Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2534 fois

Jérusalem -

Les nouvelles restrictions israéliennes visent les hôpitaux de Jérusalem

Par

Communiqué de presse commun de Médecins pour les Droits de l’Homme-Israël et du Secours Médical de l'Autorité Palestinienne

Depuis le dimanche 2 Novembre 2008, de nouvelles directives de l'armée israélienne sont en vigueur. Elles exigent que le personnel médical palestinien vivant en Cisjordanie et travaillant dans les hôpitaux de Jérusalem ne passe que par un seul checkpoint : le checkpoint de Qalandiya à Ramallah.
Le personnel médical cisjordanien a l’interdiction de se rendre au travail en passant par d’autres checkpoints, même si ceux-ci sont plus proches de l'endroit où ils vivent.

Les nouvelles restrictions israéliennes visent les hôpitaux de Jérusalem


Des Palestiniennes attendent au checkpoint de Qalandiya, Septembre 2008. (Rami Swidan/MaanImages)

Depuis le 2 Novembre, de nombreux membres du personnel médical qui ont été empêchés par les autorités militaires de se rendre au travail ont pris contact avec l’Organisation israélienne Médecins pour les Droits de l’Homme-Israël et le Secours Médical de l'Autorité Palestinienne de secours médical.

Le mardi 4 Novembre, environ 100 membres du personnel médical palestinien ont organisé une manifestation devant le checkpoint de Qalandiya pour protester contre les nouvelles restrictions.

En exigeant que les centaines de membres du personnel médical palestiniens passent par le checkpoint de Qalandiya, cela les oblige à franchir de nombreux checkpoints à travers la Cisjordanie , à passer de nombreuses heures sur la route et à attendre dans les longues files à Qalandiya, qui est le checkpoint le plus fréquenté de la Cisjordanie . Cela, malgré le fait qu'ils soient munis de documents les autorisant à se déplacer pour se rendre sur leurs lieux de travail.

Non seulement, cette nouvelle règlementation perturbe le programme de ces membres du personnel médical, mais cela les retarde et les rend en retard au travail, et perturbe également le bon fonctionnement des hôpitaux où ils sont employés, au lieu de faciliter les déplacements de ces employés qui ont besoin d’un passage accessible, rapide et sans restrictions sur les checkpoints.

Cette restriction fait partie de la politique israélienne constante visant à affaiblir le lien entre les hôpitaux palestiniens de Jérusalem-Est et la population de Cisjordanie , afin de nuire à leur statut spécial en tant qu’institutions palestiniennes travaillant à Jérusalem. Utiliser des méthodes bureaucratiques et/ou des arguments de «sécurité» à des fins politiques est une tentative de tromper tous ceux qui sont impliqués ainsi que la communauté internationale et, en fait, représente un changement dans le statu quo à Jérusalem, qu'Israël s'est engagé à préserver.

Médecins pour les droits de l'homme-Israël et la Palestine Medical Relief Society demandent la levée immédiate de cette restriction et demandent à la communauté médicale israélienne et à la communauté médicale internationale d’intervenir maintenant pour protéger le droit du personnel médical palestinien à voyager librement pour se rendre au travail.

Source : http://electronicintifada.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Checkpoints

Même date

11 novembre 2008