Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4359 fois

Gaza -

Les slogans qu'on ne veut plus voir ni entendre dans les manifs

Par

Les réalisations actuelles de la résistance palestinienne à Ghaza, qui s'inscrivent dans la lutte populaire ininterrompue depuis près d'un siècle contre le sionisme au Machreq, dénoncent une fois de plus à ceux qui y croyaient encore la série jumelle des trahisons et des forfaitures incarnée dans les diverses "solutions" au "conflit". Que les félons et les inféodés trament et complotent avec l'ennemi en Palestine et dans tous les pays arabes sous couvert de "paix régionale" et de "justice internationale", nul ne s'en étonnera. Les négociations et traités successifs n'ont pas rendu la Palestine aux Palestiniens et on s'en doutait. Aucun peuple colonisé n'a jamais recouvré son territoire et sa souveraineté par le moyen des accords et le peuple palestinien n'est pas une exception.

Les slogans qu'on ne veut plus voir ni entendre dans les manifs

Funérailles du commandant des Brigades AlQassam, Ahmed AlJaabari, à Gaza-ville le 15 novembre 2012 (Xinhua/Wissam Nassar)
Néanmoins, et sourdes aux mouvements populaires qui secouent le monde arabe, les associations occidentales qui se disent pro-palestiniennes continuent de nous imposer un discours paternaliste qui "refuse la violence" et prône "la paix juste et durable entre les deux peuples". Sur leurs pancartes, on lit l'injonction "Free Palestine" et la revendication "des sanctions contre Israël" qui s'adressent aux "instances internationales", on lit aussi "boycott Israël" qui s'adresse aux instances étatiques ou supra-étatiques, et aux consommateurs.

On le voit pourtant, les brigades Ezzeddine Al Qassam et Al Qods ne demandent rien à personne et se battent contre l'ennemi qui les a expulsés de leur terre pour s'y installer à leur place il y a 64 ans avec l'actif soutien des instances internationales et de l'ensemble des États occidentaux.

La moindre des choses pour un mouvement qui se dit solidaire en France, c'est d'exprimer la volonté de la résistance de recouvrer sa terre, sa souveraineté nationale, d'encourager la lutte de libération nationale du peuple palestinien sous toutes ses formes notamment armée, et de clamer haut et fort le droit au retour des réfugiés et la libération des prisonniers.
 

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Résistances

Même auteur

Nadine Acoury

Même date

17 novembre 2012