Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2876 fois

Paris -

Manif’ anti-US : Valls se couvre de ridicule

Par

Le ridicule ne tue pas, mais à fortes doses, il reste un risque, et mon ami Valls devrait être plus prudent. Hier soir, il était comme un général d’armée (d’opérette) à la télé : la manifestation contre l’ambassade US était inacceptable, et il ouvre une enquête.

Manif’ anti-US : Valls se couvre de ridicule

Oki. Regardons les faits

Voici les vidéos de trois excellentes télés :
- BFM
http://www.youtube.com/watch?v=NmgW9uZXVgg

- M6
http://www.youtube.com/watch?v=dz0hgmh9LYE

- France 3
http://www.youtube.com/watch?v=6uqT8pt9n-8

Résumons les faits

Entre 100 et 150 personnes, visiblement des amis qui se sont contactées par téléphone, sont venues sans autorisation (violation de l'article 1 du décret-loi du 23 octobre 1935 portant réglementation des mesures relatives au renforcement du maintien de l'ordre public), ni organisation, manifester vers l’ambassade des Etats-Unis. Ils étaient les mains dans les poches, et le visage découvert, se laissant gentiment filmer par les télés et prendre en photo par la police.

Ils ont été bloqués en bas des Champs-Élysées, et dans le plus grand calme, ils ont fait une prière collective, encadrés par la maréchaussée. Ils se sont ensuite dispersés, et la police a procédé à une centaine d’interpellations pour contrôle d’identité.

Quelques-uns ont réussi à passer le premier barrage policier, et à avancer vers l’ambassade US. Mais ils ont vite été interceptés vu l’imposant dispositif policier. Un seul a été placé en garde-à-vue, pour des violences légères commises sur deux ou trois policiers. Je comprends qu’il ne s’est pas laissé interpeller et qu’il s’est débattu. Outrage et blessures légères, c’est un classique des manifs.

Et voilà l’affaire !

Pas de doute, la République est en danger... et le danger est extrême, comme l’expliquait si bien mon ami Valls. Si ce n’est que je me pose quand même quelques questions.

Une enquête à retardement…

La première est la plus simple : pourquoi, alors que tous les manifestants ont été interpellés samedi pour contrôle d’identité, et relâchés quelques heures plus tard, pourquoi n'avoir enclenché l'enquête que le lendemain ? Surtout si la République est en danger, diable...

Ben oui, mon ami Valls ! Pourquoi ce démarrage à retardement ? Tu vas devoir rechercher tous les manifestants, alors que tu les avais sous la main, c’est pas malin, en période d’économie d’énergie.

Ensuite, tu leur donnes un argument en or… Ils vont tous te répondre : la preuve qu’il ne s’était rien passé, c’est qu’ils nous ont contrôlés et qu’ils nous ont relâchés.

En plus, avec la forêt de caméras et de micros, on les entendrait, les appels à la haine, s’ils avaient eu lieu. Or, j’en vois un qui parle de Gandhi, et l’autre de liberté d’opinion. Je vois une prière collective, et les policiers qui, à juste titre, la respectent. Tu risques le grand plouf, mon ami Valls…

Une enquête sur quoi, quand on sait tout ?

La deuxième question encore plus simple, c’est la matière de ton enquête. Tu vas enquêter, mais sur quoi ? Vu que tu connais les identités de personnes et les faits, il reste pas grand-chose pour ton enquête ! Les ramifications jusqu'aux montagnes afghanes ? Le complot ? Tu nous ferais pas un peu de zèle, des fois ?

Pourquoi cette enquête à retardement ?

Enfin, pourquoi as-tu décidé de cette enquête à retardement ? Moi, je vois deux explications.

En 1/ François s’est pris une remontée de bretelles de Barack, qui risque sa réélection sur cette affaire (j’ouvre une parenthèse – Ce qui répond aux questions : pourquoi ce film, pourquoi maintenant ? – je ferme la parenthèse), alors tu es obligé de faire le cirque médiatique nécessaire.

En 2/ tu t’es fait expliquer par ton staff que tu avais perdu une occase en or de faire du consensus et de reprendre 3 points dans les sondages. Taper sur les salafistes, en racontant des salades, c’est encore mieux que les Roms… Si tu sous-entends qu’ils viennent du 9-3, là, c’est carrément le jack-pot !

Bon, on verra.

En attendant, une enquête sur une affaire déjà élucidée, et pour laquelle tout le monde a été relâché, c’est nouveau, et ça nous aura au moins donné une occasion de rire.

Source : Les actualités du droit

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Paris

Même sujet

Islamophobie

Même auteur

Gilles Devers

Même date

17 septembre 2012