Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2160 fois

Cisjordanie -

Niveler le conflit

Par

L'auteur est une Palestino-Américaine vivant à Ramallah

Le type de contrôle et d'obstruction territoriales d'Israel est clairement constant et est évident à tous les niveaux du développement palestinien : social, économique et démographique.
L'expression rendue célèbre par la série de science-fiction américaine, Star Trek, "la résistance est futile", vient à l'esprit.
Pourtant, à la différence des Borgs, les forces israéliennes, avec leur technologie et leurs armes énormément supérieures ne veulent pas assimiler leurs adversaires ; elles veulent les encercler et les isoler.

Niveler le conflit



Tandis que les Palestiniens manoeuvrent fiévreusement en réaction aux derniers développements contre leurs assiettes, Israël continue tranquillement mais sûrement sa politique de maintien du contrôle sur la Cisjordanie et la saisie de ses terres et ses ressources naturelles.

Cela brise le cœur de voir que les Palestiniens n'ont aucun moyen d'arrêter cette politique qui continue à se dessiner inexorablement. Ni l'Autorité Palestinienne, ni le Président palestinien ne sont capables de faire quoi que ce soit contre les abominables actions "discrètes" d'Israël dans les Territoires Occupés.

En ce moment, ce dans quoi ils se sont engagés très activement – réclamer l'application des engagements internationaux envers les Palestiniens -- est sans effet face à ce qu'Israël leur fait quotidiennement.

Au lieu de cela, ils devraient mettre toutes leurs énergies à trouver des moyens de contenir et d'inverser les pratiques militaires israéliennes qui visent leur terre et leur +ressources naturelles.

La monstruosité du mur continue sa marche en avant à travers les vergers et les arrière-cours palestiniennes.

Les gens vivant à proximité du Mur organisent des marches et tentent même bravement de casser les serrures métalliques des portes qui les mantiennent à l'écart de leurs champs, mais ils sont facilement repoussés par les balles en caoutchouc et le gaz lacrymogène des Israéliens.
Certains d'entre eux sont également "détenus".

Quand la construction est achevée sur n'importe quelle partie du Mur de 650 km de long, les gens sont rattrapés par la réalité de leur espace rétréci et d'un emprisonnement intolérable. Affronter cela leur prend toute leur énergie.

Chaque communauté isolée doit se débrouiller seule ; il n'y a aucune politique nationale et aucune stratégie à suivre pour affronter le terrible fardeau social, psychologique et économique.

L'Autorité Palestinienne est distraite de ce qui est vraiment important.

D'ailleurs, afin de pouvoir contrecarrer ce qui arrive de force, il faudrait une force égale et opposée, et cela n'est tout simplement pas disponible pour le Hamas ou pour toute autre faction palestinienne.

Le Mur avance et a déjà isolé 200.000 Palestiniens et a transformé les autres en réfugiés pour la troisième fois. Il a avalé de précieuses ressources en eau.

Ramallah est maintenant complètement séparé de Jérusalem. Jérusalem-Est lui-même est une tragédie pour les Palestiniens.

En raison de la politique israélienne de discrimination, de démolitions de maisons, de privation et de contrôle qui n'est que trop bien documentée, les habitants Palestiniens (ceux qui n'ont pas encore été chassés par divers stratagèmes) sont bloqués dans des secteurs déjà construits, où le développement est restreint.

Ils sont totalement entourés par des quartiers Juifs resplendissants ou des secteurs qu'Israël a déterminé comme "Zones Vertes", qui ne sont disponibles que pour des projets résidentiels Juifs.

Plus au Nord, près de Naplouse, le "checkpoint" de Za'tara se transforme rapidement en une autre frontière qui entravera la circulation de la même manière que Qalandia, séparant le Nord du Sud, et l'Est de l'Ouest.

Des murs de ciment encerclent Qalqiliya et Tulkarem et les gens sont autorisés à entrer et sortir de leurs villes selon un horaire régulier comme du bétail.

En même temps, le territoire palestinien est morcelé par le Mur et par les principaux checkpoints comme frontière.

Israël s'assure une contiguïté territoriale avec les colonies Juives illégales dont certaines ont des zones industrielles à travers l'ensemble de la Cisjordanie et entre elles.

Il est occupé à construire des routes de contournement pour colons seulement et toutes les autres infrastructures de colonisation aux dépens des Palestiniens, de leur terre et de leurs vies.

Par exemple, autour de Salfit, Israël a saisi deux fois plus de terres pour ses colonies clôturées qu'il en a affecté aux communautés de Salfit, dont la population est près de deux fois plus importante que celle des colonies Juives.

La perte systématique de contrôle de leur terre et de leurs approvisionnements en eau a énormement nui à l'économie palestinienne.

Dans tous ses aspects, l'économie est sous l'emprise d'Israël. Les produits israéliens fortement subventionnés entrent librement sur les marchés palestiniens mais seul un nombre limité de produits palestiniens sont autorisés à accéder au marché israélien.

Les procédures administratives israéliennes complexes et les tarifs élevés découragent les Palestiniens de commercer avec le reste du monde, rendant ainsi les Palestiniens complètement dépendants du commerce avec Israël.

Le type de contrôle et d'obstruction territoriales d'Israël est clairement constant et est évident à tous les niveaux du développement palestinien : social, économique et démographique.
L'expression rendue célèbre par la série de science-fiction américaine, Star Trek, "la résistance est futile", vient à l'esprit.

Pourtant, à la différence des Borgs, les forces israéliennes, avec leur technologie et leurs armes énormément supérieures ne veulent pas assimiler leurs adversaires ; elles veulent les encercler et les isoler.

En raison de la politique intransigeante d'Israël, il n'y a que très peu d'espoir pour les Palestiniens.

En "nivelant le conflit", les forces israéliennes continuent à rétrécir l'espace de la vie de tous les jours des Palestiniens.

Comme l'a dit récemment un Général israélien, "le conflit est insoluble", et donc la stratégie d'Israël est seulement de trouver des moyens de vivre avec, et cela signifie : Pas de confrontations avec le Hamas ou tout autre représentant des Palestiniens, mais une domination discrète : contrôle, contrôle, contrôle.


Les Israéliens trouvent des moyens de "vivre avec" la situation parce qu'ils ont le pouvoir de le faire. D'un autre côté, les Palestiniens impuissants ne peuvent que mourir avec.



Source : http://electronicintifada.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Le Mur

Même auteur

Rima Merriman

Même date

18 mai 2006