Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2970 fois

France -

Pas de lutte contre l’islamophobie aux côtés de structures islamophobes

Par

بسم الله الرحمن الرحيم
(Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux)
Depuis la loi du 15 mars 2004 sur l’interdiction du hijab dans les établissements scolaires publics, les lois et les mesures islamophobes se sont multipliées. Par cette loi, les autorités françaises sont entrées dans un processus visant à intensifier toujours davantage la répression contre la communauté musulmane. L’arsenal punitif s’est encore alourdi avec la loi « antiterroriste » du 13 novembre 2014.

Pas de lutte contre l’islamophobie aux côtés de structures islamophobes

Chaque événement ou chaque campagne électorale devient l’occasion d’un grand « concours » pour savoir quel candidat, quel éditorialiste ou quel essayiste défendra la proposition la plus anti-islamique, la plus raciste.

Évidemment, les événements du 7 et 9 janvier derniers sont du pain béni pour tous les inquisiteurs républicains et laïcs en manque de musulmans pour alimenter le brasier de leur bûcher. Ils ne changeront fondamentalement rien à la politique islamophobe que l’État français déploie depuis des années et sont simplement un « accélérateur » permettant d’aller plus loin et plus vite dans ce projet. Ces événements vont donc servir de prétexte à l’adoption de nouvelles lois et mesures islamophobes qui étaient depuis longtemps dans les tiroirs des ministères.

Contre ce déferlement de haine, contre les politiques répressives et discriminatoires et contre la perspective de nouvelles lois racistes et sécuritaires, certains vont nous proposer la constitution d’un nouveau « Front populaire » sur le modèle de celui constitué dans les années 1930 contre la montée du fascisme en Europe. Ce nouveau « Front contre l’islamophobie » rassemblerait les partis, les syndicats et les associations de la gauche de la gauche ainsi que des organisations de l’immigration ou des « quartiers populaires » à gauche, sans oublier quelques associations musulmanes pour la forme. Ils nous expliqueront que ce front large est l’unique moyen de faire face à la déferlante islamophobe et qu’en dehors de l’union avec la gauche « radicale », point de salut.

Mais quelle est le bilan de cette gauche, « antiraciste » et « tolérante », en matière d’islamophobie ?

Nul n’ignore qu’elle a, dans son immense majorité, largement participé à la promotion de l’islamophobie ces dix dernières années. Nous ne reviendrons pas ici de manière exhaustive sur l’historique de leurs positions concernant les questions coloniales ou de l’immigration post-coloniale car il serait trop long de faire le bilan de leur engagement en faveur de la défense d’un ordre colonial et occidentalo-centriste.


Lire la suite de l'analyse sur le site du Mouvement Islamique de Libération.

Source : MIL

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Islamophobie

Même auteur

MIL

Même date

5 mars 2015