Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2411 fois

Palestine -

Ne perds pas ton temps en Palestine, Obama

Par

En tant que Palestinienne, je soutiens avec force l’établissement d’un Etat palestinien indépendant, mais un Etat avec un pouvoir total et non sous occupation israélienne ni sous diktats des USA ou de l’étranger. En tant que journaliste, je suis obligée de porter les valeurs morales et éthiques du journalisme. Pour faire entendre ces Palestiniens dont les voix ne parviennent pas à l’opinion publique internationale, cette majorité des Palestiniens fatigués des mensonges politiques et des menteurs qui continuent à dire et à répéter « l’autorité palestinienne, le président palestinien, le premier ministre, le gouvernement palestinien, le Hamas et le Fatah… » et autres noms et titres inventés et auto-déclarés qui ne correspondront jamais à la vérité, aux faits accomplis, et plus important, à la volonté de la majorité des Palestiniens.

Ne perds pas ton temps en Palestine, Obama


Ramallah, 23.07.2008, rencontre entre M. Abbas et le candidat démocratique à l'élection présidentielle Barack Hussein Obama. (Xinhua/Reuters Photo)

A Ramallah comme à Gaza, il n’y a rien de plus que l’occupation israélienne et quelques partis politiques palestiniens qui reçoivent soutiens et pots-de-vin de pays étrangers, qui ne font que soutenir la poursuite de l’occupation israélienne sous des prétextes divers. C’est ça que les Palestiniens voient, pensent et croient.

Ce que le Président Yasser Arafat a refusé de signer, l’Autorité Palestinienne suivante (en réalité tous des chiens et des porcs des Américains et des Israéliens) l’a agréé. En définitive, le « Président » palestinien illégal et illégitime Mahmoud Abbas (son mandat a pris fin en janvier 2009 mais il est toujours là parce que, depuis quand les Juifs, les Américains et leurs laquais se préoccupent-ils de choses comme le droit et la légitimité ?) a déclaré un nouveau « gouvernement ministériel » nommé par les USA et l’occupation israélienne (un gouvernement « Karzaï » pour les Palestiniens). Ce « nouveau gouvernement palestinien TM » est sous-dirigé par un citoyen US, le « premier ministre » Salam Fayyad. Les groupes parlementaires du Fatah, du Front Populaire de Libération de la Palestine et du Hamas ont tous rejeté ce nouveau « gouvernement » pour son illégitimité. Le Hamas a déclaré qu’il ne reconnaîtrait pas ce « nouveau gouvernement palestinien ™ » de Salam Fayyad.

Mahmoud Aloul, membre du Conseil Législatif, du Conseil Révolutionnaire du Fatah, a dénoncé le manque de consultation avec le groupe parlementaire Fatah avant la nomination du prétendu « nouveau gouvernement ».

Le député Fatah Ashraf Joma’a a déclaré que le groupe parlementaire Fatah avait décidé de boycotter ce gouvernement de Salam Fayyad, et qu’il ne lui reconnaîtrait aucune légitimité. Il a dit que la manière dont Fayyad avait nommé son prétendu « gouvernement » était illégale.

Le Secrétaire du Haut Comité pour la Conférence Nationale Palestinienne, Khalid Abdul Majid, a dit que les groupes de la résistance palestinienne considéraient la nomination de ce prétendu « gouvernement » par Abbas et Fayyad comme une démarche qui favorisait et perpétuait les divisions palestiniennes et pouvait conduire à l’échec du dialogue national entre les partis palestiniens (Fatah et Hamas) et invalidait toutes tentatives d’unité. Il a ajouté que ce « gouvernement » Fayyad n’était qu’une réponse aux diktats américains et israéliens.

Abbas est un président illégal et illégitime

En Cisjordanie et même à Gaza, l’opinion publique palestinienne a exprimé sa colère contre l’ignorance continue de l’illégalité du « président » Abbas. Tout le monde sait qu’il ne veut aucune réconciliation avec le Hamas, qu’il ne veut pas la tenue d’une conférence Fatah, et qu’il ne veut pas d’élections présidentielles et parlementaires. Ce sont les demandes des USA et d’Israël qu’Abbas met en œuvre, contre la volonté de la majorité des Palestiniens, mais il y a aussi une autre raison qui explique pourquoi Abbas et les baffreurs inutiles autour de lui ne veulent aucune sorte d’unité palestinienne, aucune sorte de processus légal, c’est-à-dire une conférence Fatah : elle montrerait que ces peut-être 20 ou 30 personnes sont seules, complètement isolées, maintenues contre la volonté de millions de Palestiniens à la maison ou en diaspora, avec le seul soutien de Jake Walles [consul général des États-Unis à Jérusalem, ndt] et l’argent que lui et ses complices défalquent des impôts des contribuables américains pour financer cette parodie criminelle.

Ce que les Américains et leurs maîtres devraient comprendre, c’est qu’ils perdent leur temps, parce que rien de ce qu’Abbas signe n’a aucune base contraignante légale ou coutumière. Toutes les décisions de ce « gouvernement » sont illégitimes, illégales et n’ont aucune quelconque validité. Elles ne représentent la volonté de personne, et comme le fruit et l’expression d’une intention criminelle, elles sont nulles et non avenues.

Il y a 500 ans, Nicolas Machiavel écrivait dans son célèbre Conseil aux dirigeants et aux rois, que peu importe la puissance d’une armée, pour entrer dans un pays, il faut le bon vouloir de ses habitants. Sponsoriser une assemblée d’ânes criminels ne change rien à la volonté du peuple, ni ne lave l’illégitimité et la criminalité d’une occupation, et avoir une grande armée n’aide pas non plus, comme les envahisseurs juifs illégaux d’Europe et des USA l’ont découvert au cours des 60, 80 et 120 dernières années. Il vaudrait mieux, et ce serait moins coûteux, pour quiconque est concerné, que l’Europe et les USA récupèrent leurs Juifs, mais, comme le dit aussi Machiavel dans son œuvre, commettre une erreur pousse l’envahisseur à en commettre d’autres.

La première erreur qu’ont commis les Britanniques et plus tard les USA fut d’autoriser les sionistes européens à établir leur occupation illégale de mon pays, et depuis lors, un flot d’erreurs consécutives commis par Israël et tous ses partisans coûte non seulement aux USA mais à tout l’Occident son bien-être, sa position dans le monde, ses démocraties, sa sécurité, sa culture, en bref, tout. N’est-il pas temps de prendre la seule décision sage et de couper tous les soutiens à Israël, de reconnaître que le sionisme n’est rien d’autre que l’idéologie des ânes criminels tout aussi déconnectés de la réalité que ce dernier « gouvernement » ?

L’histoire nous dit que des conseils sages comme celui de Machiavel sont rarement suivis, et les futurs historiens verront probablement que le Président Obama ne fait pas exception à la cohorte de criminels arrogants qui ont ignoré les conseils avisés et qui remplissent les pages de l’histoire humaine.

Le Président Obama réussira probablement à détruire la Palestine, mais il y a autant de probabilité qu’il enterre son propre pays à cause de son incapacité ou de sa réticence à contrer l’insistance irrationnelle de l’establishment américain à mettre toute la richesse et la puissance des USA derrière les crimes du sionisme dans le monde entier.

Source : The Daily Life of Kawther Salam

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Sionisme

Même auteur

Kawther Salam

Même date

26 mai 2009