Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2330 fois

Israël -

Menace de la "Menace démographique"

Par

Partageons la joie d'A., un habitant du quartier Haredi (Ultra-Orthodoxe) de Mea She'arim à Jerusalem qui a près de 450 descendants.
Peu importe si ce sont des Haredi ? Il n'y a pas besoin non plus de pleurer sur le fait que 23% des élèves du primaire sont des Haredi et que 22% sont des Arabes. C'est un développement normal dans la société, et je ne pense pas qu'il existe un moyen légitime pour l'empêcher.

Toute personne qui voit cela comme un danger met bien plus en danger le caractère de la société que les changements démographiques tectoniques.

Si nous avons en effet atteint "la fin du sionisme", le titre d'un article de Nehemia Shtrasler dans ces pages jeudi dernier, ce n'est pas en raison de la démographie mais en raison de la géographie (et de la moralité).

Il n'y a aucune "menace démographique". Il y a une menace pour les valeurs de la société, qui seront déterminées non pas par des statistiques mais par la quantité de justice sociale. Parler de "menace démographique" n'est pas légitime.

Imaginez ce qui se passerait si un débat avait lieu aux Etats-Unis ou en Europe sur "l'inquiétante croissance naturelle des Juifs".

Et qui ici oserait réfléchir publiquement aux "tendances de fertilité" des Mizrahim - les juifs de descendance Moyen-Orientale. La véritable menace dangereuse est le débat lui-même. Cela atteste du développement dans notre société des critères racistes très profonds, masqués de diverses façons, contre les groupes minoritaires chez nous.

Les Haredims ou les Arabes : ils sont des fils et des filles de cette terre. Il n'y a aucun moyen démocratique de les empêcher de devenir une plus grande partie de la société à l'avenir.

Les campagnes pour réduire le taux de naissance ne sont pas moins inadmissibles que les concepts du transfert de population et du nettoyage ethnique.

La Gauche et la Droite sont toutes les deux affligées de ce racisme mortel, qui provient de l'arrogance et de la crainte de l'autre.

La Droite tente de nous faire peur avec de terribles prédictions sur l'augmentation naturelle des Arabes du pays, alors qu'en même temps elle essaye d'annexer 3 millions de Palestiniens.

La Gauche, elle aussi raciste, tente de nous faire peur avec de terribles prédictions sur l'augmentation naturelle des Ultra-Orthodoxes.
D'un certain point de vue, le racisme contre les Haredims est réellement plus grave : Il utilise la terminologie antisémite et n'a pas l'excuse de l'hostilité nationale à l'égard des Arabes.

Le discours raciste est devenu la norme en Israël et parmi les Juifs dans leur ensemble.

Cela a commencé par le "danger de l'assimilation" et des "mariages mixtes" – un terme suprêmement raciste – ce s'est poursuivi avec le "danger de la Harédisation" et cela s'est terminé avec le "péril de la majorité arabe".

Les démographes et les géographes publient constamment des prévisions et des projections, se concurrençant entre elles pour le titre du Prophète de Malheur en chef.

Une pestilence putride émane du débat sur les "tendances de fertilité", et la création par le gouvernement il y a quelques années d'un "Conseil Public pour la Démographie", dont les membres incluent trois gynécologues, montre les profondeurs de la pathologie auxquelles nous sommes descendus.

Est-ce vraiment important si 3.5 millions de Palestiniens résident dans les territoires, comme l'affirme l'Autorité Palestinienne, ou 2.4 millions, comme le prétend une équipe Américano-Israélienne ?

De toute façon, Israël ne leur accorde pas de droits civiques. De temps en temps, un autre million de juifs qui "a disparu" des statistiques et préféré cacher leur judaïsme sont retrouvés aux Etats-Unis. Quelle différence cela fait-il ?

Le futur de la communauté juive sera déterminé bien plus par le degré d'implication de ses membres que par leur nombre, tout comme le futur de la société israélienne sera déterminé bien plus par les relations entre ses communautés que par le ratio numérique entre elles.

Israël est une société immigrée mélangée aux autochtones, une mosaïque multiculturelle avec le potentiel de devenir une société juste.
Si les Haredims ne font pas leur service dans l'armée ou ne sont pas assez productifs, la responsabilité dépend de la majorité laique qui permet ces phénomènes.
Si les Arabes ne contribuent pas assez, ou sont même hostiles à l'état, l'Etat en porte pour beaucoup la responsabilité.

On peut critiquer les Ultra-Orthodoxes et les Arabes, mais on ne peut pas entrer dans leurs utérus. Les enfants - Haredis, laics ou Arabes - sont une joie si on s'en occupe correctement.
Leur augmentation n'est pas le résultat d'une planification budgétaire mais de la foi et des valeurs.

Ceux qui veulent ici un pays à leur goût doivent se battre pour l'émergence de valeurs israéliennes qui seront partagées par tous les éléments de la société, quelque soit leur taille, et se débarasser de la comptabilité raciste.

Source : http://imeu.net/news/article005975.shtml

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Racisme

Même auteur

Gideon Levy

Même date

26 juillet 2007