Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2680 fois

Palestine -

Montée en flèche de la popularité du Hamas à la suite du blitz d’Israël à Gaza

Par

> amayreh@p-ol.com

Le dernier sondage d’opinion en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza montre une hausse spectaculaire de la popularité du Hamas parmi les Palestiniens, avec un déclin significatif de la position du Fatah. De plus, le sondage montre qu’une majorité de Palestiniens pensent que l’arrivée de l’administration Obama aux USA ne fera pas une grande différence pour ce qui concerne les efforts américains à résoudre le problème palestinien.

Montée en flèche de la popularité du Hamas à la suite du blitz d’Israël à Gaza


Selon le sondage, la Turquie, le Venezuela et l’Iran, ainsi que le Hezbollah, sont les forces régionales les plus populaires pour les Palestiniens.

Les résultats du dernier sondage, réalisé par le Jerusalem Media and Communications Center (JMCC) du 29 au 31 janvier, montre que près de 48% des sondés pensent que le Hamas est sorti victorieux de la guerre israélienne contre Gaza. Près de 10% estiment qu’Israël a gagné la guerre, tandis qu’un tiers des sondés, 37,4% disent qu’aucun des adversaires n’a gagné.

Le sondage, sur un échantillonnage de 1.198 sondés choisis au hasard, montre une hausse spectaculaire de la popularité du Hamas, en particulier en Cisjordanie .

Au contraire, la popularité du mouvement Fatah subit un déclin important, en particulier en Cisjordanie .

Si des élections avaient lieu aujourd’hui, 28,6% des sondés disent qu’ils voteraient pour le Hamas. Le score du Fatah baisse de 34% en avril dernier à 27,9 dans ce sondage.

Le dernier sondage de novembre 2008 indiquait que 16,6% faisaient confiance au Hamas, 27,7% dans le sondage actuel. Le pourcentage de ceux qui disent faire confiance au Fatah est tombé de 31,3% à 26%.

Selon un communiqué de presse de JMCC, la montée de la popularité du Hamas survient principalement en Cisjordanie , qui est contrôlée par l’Autorité Palestinienne soutenue par l’Occident.

De même, le pourcentage de ceux qui disent faire confiance à Ismael Haniya, le Premier ministre du gouvernement palestinien basé à Gaza, est passé de 12,8% en octobre dernier à 21,1% dans ce sondage. La confiance en Mahmoud Abbas, président de l’AP, est passée de 15,5% en octobre dernier à 13,4% aujourd’hui.

Le sondage montre que le pourcentage de ceux qui pensent que les résultats du gouvernement Fayyad soutenu par les Américains sont meilleurs que ceux du gouvernement de Gaza a chuté de 36% en avril dernier à 26,9% dans ce dernier sondage. Et ceux qui pensent que les résultats du gouvernement Fayad sont pires que ceux du gouvernement Haniyeh ont augmenté substantiellement de 29,1% à 40%.

Le dernier sondage montre également que le soutien à la résistance militaire contre l’occupation israélienne est en hausse, de 49,5% en avril dernier à 53,5% aujourd’hui.

De plus, le sondage montre une montée du pourcentage de Palestiniens opposés aux pourparlers de paix avec Israël.

La Turquie, le Venezuela et autres entités politiques ou autres organisations ont également gagné en popularité parmi les Palestiniens, selon ce dernier sondage.

La Turquie a le meilleur score de 89,6%, suivie par le Venezuela (80,6%).

Le Comité International de la Croix Rouge reçoit une bonne note (79,8%), suivi par l’UNRWA (78,6%).

Le Qatar jouit d’un taux de satisfaction de 68,3%, le Hezbollah de 66,9%, les Frères Musulmans de 57,6% et l’Iran de 55,9%.

Les USA n’obtiennent la satisfaction que de 2,8% des sondés, la Grande-Bretagne 10,4%, l’Allemagne 14,4%, la France est le pays européen qui reçoit le pourcentage de satisfaction le plus élevé, à 21,5%.

L’Egypte et la Jordanie sont respectivement à 35,1% et 41,7% de satisfaction.

Enfin, interrogés sur l’entité qu’ils préfèreraient voir assumer la tâche de la reconstruction dans la Bande de Gaza, les sondés donnent les réponses suivantes : une majorité de 30,6% disent préférer un mécanisme international supervisé par les Nations Unies. Le deuxième choix est un gouvernement palestinien d’union nationale qui superviserait la reconstruction. Plus de 23% disent qu’ils préfèrent que le gouvernement Hamas fasse le travail, pendant qu’une minorité de 13,7% disent qu’ils préfèreraient que l’Autorité Palestinienne l’assume.

Le déclin de la popularité du Fatah peut être imputé au mécontentement largement répandu dans la population de la position mitigée du régime de Ramallah pendant la guerre.

Beaucoup de Palestiniens ont eu l’impression qu’au moins certains des dirigeants de l’AP et de l’OLP avaient adopté une « position de conspiration » pendant l’invasion israélienne de Gaza.

Quelques responsables de l’AP auraient exprimé leur espoir que les Israéliens détruisent le gouvernement Hamas à Gaza.

Certains dirigeants de l’OLP, tel Yasser Abed Rabbo, aurait critiqué Israël d’avoir mis fin à la guerre trop tôt, sans « en finir avec le Hamas. »

Une autre raison importante de la baisse de popularité du Fatah semble avoir affaire avec la répression tout azimut des manifestations par les forces sécuritaires de l’AP pendant la guerre. Les services de sécurité de l’AP ont interdit, et dans beaucoup de cas violemment réprimé, les manifestations pro-Hamas pendant la guerre. Les Palestiniens par dizaines, principalement des partisans du Hamas, ont également été arrêtés par l’appareil sécuritaire de l’AP en Cisjordanie .

Ce dernier sondage n’est pas une bonne nouvelle pour le président de l’AP Mahmoud Abbas, qui a appelé à des élections présidentielles et législatives anticipées en Cisjordanie , à Jérusalem Est dans la Bande de Gaza dans l’espoir de mettre un terme au gouvernement du Hamas dans la Bande.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Résistances

Même auteur

Khaled Amayreh

Même date

6 février 2009