Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1621 fois

Qalqilia -

Les nouveaux ordres de démolition à Habla perpétuent l’expulsion raciste

Par

PENGON - Campagne contre le Mur de l'Apartheid

Suite à la construction du Mur, près de 4 000 dunums supplémentaires soit environ 1/3 du reste des terres ainsi que 7 puits soit la moitié des puits de la communauté ont été volés et sont isolés derrière le Mur.
Maintenant, avec les nouveaux ordres et la construction de tunnels, Habla doit affronter, une fois de plus, le vols de ses terres, les bulldozers israéliens et l’annexion.

Les nouveaux ordres de démolition à Habla perpétuent l’expulsion raciste

Jeudi dernier, le 11 décembre, l’Administration de l’Occupation a donné à la municipalité du village d’Habla, au sud de Qalqilia, un nouvel ordre de confiscation avec des cartes esquissant la construction de tunnels entre Habla et la ville de Qalqilia.


Selon les cartes, le tunnel s’étendra de la porte sud-ouest du Mur d’Habla et passera sous la route de contournement pour colons israéliens qui relie la colonie de Alfe Menashe, à l’intérieur de la Ligne Verte, avec Kafar Sava, qui est située à l’intérieur des terres de 1948. Ainsi, alors qu’Alfe Menashe se développe en confisquant les terres d’Habla, les Palestiniens qui vivent là ne sont même pas autorisés à traverser leurs propres terres.

Avant la construction du Mur, Alfe Menashe, tout comme la ville israélienne de Metan qui se située en bordure de la Ligne Verte, ont déjà pris plus de la moitié des terres du village. Suite à la construction du Mur, près de 4 000 dunums supplémentaires soit environ 1/3 du reste des terres ainsi que 7 puits soit la moitié des puits de la communauté ont été volés et sont isolés derrière le Mur.

Maintenant, avec les nouveaux ordres et la construction des tunnels, Habla doit affronter, une fois de plus, le vols de ses terres, les bulldozers israéliens et l’annexion. De plus, alors que le Mur enferme effectivement la communauté en l’encerclant presque entièrement, cette nouvelle tactique raciste et tyrannique d’Israël garantit que les Palestiniens ne seront plus vus en Palestine puisqu’ils seront obligés de voyager sous-terre plutôt que sur leurs propres terres.

Les cartes pour la construction du tunnel, qui aura 750 mètres de long (même pas 1 dunum*) sont accompagnées d’ordres de confiscation de plus de 400 dunums des terres d’Habla.

85% des habitants d’Habla dépendent de l’agriculture comme moyen d’existence et les terres qui seront volées contiennent des bosquets, des serres et sont cultivées d’une variété de légumes essentielle à l’alimentation de base des habitants.

Actuellement, si quelqu’un désire aller à Habla, il doit passer par un checkpoint militaire au sud par Izbat Salman.
On ne sait pas quelles restrictions seront imposées sur les prochains tunnels.

Ce qui est clair, c’est que le village d’Habla doit affronter encore plus de confiscation de terres et de ressources tout comme des futures conditions de confinement et de contrôle sous le déguisement de « sécurité » israélienne mais par ce qui est plus exactement appelé : l'expulsion raciste

*1 dunum = 1 000 mètres carré



Voir notre dossier complet sur le Mur

Source : http://stopthewall.org/

Traduction : MG

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Qalqilia

Même sujet

Le Mur

Même auteur

PENGON

Même date

13 décembre 2003