant les Palestiniens face à un désastre imminent.

L'Occupation a terminé la première phase du Mur dans ce secteur en juillet 2003, en installant ses portes, ses tours de surveillance, ses fils barbelés et ses caméras de surveillance.

Elle saisit résolument les meilleures terres et les ources d'eau dans les Districts de Jénine et de Tulkarem emprisonnés derrière le mur.

Au total 53.895 dunums (5389,5 ha) sont maintenant isolés derrière le mur d'Apartheid et 23 portes dans les deux districts assurent le contrôle total et le harcèlement quotidien des villages agricoles.

Au cours des dernières semaines, l'Occupation a renforcé ses procédures militaires aux portes dans les Districts de Tulkarem et de Jénine, coupant les fermiers de leurs sources de revenu et sapant l'activité agricole palestinienne.

Dans le Distrcit de Jénine, le "système de permis" accablant imposé aux fermiers par l'occupation a eu comme conséquence une distribution de seulement 20 permis aux 700 fermiers qui possèdent des terres isolées derrière le mur.

Avec la base militaire, cela reflète le vol permanent des terres palestiniennes caché derrière le projet du Mur d'Apartheid.

Source : http://stopthewall.org/

Traduction : ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jénine

Même sujet

Le Mur

Même auteur

Stop The Wall

Même date

22 février 2006