Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3730 fois

Cisjordanie -

ONU : La politique israélienne en Cisjordanie "n'aide pas la paix"

Par

L'infrastructure israélienne qui divise la Cisjordanie et confine 2,5 millions de Palestiniens dans des enclaves ne fournit pas une base pour une solution du conflit à deux Etats, a indiqué un rapport des Nations Unies hier.

ONU : La politique israélienne en Cisjordanie 'n'aide pas la paix'


Carte OCHA : Carte des enclaves et des fermetures en Cisjordanie fournie dans l'exceptionnel rapport du Bureau de Coordination aux Affaires Humanitaires des Nations Unies - 30 août 2007

Le rapport critique du Bureau de Coordination aux Affaires Humanitaires de l'ONU survient alors que des efforts diplomatiques doivent être proposés parmi ce qu'appelle le coordinateur des Nations-Unies en partance, Michael Williams, des "signes d'espoir"

M. Williams a également attiré l'attention mercredi sur les colonies juives dans son dernier briefing au Conseil de sécurité de l'ONU avant de prendre son poste comme représentant de Gordon Brown, le premier ministre Britannique. "La colonisation ébranle tout espoir pour un état palestinien contigu," a-t'il dit.

Près de 40% de la Cisjordanie sont interdits aux Palestiniens en raison des colonies israéliennes, de l'infrastructure militaire et d'un système de routes conçu pour faciliter l'accès des colons juifs, justifié par Israël comme étant une protection contre le terrorisme.

Le rapport dit : "Ces mesures sont également intimement liées au maintien de l'accès des colons et de leur qualité de vie."

Israël a pris le contrôle de la Cisjordanie , Jérusalem-Est et de la Bande de Gaza en 1967. Les colonies sont considérées comme illégales en vertu du droit international, mais environ 450.000 colons juifs habitent maintenant à Jérusalem-Est et en Cisjordanie . Les colons ont quitté Gaza en 2005.

La Cisjordanie ressemble étrangement aux propositions israéliennes faites juste après la guerre de 1967 en termes d'infrastructure et de territoire pour les Palestiniens.

Les restrictions se sont renforcées depuis le soulèvement de l'Intifada qui a commencé en 2000 via un système d'enclaves et la construction du Mur.

Une conférence sur le Moyen-orient parrainée par les Etats-Unis doit se tenir en novembre, bien que peu de choses aient encore été décidées

Ehud Olmert, le premier ministre israélien, est arrivé au pouvoir avec des promesses de retrait de Cisjordanie mais il a été très affaibli par la guerre du Liban de l'année dernière.

Mahmoud Abbas, le président de l'autorité palestinienne, a perdu le contrôle de Gaza quand le mouvement islamique du Hamas a pris le pouvoir en juin dernier.

Néanmoins, Condoleezza Rice, le secrétaire d'Etat américain, et Tony Blair, le nouvel envoyé spécial au Moyen-Orient, doivent venir dans la région le mois prochain pour pousser les deux camps à faire des progrès.

Les observateurs dit Mr Williams, en tant que représentant britannique, pourraient avoir plus de marge de sécurité à arriver à un accord de paix que M. Blair, qui devrait prendre ses directives des Etats-Unis.


Rapport complet du Bureau de Coordination aux Affaires Humanitaires des Nations Unies - 30 août 2007 (fichier PDF en anglais 23 Mb)

Source : The Financial Times

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Colonies

Même date

2 septembre 2007