Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3059 fois

Afrique du Sud -

Plus raciste qu'Israël, tu meurs...

Par

Le site arabs48.com vient de dévoiler que l'Afrique du Sud a décidé de chasser les agents de la sécurité de la compagnie israélienne El Al (que les Palestiniens de 48 ont appelé à boycotter depuis plus de deux ans, à cause de ses pratiques racistes et immondes) qui dépendent de l´ambassade israélienne, suscitant une nouvelle crise diplomatique entre l'Afrique du Sud et l'entité sioniste coloniale.

En effet, il y a deux mois, lorsque la compagnie a décidé de se passer des services d'un de ses agents en Afrique du Sud, Julian Graf, employé depuis 19 ans, ce dernier a décidé de passer aux aveux... Devant une commission sud-africaine, il a dévoilé comment la compagnie se comporte envers ses clients, les classant par race, ethnie et religion.

De plus, il a expliqué que les agents de la sécurité de cette compagnie El Al, qui ont accès aux aéroports internationaux, soi-disant pour assurer la sécurité des Israéliens, sont des agents très spéciaux, formés par le Mossad aux combats rapprochés.

Une expérience menée par cette commission sur le terrain, dans un des aéroports sud-africains, a permis de confirmer les dires de l´agent Julian. Un homme musulman a été envoyé à la compagnie, qui l´a vite repéré par un agent israélien d´El Al, qui a été immédiatement expulsé. Le responsable de la commission d´enquête a accusé l´Etat sioniste d´escroquerie à l´encontre du gouvernement sud-africain et de violation de la constitution, outre les pratiques racistes.

Cette histoire n´est pas gratuite. D´abord, elle confirme que le pouvoir sioniste israélien est un pouvoir raciste. Ensuite, elle confirme ce que de nombreuses personnes ont expérimenté, que la compagnie El Al est une compagnie israélienne, donc raciste et militarisée. Ses agents de la sécurité agissent dans tous les aéroports où cette compagnie travaille, c´est-à-dire dans toute l´Europe, occidentale et orientale. Ses agents violent les territoires nationaux européens et leur constitution, par leurs pratiques sécuritaires et racistes.

Enfin et surtout, l´Afrique du Sud est un pays souverain, qui fait appliquer ses propres lois sur son territoire alors que les pays européens, et surtout la France, sont soumis au diktat israélo-américain, ils n´ont aucune souveraineté même s´ils l´affirment (on peut comprendre alors ce que signifie l´Etat souverain en Cisjordanie et Gaza dont ils parlent).

Les agents israéliens soumis aux ambassades israéliennes dans le monde, sont des agents du Mossad, qui contrôlent tous les citoyens européens dès qu´ils forment le voeu d´utiliser El Al ou tout autre compagnie se dirigeant vers la Palestine occupée.

Bon voyage !!!


Note ISM :

Nous avons reçu le témoignage oral de deux militantes françaises, portant le voile, expulsées par l’entité sioniste raciste à l’aéroport de Tel Aviv, dans les derniers jours du Ramadan.

Les autorités ‘israéliennes’ les ont embarquées, elle et son amie, dans un avion El Al, après leur avoir fait re-payer leurs billets (alors qu’elles avaient un billet A/R Paris-Tel Aviv, sur une autre compagnie, avec retour à une date ultérieure, puisqu’elles partaient pour un séjour de 3 semaines en Cisjordanie occupée pour la récolte des olives).

Pendant ce vol d’expulsion, personne n’a voulu s’asseoir à côté d’elles. Les hôtesses ont refusé de leur servir le moindre verre d’eau, même contre paiement. Tous les passagers à bord ont eu leur plateau-repas, SAUF ELLES, même après qu’elles aient fait remarquer « l’oubli », puisqu’il a été servi après l’heure de la rupture du jeûne.

Si on additionne le temps passé à l’aéroport de Tel Aviv (arrivée, mise à l’écart, interrogatoire, fouille, attente de la décision d’expulsion) + le temps de vol, ces deux jeunes militantes sont restées sans boisson ni nourriture pendant près de 12 heures.

Et El Al les a débarquées à Marseille…

Source : Alter Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Afrique du Sud

Même sujet

Racisme

Même auteur

Rim al Khatib

Même date

21 novembre 2009