Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3032 fois

Palestine -

Nous ne vendrons pas notre peuple ou nos principes pour de l'aide étrangère

Par

> hoood88@hotmail.com

Khaled Meshal est le responsable du bureau politique du Hamas - hoood88@hotmail.com

Nous ne reconnaitrons jamais le droit à une puissance de voler notre terre et de refuser nos droits nationaux.
Nous ne reconnaitrons jamais la légitimité d'un Etat Sioniste créé sur notre sol pour réparer les fautes des autres ou pour résoudre les problème des autres.
Mais si vous êtes disposés à accepter le principe d'une trêve à long terme, nous sommes disposés à en négocier les termes.
Le Hamas tend une main de paix à ceux qui sont vraiment intéressés par une paix basée sur la justice.

Nous ne vendrons pas notre peuple ou nos principes pour de l'aide étrangère

Il est bien connu que les Palestiniens font partie des peuples les plus politisés et les mieux instruits au monde.

Quand ils sont allés voter mercredi dernier, ils étaient bien au courant de ce qu'on leur offrait et ceux qui ont voté pour le Hamas savaient bien ce que cela représentait.

Ils ont choisi le Hamas parce qu'ils se sont engagés à ne jamais renoncer aux droits légitimes des Palestiniens et parce qu'ils ont promis de s'embarquer dans un programme de réformes.

Il y avait des voix les avertissant, localement et internationalement, de ne pas voter pour une organisation étiquetée par les Etats-Unis et l'Union Européenne comme terroriste parce que ce droit démocratique leur coûterait l'aide financière fournie par les donateurs étrangers.

Le jour où le Hamas a remporté les élections palestiniennes démocratiques, les plus importantes démocraties du monde ont raté le test de la démocratie

Au lieu de reconnaitre la légitimité du Hamas en tant que représentant librement élu du peuple palestinien, de saisir l'opportunité créée par les résultats pour soutenir le développement d'une bonne gouvernance en Palestine et pour rechercher des moyens pour mettre fin au carnage, les Etats-Unis et l'Union Européenne ont menacé le peuple Palestinien d'une punition collective pour avoir exercé son droit à choisir ses représentants au parlement.


Nous sommes punis seulement pour notre résistance à l'oppression et notre tentative de recherche de la justice.

Ceux qui menacent d'appliquer des sanctions contre notre peuple sont les mêmes puissances qui sont à l'origine de notre souffrance et qui continuent à soutenir nos oppresseurs presque inconditionnellement.

Nous, les victimes, sommes pénalisées tandis que nos oppresseurs sont choyés.

Les Etats-Unis et l'Union Européenne auraient pû utiliser le succès du Hamas pour ouvrir un nouveau chapitre dans leurs relations avec les Palestiniens, les Arabes et les Musulmans et pour mieux comprendre un mouvement qui jusqu'ici a été vu en grande partie à travers les yeux des occupants Sionistes de notre terre.



Notre message aux gouvernements américains et européens est celui-ci :

Votre tentative pour nous forcer à renoncer à nos principes ou à notre lutte est vaine.

Notre peuple qui a donné des milliers de martyrs, les millions de réfugiés qui ont attendu presque 60 ans pour rentrer chez eux et nos 9.000 prisonniers politiques et de guerre dans les prisons israéliennes n'ont pas fait ces sacrifices pour rien.

Le Hamas a été élu principalement en raison de sa foi immuable dans l'inévitabilité de la victoire; et le Hamas est immunisé contre la corruption, l'intimidation et le chantage.

Alors que nous nous acharnons à avoir des relations amicales avec toutes les nations, nous ne cherchons pas des amitiés aux dépens de nos droits légitimes.

Nous avons vu comment d'autres nations, y compris les peuples du Vietnam et de l'Afrique du Sud, ont persisté dans leur lutte jusqu'à l'accomplissement total de leur quête de liberté et de justice.

Nous ne sommes pas différents, notre cause n'est pas moins digne, notre détermination n'est pas moins profonde et notre patience n'est pas moins importante.



Notre message aux nations Musulmanes et Arabes est celui-ci :

Vous avez la responsabilité de vous tenir aux cêtés de vos frères et soeurs palestiniens dont les sacrifices sont faits en votre nom à tous.

Notre peuple en Palestine ne devrait pas avoir à attendre de l'aide des pays qui lient des conditions humiliantes à chaque dollar ou euro qu'ils donnent en dépit de leur responsabilité historique et morale dans notre situation difficile.

Nous espérons que vous interviendrez pour pallier à toute perte d'aide des Palestiniens et nous demandons à ce que vous leviez toutes les restrictions sur les institutions de la sociélé civile qui souhaitent financer la cause palestinienne.



Notre message aux Palestiniens est celui-ci :

Notre peuple n'est pas seulement composé de ceux qui vivent assiégés en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza mais aussi les millions qui languissent dans des camps de réfugiés au Liban, en Jordanie et en Syrie et les millions éparpillés à travers le monde incapables de rentrer chez eux.

Nous vous promettons que rien au monde ne nous découragera de poursuivre notre but que sont la libération (du peuple palestinien) et le retour (des réfugiés).

Nous n'épargnerons aucun effort pour travailler avec toutes les factions et institutions afin de mettre de l'ordre dans notre maison palestinienne.

Après avoir gagné les élections parlementaires, notre objectif à moyen terme est de réformer l'OLP afin de rétablir son rêle en tant que véritable représentant de tous les Palestiniens, sans exception ou discrimination.



Notre message aux Israéliens est celui-ci :

Nous ne vous combattons pas parce que vous appartenez à une certaine foi ou culture. Les Juifs ont vécu dans le monde Musulman pendant 13 siècles en paix et en harmonie;

Dans notre religion, "le peuple du livre" qui a un engagement envers Dieu et son messager Muhammad (que la paix soit sur lui) doit être respecté et protégé.

Notre conflit avec vous n'est pas religieux mais politique.

Nous n'avons aucun problème avec les juifs qui ne nous ont pas attaqués - notre problème est avec ceux qui sont venus sur notre terre, se sont imposés à nous par la force, ont détruit notre société et banni notre peuple.


Nous ne reconnaitrons jamais le droit à une puissance de voler notre terre et de nous refuser nos droits nationaux.

Nous ne reconnaitrons jamais la légitimité d'un Etat Sioniste créé sur notre sol pour réparer les fautes des autres ou pour résoudre les problèmes des autres.

Mais si vous êtes disposés à accepter le principe d'une trêve à long terme, nous sommes disposés à en négocier les termes.

Le Hamas tend une main de paix à ceux qui sont vraiment intéressés par une paix basée sur la justice.


Source : The Guardian

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Réformes

Même auteur

Khaled Meshaal

Même date

31 janvier 2006