Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2085 fois

Israël -

Non Violence Oppressive

Par

Les actions directes non-violentes des colons et des ennemis d'Extrème-Droite sont en ce moment le meilleur spectacle en ville.
Bloquer des routes, placer des paquets “suspects”pour stopper les trains, mettre de la glu dans les serrures des bureaux gouvernementaux, manifester et brûler des pneus aux carrefours sont, selon des colons, seulement le haut de l'iceberg.

Alors que la mise en application du Plan de Désengagement se rapproche, les colons et leurs camarades, sauf les extrémistes de l'Etrèsme-Droite, qui pourraient prendre les armes, se préparent à l'"Armageddon", "la résistance non-violente massive contre l'évacuation des colons"

Ceux dans le monde qui croient dans les groupes pacifistes et non-violents doivent observer de près les événements qui vont survenir dans les prochaines semaines en Israël.

Les activistes du centre de l'Extrème-Droite en Israël ont utilisé presque toutes les techniques du "livre de la Non-Violence", mèlant les actions directes non-violentes qui comprennent des techniques d'offensive non-violente, aux préparations pour la désobéissance civile.

Les appels pour que les soldats désobéissent aux ordres d'évacuation liés aux manifestations massives et aux actions directes non-violentes ont déjà forcé les Israéliens, qui craignent davantage les combats internes que des guerres avec d'autres, à reconsidérer leur soutien au Plan de Désengagement.
Les derniers sondages montrent que le soutien du public au Plan de Désengagement se dégrade.

Après avoir échoués au sein de leur propre parti, les plateformes gouvernementales et législatives, et s'être confrontés à un premier ministre inébranlable, les colons et les ennemis d'Extrème-Droite misent sur l'augmentation de l'inquiétude publique au sujet des conséquences domestiques de la mise en application du Plan de Désengagement, et ont donc augmenté la pression visant principalement le public.

La plupart des techniques utilisées ont eu pour but de bloquer la vie normale dans les villes israéliennes, où les gens sont à peine préoccupés par ce que se passe dans les "territoires".

En une semaine, les colons et les activistes d'Extrème-Droite prévoient de geler la vie dans l'ensemble de l'Etat en garant simultanément des centaines de voitures au milieu de toutes les routes principales dans les villes et sur les routes à grande circulation.


De cette manière, les colons imitent les techniques de la plupart des gouvernements israéliens successifs. En jouant sur l'inquiétude du public, Israël a pû mettre en application les politiques aux lesquelles, sans répandre de craintes profondes, la plupart des Israéliens se seraient opposées.

Cela a fonctionné avanr et il semble que cela fonctionne maintenant. Le soutien au Désengagement a baissé de 67% à 50% et l'opposition est montée de 23% à près de 40%.
On doit se rappeler que ce qui s'est produit à aujourd'hui n'a été qu'un "jeu de gosses" et que la principale vague de chaleur est encore à venir.

Si on ignore les racines du problème, le jeu oppressif utilisé par les colons, et leurs actions illégales et parfois criminelles contre des Palestiniens, les gens engagés dans la non-violence pour s'opposer aux autorités "oppressives" pourraient être facilement induits en erreur pour s'identifier aux colons.

En fait, des groupes aux Etats-Unis ont déjà formé un Mouvement de solidarité internationale avec les colons, et se sont rassemblés à Gaza pour montrer leur soutien aux colons.


Le type de résistance non-violente massive qui se déroule ces jours-ci contre le Plan de Désengagement, présente une indication claire que de telles techniques non-violentes peuvent également être utilisées pour bénéficier aux oppresseurs, et comme moyen de perpétuer l'injustice.


Résultat : la non-violence sans justice est juste une autre arme à employer dans toutes sortes de guerres.


A lire également : "Les Commandos de rues"

Source : www.imemc.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Plan de Désengagement

Même auteur

IMEMC

Même date

21 juin 2005