Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2938 fois

Jénine -

Nouvelles de Jénine

Par

> ali_samoudi@yahoo.com

Ali Samoudi est le correspondant à Jénine de Reuters et d'Al Jazeera. Il est également le coordinateur local de l'ISM.

Le Jihad Islamique affirme : tout assassinat conduira la résistance à plus qu'une riposte
Signature d'un accord d'initiative des jeunes contre le mur à Jénine
Préparatifs pour le lancement d'une campagne nationale d'insertion des handicapés : les ponts de l'espoir
Un atelier : un pays propre sans drogue à l'Université ouverte d'Al-Quds, au centre d'études de Toubas
Le préfet de Jénine rencontre les représentants de l'organisation internationale des villages d'enfants
Les prisonniers du Fateh à Damoun menacent d'entreprendre la grève de la faim

Le Jihad Islamique affirme : tout assassinat conduira la résistance à plus qu'une riposte

Arrestation de cheikh Yousef al-Fuqaha' et plusieurs combattants du mouvement du Jihad en Cisjordanie

Le mouvement du Jihad Islamique a mis en garde, par le biais de son porte-parole auprès des médias en Cisjordanie , Cheikh Khadr Adnane, contre tout coup pouvant être porté à des combattants et des résistants du peuple palestinien, disant : tout assassinat visant un combattant ou résistant du peuple palestinien conduira la résistance, et notamment le Jihad Islamique, à plus qu'une riposte.

Il a ajouté que le mouvement du Jihad islamique et la résistance palestinienne dans son ensemble sont capables aujourd'hui de renverser la situation sur la tête de l'occupant, qui n'a pas apparemment bien compris les messages du mouvement du Jihad suite aux dernières opérations des Brigades d'al-Quds, la branche militaire du mouvement, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Commentant les campagnes d'arrestations massives des membres du Jihad islamique en Cisjordanie , Adnan a affirmé qu'elles ne font que renforcer la détermination du mouvement.

L'occupant a essayé, a assassiné et a arrêté des dirigeants et des membres du mouvement, cela n'a fait que renforcer le mouvement.

Personne ne peut nier que le mouvement du Jihad islamique devient de plus en plus puissant, que sa présence dans les masses palestiniennes s'étend et ce depuis l'assassinat de son secrétaire général, fondateur du mouvement, le martyr Fathi Shiqaqi.


Des sources du mouvement du Jihad Islamique ont affirmé que les forces de l'occupation sioniste ont mené des raids à Bethlehem arrêtant Cheikh Uousef al-Fuqaha', un des dirigeants du mouvement, comme elles ont arrêté 16 membres du mouvement dans toutes les provinces de la Cisjordanie , parmi eux :

Province de Jénine : Abdallah Lutfi Abu Bakr, 36 ans, de Ya'bud; et Lou'ai Farouq Abu Bakr, 31 ans, de Ya'bud.
Province de Tulkarm, Muhammad Aziz Kanana, 24 ans, de Qiffin et Muhannad As'ad Harsha, 26 ans, de Qiffin.
Province de Nablus, Ahmad Azzam Sabi' al-'Aysh,
Province de Qalqilya, Muhammad Fares Hamed Uwaysi, 17 ans, Hani Muhammad Hamed Uwaysi, 18 ans, et Hussayn Ibrahim Tayyim, 18 ans.
Province de Ramallah, Cheikh Yousef al-Fuqha', 35 ans, d'al-Bireh
Province de Bethlehem, Munir Muhammad Shanayta, 36 ans, d'al-Ubaydiya, Ghaleb Muhammad Asakira, 28 ans, Asakira, 'Alâ' Hussayn Kâmil, 21 ans, de Bethlehem.



Signature d'un accord d'initiative des jeunes contre le mur à Jénine

L'accord d'initiative des jeunes contre le mur a été signé entre le centre culturel de Yamoun et le bureau d'aide populaire de la Norvège, en présence de 'Ahed Shaaban, président du centre culturel de Yamoun et de Godran Peterson, déléguée norvégienne résidant en Cisjordanie et à Gaza.

Au cours de la séance de signature, Godran a déclaré qu'elle soutenait toute activité bénévole des jeunes, selon la politique du gouvernement norvégien qui a pour priorité les questions vitales du peuple palestinien.

Quant à Shaaban, il a déclaré pour sa part que l'initiative vise à susciter la participation des jeunes dans des actions pacifiques et médiatiques contre le mur de l'apartheid et ses conséquences néfastes sur la jeunesse, plus particulièrement.



Préparatifs pour le lancement d'une campagne nationale d'insertion des handicapés : les ponts de l'espoir

Le comité local de réadaptation des handicapés du camp de Jénine, en collaboration avec le ministère de l'information, a commencé les préparatifs pour une campagne nationale ayant pour titre les ponts de l'espoir, visant à la réinsertion des handicapés dans la société, et avec la participation large de plusieurs institutions sociales et les parents des handicapés.

Amer Rahhal, président du comité, a déclaré que la campagne visait à "développer la prise de conscience que les handicapés sont une partie de nous-mêmes et de notre chair et que leur souffrance devait être partagée par la société palestinienne, dont ils représentent 3%.

"Il a affirmé que la campagne allait s'étendre sur un mois, avec des activités diverses visant à faire adopter la question des handicapés en tant que question importante générale, qui ne concerne pas seulement les parents ou les travailleurs concernés par eux.

Cette campagne devrait débuter le 2 juillet prochain.

Parmi les actions envisagées, celles de rendre hommage aux mères exemplaires de handicapés afin de favoriser l'insertion des handicapés dans leurs propres familles, avec la collaboration des deux ministères des affaires des femmes et des affaires sociales.

Est également programmé un marathon pour les jeunes handicapés ainsi que des jeux sportifs dans lesquels sera affirmée le besoin des handicapés à des programmes sportifs continus, en collaboration avec le ministère des jeunes et des sports.

Une exposition artistique montrera des dessins relatifs aux handicaps divers, pour montrer que le handicap n'empêche pas la créativité, en collaboration avec le ministère de la culture.

Diverses initiatives seront également prises lors de cette campagne, comme les lettres de l'espoir en collaboration avec la compagnie des communications palestiniennes, ou un concours pour élire le meilleur message médiatique pour faire comprendre le message de la question des handicapés dans la société.



Un atelier : un pays propre sans drogue à l'Université ouverte d'Al-Quds, au centre d'études de Toubas

L'Université ouverte d'al-Quds, le centre d'études de Toubas a accueilli un atelier "Un pays propre, sans drogue" organisé par l'association de bienfaisance de la ville d'al-Lid, en association avec l'Université ouverte d'al-Quds et direction de la police de Toubas, section de lutte contre la drogue, ainsi que le programme de santé mentale de la ville de Jénine.

Walid Salihi, président de l'association de bienfaisance d'al-Lid a annoncé l'ouverture de l'atelier, en insistant sur l'importance de la convergence des efforts de toute la société pour la défense de la société et des futures générations face aux maux et aux dangers.

Le directeur du centre, Dr Nidal Abdel Ghafour a hautement apprécié l'initiative avant d'expliquer les différentes sortes de drogue et leurs conséquences, et a appelé à porter la responsabilité collectivement pour faire face à ce danger, appelant les étudiants à assumer leur responsabilité étant donné qu'ils repré sentent un secteur conscient et cultivé de la société.

L'officier Louai Wahdan de la brigade de la lutte contre la drogue de la police de Toubas a expliqué le rôle des appareils sécuritaires dans la lutte contre la drogue et en a montré quelques espèces.

Sawsan Mubarak, responsable du programme du développement social et familial au centre de Toubas a expliqué les dimensions sociales de la propagation de la drogue ainsi que les facteurs menant à cette calamité.

Rima Daraghmeh du programme de santé mentale de Jénine a abordé les conséquences psychologiques.

De nombreuses discussions riches ont eu lieu entre les participants à cet atelier, qui s'est achevé par les recommandations telles que la création d'un centre de prévention dans la région nord de la Cisjordanie , insistant sur la nécessité d'agir avec les organismes officiels ainsi que les institutions de la société civile pour conscientiser et orienter les citoyens vers les mesures de prévention qu'il faut suivre en ce qui concerne la drogue.



Le préfet de Jénine rencontre les représentants de l'organisation internationale des villages d'enfants

M. Qaddoura Mousa a rencontré au cours de la semaine, le Dr. Tawfiq Sulayman, de l'Organisation internationale des villages d'enfants, en présence du président de l'association de bienfaisance de Jénine, Sabri Abu Farha et le président de la maison de vieillesse, Ibrahim Arsan, dans le but de fonder une clinique mentale pour les enfants âgés de 1 jour à 18 ans, pour y dispenser les soins et le traitement pour les enfants.

Dr Sulayman a précisé que l'organisation SOS enfants assure aux enfants réfugiés et aux démunis de nouvelles maisons où ils peuvent être instruits et être préparés à une vie autonome.



Le jihad islamique dénonce la campagne israélienne d'arrestations des dirigeants et membres du mouvement en Cisjordanie

Le mouvement du Jihad islamique a fermement dénoncé la campagne israélienne visant des dizaines de dirigeants et militants du mouvement, en Cisjordanie , considérant cette campagne comme une grave mesure, appelant à une attitude palestinienne ferme vis-à-vis de ces violations israéliennes.

Dans un communiqué du mouvement, le Jihad affirme "au moment où l'envoyée de l'administration américaine essaie de faire passer la paix américano-israélienne piégée par le terrorisme, le meurtre et le déni des droits palesitniens, et malgré la rencontre du président Abu Mazen et Sharon, l'occupation poursuit sa guerre terrible contre notre peuple et notre mouvement, dont le dernier épisode est représenté par les arrestations massives au sein du mouvement, plus de 50 militants et de cadres ayant été arrêtés dans les villages et les villes, al-Khalil, Bethlehem, Ramallah, Tulkarm, Qalqylia, Jénine, en Cisjordanie , arrestations qui furent précédés par des assassinats.

Le communiqué ajoute : "Nous avons été patients, nous avons souffert pour empêcher les ripostes, tout au long des mois passés, nous avons respecté l'accalmie sur la base de la "réciprocité" comme l'a proclamé l'accord du Caire qui a insisté sur le droit de notre peuple à résister à l'occupation.

Mais l'occupant a poursuivi ses crimes contre notre peuple, comme s'il n'était pas concerné par cette accalmie, il a tué des dizaines, blessé et arrêté des centaines, il a mené des raids contre nos villes et nos villages, il construit toujours le mur, il poursuit la judaïsation d'al-Quds et programme l'expulsion de ses habitants, il envahit la mosquée d'al-Aqsa, ses actes de colonisation ne se sont pas arrêtés, tout comme il n'a pas libéré des prisonniers et des détenus, mais poursuit au contraire sa politique d'arrestations et d'assassinats.

C'est pour cela que nous faisons porter à l'occupation toute la responsabilité de l'échec de l'accalmie, et nous affirmons à toutes les parties palestiniennes et arabes qu'elles portent une partie de la responsabilité de ce qui arrive, car il n'est pas juste de crier haut et fort qu'on respecte l'accalmie lorsqu'un colon ou un soldat sont tués en jetant des reproches à la résistance, au moment où ces pârties se taisent lorsqu'il s'agit d'une guerre qui se poursuit contre notre peuple, comme si le sang juif est sacré et le nôtre non.

Nous affirmons à l'occupant que sa guerre contre nos combattants par l'assassinat, l'arrestation ou la poursuite ne nous empêchera pas de poursuivre la lutte, avec le choix de l'intifada et de la résistance.

Nous avons le droit de riposter à ses crimes et à ses agressions, de protéger notre peuple, de libérer la terre et d'instaurer nos droits.



Les prisonniers du Fateh à Damoun menacent d'entreprendre la grève de la faim


Les prisonniers du Fateh détenus dans la prison de Damoun ont menacé d'entreprendre la grève de la faim, au cours de la semaine prochaine, pour protester contre leurs conditions de détention.


Dans une lettre reçue par Ata Abu Armila, secrétaire du Fateh dans la province de Jénine, les prisonniers ont adressé un appel aux cadres et dirigeants du Fateh leur demandant d'agir à leurs côtés pour faire face aux conditions de détention qu'ils subissent. Les prisonniers ont affirmé qu'ils souffrent de conditions difficiles, et notamment sur le plan de la santé.

Les cellules sont bondées, elles sont extrêmement humides et prêtes à s'écrouler, des éboulements se produisent parfois dans certaines cellules. L'eau chaude pour les douches est inexistante, l'eau froide est sale et sableuse.


Les prisonniers expliquent que la direction de la prison refuse de faire soigner les malades, plusieurs prisonniers souffrent d'insuffisance respiratoire, de maux de tête permanents, de maux oculaires, aux articulations et des maladies de la peau.

Dans la nourriture qu'ils reçoivent, ils ont relevé à plusieurs reprises des insectes et des cafards, et même lorsque la direction a été mise au courant, elle n'a pas changé ni amélioré la qualité des repas.


Concernant les visites, les prisonniers affirment qu'ils ont demandé à plusieurs reprises l'amélioration de la pièce des visites, et notamment d'enlever l'écran d'isolement, qui empêche la voix de passer entre les visiteurs et les parents.

La visite devient un moment pénible, que ce soit pour les parents et pour les prisonniers. Les geôliers empêchent de plus que les parents puissent faire entrer des produits de premièère nécessité aux prisonniers, pour les raisons les plus futiles.


Les prisonniers ont appelé les institutions et organismes divers concernés par les droits de l'homme à faire pression pour que leurs droits soient respectés. Ils menacent de commencer une grève de la faim, à partir de la semaine prochaine.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jénine

Même sujet

Résistances

Même auteur

Ali Samoudi

Même date

25 juin 2005