Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3061 fois

Monde Arabe -

Nous ne sommes pas le Proche-Orient, Nous sommes le monde arabe !

Par

Talal Salman est le directeur de la rédaction du quotidien libanais As-Safir. Article publié le 2 février 2015

L’arabité est née en tant que concept politique et intellectuel, cristallisant l’identité des habitants d’une terre qui arborait depuis toujours le nom de « monde arabe ». Puis une autre appellation, purement géographique, a été imposée, celle de « Proche-Orient ». L’apparition de cette nouvelle appellation visait à brouiller, à oblitérer l’identité originelle pour faciliter l’intégration d’Israël dans la région comme alternative à la Palestine – la Palestine qui, ne l’oublions jamais, est une terre sainte et le cœur de ce monde arabe, avant et après toutes les autres appellations qu’on lui surimpose.

Nous ne sommes pas le Proche-Orient, Nous sommes le monde arabe !

David Bomberg, «Eglise du Saint-Sépulcre» (Jérusalem), 1925.
Qu’est-ce que le « Proche-Orient » ? Une simple direction déterminée par la géographie d’autres directions dont elle est le centre : c’est donc un Orient qui peut assimiler le nom d’Israël, et même lui donner une place de choix. Israël s’y retrouve entouré de pays arabes sans que l’on sache si la rose des vents indique encore un Nord-Est, un Nord-Ouest, un Sud-Est et un Sud-Ouest, et sans que l’on puisse déterminer l’identité de ce « Proche-Orient ». Ce dépaysement révèle que la suppression du nom de Palestine est la cause originelle qui falsifia l’identité de cette terre. Et malheureusement, les habitants de la région ont adopté sans rechigner la nouvelle appellation colonialiste.

Mais l’Histoire n’a jamais attribué à la Palestine le nom d’Israël, et la géographie politique n’a jamais connu un Etat de ce nom-là. Les Juifs, ou les Israéliens, étaient dans cette région de simples tribus errant dans la péninsule arabique – ils ne résidaient donc pas forcément en Palestine. Des études historiques et des recherches documentées le prouvent – dont la plus notoire, celle du rigoureux historien Kamal Salibi, La Bible provenait d’Arabie. Ce n’est pas un hasard si Salibi a dû dans sa carrière payer le prix de ses affirmations.

Il reste à souligner que la victoire des soulèvements populaires récents, dans leurs efforts pour reconstruire le lendemain de cette région, ne s’accomplira qu’en passant par l’affirmation de l’identité nationale arabe.

Source : Assafir

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Monde Arabe

Même sujet

Histoire

Même auteur

Talal Salman

Même date

23 mars 2015