Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1378 fois

Gaza -

Lundi noir à Gaza.

Par

"Soudain, un grosse flamme est venue du ciel et a frappé la voiture en face de moi, des écoliers tentaient de traverser la route (au même moment). J'ai vu une personne qui était évacuée de la voiture et dont le corps était complètement brûlé. J'ai vu également un adolescent sur le côté de la rue qui était couvert de sang mais en vie. "

Lundi soir, vers 10 h 30, les Apaches de l'armée israélienne ont tiré un nouveau missile sur la maison qu'ils avaient attaqué le matin même, effectuant la 5ème attaque sur la ville de Gaza en moins de 12 heures. Des sources médicales indiquent que 10 personnes ont été blessées dans cette attaque.

Une heure plus tôt, des jets de combat avaient lancé une attaque sur le camp de réfugiés de Nuseirat, tuant 9 personnes et blessant plus de 50 autres personnes.

Des sources de l'armée ont indiqué que l'attaque visait une voiture dont les passagers s'échappaient après que deux d'entre eux aient été tués par des tirs de l'armée. Ils tentaient alors de s'infiltrer dans la colonie de Nahal Oz.

Des témoins ont rapporté que les passagers de la voiture s'apprêtaient à partir juste quelques secondes avant qu'un missile air-sol ne la transforme en débris. La même source a indiqué qu'au moment où les habitants ainsi que les équipes médicales courraient vers la scène de l'incident, deux autres missiles ont été lancés tuant 7 personnes dont un membre de l'équipe médicale et blessant 50 autres personnes.

"Soudain, un grosse flamme est venue du ciel et a frappé la voiture en face de moi, des écoliers tentaient de traverser la route (au même moment). J'ai vu une personne qui était évacuée de la voiture et dont le corps était complètement brûlé. J'ai vu également un adolescent sur le côté de la rue qui était couvert de sang mais en vie. " Voici comment décrit la scène le chauffeur du bus, Ahmed Sobeh, qui se trouvait derrière le véhicule qui a explosé lors du second tir aérien.

Trois habitants ont été tués, dont deux activistes du Hamas, et au moins 16 personnes, en majorité des enfants, ont été blessés. Une source de l'armée a indiqué que le véhicule, qui était arrêté à un feu près d'une station-service, était chargé d'armes provenant de l'immeuble frappé lors de la première attaque.

La première attaque au missile a visé une maison dans le quartier de Shajaeyah dans la ville de Gaza. Au début, un média israélien avait indiqué que le missile avait raté sa cible, la maison du Leader du Djihad Islamique, Abdullah Alshami, et avait explosé sur une maison voisine. Plus tard dans la journée, l'armée a indiqué que la cible était un bâtiment en construction utilisé pour fabriquer des dispositifs explosifs.

Des sources locales à Gaza ont indiqué que le bâtiment qui a été détruit dans l'attaque appartenait à un activiste du Hamas, Amar Mushtaha. Mushtaha a été légèrement blessé ainsi que 6 autres personnes dont 2 enfants âgés de 2 et 3 ans.

La troisième attaque a visé une voiture privée. Deux missiles ont été lancés : l'un a frappé et a complètement détruit le véhicule, l'autre a atterri dans un champ à proximité sans exploser. Des témoins ont indiqué que les passagers de la voiture se sont enfuis quelques secondes avant l'attaque. Aucun blessé n'a été enregistré.

La série d'attaques sur la ville de Gaza fait suite à l'attaque de Ein Yabroud, près de Ramallah, dans laquelle 3 soldats israéliens ont été tués.

Source : IMEMC Staff & Agencies

Traduction : MG

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Assassinats ciblés

Même auteur

IMEMC

Même date

21 octobre 2003