Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1788 fois

Jérusalem -

Ordres de confiscation de terres et de démolitions à Beit Hanina

Par

Le week-end dernier, comme on s'y attendait, le gouvernement israélien a émis des ordres de confiscation de terres et dedémolitions aux habitants du bas du village de Beit Hanina.
Les ordres ont été rendus publics par l'armée israélienne en même temps que des cartes et le tracé du mur qui sera construit pour emprisonner les villageois et voler leur terre.
Un ghetto palestinien de plus !

Les habitants de Beit Hanina, qui ont déjà perdu une grande partie de leurs terres sur lesquelles sont construites trois colonies juives et une route de l'apartheid, perdront plus de 60% de la terre dans le bas du village de Beit Hanina.

Le mur de l'apartheid qui encerclera les zones peuplées du village séparera les habitants du bas du village de leurs familles, de leurs amis et de ceux qu'ils aiment qui vivent dans la partie haute du village.
En même temps, ils ne pourront plus se rendre sur leurs terres, leurs champs, leurs vergers!

L'armée israélienne a aussi informé les villageois de son intention de confisquer le sommet de la plus haute collline de Beit Hanina dans le but d'y construire un "poste d'observation" de l'armée.

Dans le passé, les "postes" de l'armée israélienne étaient les signes avant-coureurs de l'implantation d'une nouvelle colonie israélienne.

Je crois que cela sera aussi le cas ici parce que l'armée a déclaré cette zone "zone verte" il y a plus de vingt ans, interdisant à quiconque de construire ou "améliorer" la zone.

Nous avons été très suspicieux envers cette dénomination car plusieurs fois par le passé une zone qui avait été désignée "zone verte" ( prétendument dans un but de protection de la nature) a été par la suite transformée en colonie.

Les terres occupées par les colonies de Ramot et P’sgat Zeev (deux des plus grandes colonies de la "zone de Jérusalem" en Cisjordanie ) ont également été déclarées "zones vertes", puis ont abrité un poste d'observation de l'armée israélienne et ont fini par devenir des colonies de la taille d'un mammouth!

C'est sur cette colline que j'ai passé certains des moments les plus heureux de ma jeunesse: j'y ai joué, fait voler des cerfs-volants, j'en ai exploré chaque pouce et ses nombreuses grottes...

Ce n'était un secret pour personne que le gouvernement israélien convoitait les terres de Beit Hanina à cause de leur proximité avec Jerusalem, zone que le gouvernement israélien essaie de vider de ses habitants non juifs.

En construisant le mur de l'apartheid, qui dans le même temps, enserre les zones peuplées de Beit Hanina et engloutit les terres et les vergers les plus précieux, il fait d'une pierre deux coups: la population autochtone palestinienne est emprisonnée dans un ghetto tout en étant dépouillée de ses terres qui pourront être utilisées pour constuire une colonie où ne vivront que des juifs.

L'armée israélienne a donné aux habitants de Bait Hanina sept jours pour faire appel. Nous avons pris contact avec un avocat israélien spécialiste de cette question qui se bat contre la confiscation des terres et le mur depuis longtemps! Il pense que l'affaire pourrait arriver devant la Cour Suprême et nous a demandé de contacter le Ministère des Affaires Etrangères américain pour protester contre ces actions criminelles.



Pour ceux qui semblent penser que l'idée d'un mur et des confiscations de terres en cours est "nouvelle" ou est un "effet secondaire" de l'Intifada et des attentats suicide, le fait est que les ordres et les cartes ont été mis en place depuis le début des années 80.

En fait, la route de l'apartheid qui coupe le village de Beit Hanina en deux a été conçue au début 80 et les travaux ont commencé dans les années 90.


99% des zones que le gouvernement israélien confisque ont été assignées à la confiscation à la fin des années 70 et au début des années 80! Le mur a servi de "couverture" aux israéliens pour voler encore plus de terres palestiniennes et exclure leurs propriétaires!

Ce n'est rien de plus qu'un vol de terre nu et cru, ce dont Ariel Sharon se fait l'avocat et ce à quoi il appelle depuis les années 70...

Je vous tiendrai informé et je publierai les cartes et les ordres une fois qu'ils auront été traduits de l'hébreu à l'anglais...

Source : al-awda.org

Traduction : Palestine en Marche

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonies

Même auteur

Mike Odetalla

Même date

2 février 2005