Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3529 fois

Palestine -

Quand des Juifs se comportent comme des Nazis, ils deviennent des Nazis

Par

Le 23 mars 1944, 33 soldats allemands ont été tués quand les membres d'un groupe de résistance italienne ont placé une bombe près d'une colonne des troupes allemandes qui marchaient sur la Via Rasella.
Adolph Hitler est devenu furieux et a ordonné que, dans les 24 heures, dix Italiens devaient être tués pour chaque Allemand tué. Herbert Kappler, le commandant allemand local, a rapidement établi une liste de 320 civils qui devaient être tués.

Quand des Juifs se comportent comme des Nazis, ils deviennent des Nazis

Le 24 mars, les victimes ont été emmenées dans les cavernes Adreatine où elles ont été sommairement exécutées par les SS.

De nombreuses "opérations de pacification" de ce genre ont été effectuées par les armées Nazies contre des civils dans l'ensemble de l'Europe Occupée par les Nazis, dans lesquelles des hommes, des femmes et des enfants ont été brutalement assassinés pour venger la mort des soldats allemands par les combattants de la résistance locale.

Je sais que c'est un tabou, surtout en Occident, que de comparer Israël, encore plus les Juifs, au Troisième Reich. Cependant, si la vérité doit être soutenue comme une valeur intrinsèque et primordiale, il est indéniable d'appeler les choses par leur véritable nom.

Aujourd'hui, à la lumière des agressions criminelles d'Israël au Liban et à Gaza, il n'y a aucun doute qu'Israël pense, se comporte et agit comme le Troisième Reich. Et quand des Juifs, ou certains Juifs, pensent, se comportent et agissent comme des Nazis, ils deviennent eux-mêmes des Nazis.

Les Sionistes se comportent comme des Nazis parce qu'ils assassinent massivement des civils innocents pour venger la mort de quelques soldats israéliens tués par des combattants de la résistance au Liban ou en Palestine.

Inutile de dire que ces combattants, que vous les appelliez le Hamas ou le Hizbullah, luttent pour débarrasser leurs pays d'une occupation israélienne brutale, tout comme les combattants de la résistance Européenne occupés par les Nazis en Pologne, en France, en Grèce, et dans d'autres pays qui se sont battus pour se débarasser leurs pays de l'occupation brutale Nazie.

Il n'y a aucun doute que les Juifs ont beaucoup souffert pendant la Seconde Guerre Mondiale. Personne ne peut nier ce fait.

Mais la souffrance des Juifs en Europe il y a six décennies n'autorise nullement les Juifs à commettre un autre Holocauste contre les peuples du Moyen-Orient.

En effet, un holocauste Juif contre les peuples du Moyen-Orient n'est pas moins barbare (et pas moins-Nazi) que l'holocauste allemand contre les Juifs.

Les crimes barbares ne deviennent pas moindres quand ils sont perpétrés par des mains juives.

Il n'existe pas de chose comme le génocide cachère, ou l'holocauste cachère ou le meurtre cachère.

En fait, si les Juifs veulent tellement se venger de l'Holocauste, la chose "logique", au moins d'une perspective Talmudique, est que les Sionistes devraient diriger leur colère contre les Allemands, les enfants et les petits-enfants de la Wehrmacht, de la Gestapo et des SS, mais pas contre les Palestiniens et les Libanais innocents qui n'ont pas les moyens de se protéger ainsi que leurs enfants.

N'est-ce pas un signe de criminalité et de poltronnerie que de viser des civils innocents et sans défense avec les machines de mort les plus efficaces ?



Nazime Juif

Je sais que de nombreux Juifs deviennent furieux quand on compare les Israéliens aux Nazis, en particulier les Européens et les Occidentaux. Ils prétendront que l'holocauste était un événement unique comparé à ce qu'Israël fait au Liban et à Gaza.

Bien que personne ne prétende que Gaza soit devenu un nouvel Auschwitz.

Cependant, personne ne peut nier que de nombreux civils sans défense sont exterminés par la machine de guerre israélienne.

Après tout, il y a d'autres moyens pour "évaporer" des personnes que de les envoyer dans des chambres à gaz et dans des incinérateurs (j'emploie le mot "évaporer" parce qu'un journal israélien, le Jérusalem Post, a allègrement utilisé ce mot récemment sur son site Internet en faisant référence aux Palestiniens tués dans un bombardement aérien israélien sur une rue bondée de Gaza mi-juillet.).

Pour finir, si la punition collective brutale est un critère pour qualifier quiconque du label "Nazi", alors le comportement des Israéliens et des responsables israéliens, les politiciens et les commandants de l'armée, sont assurément les Nazis de notre époque.

Si vous comparez seulement le comportement d'Israël à Gaza et au Liban, suite à la capture par des combattants de la résistance de trois soldats israéliens pendant des opérations militaires, au comportement de la Gestapo et des SS dans des circonstances semblables en Europe Occupée par les Nazis, vous découvrirez certainement une similitude saisissante.

Suite à la capture d'un soldat israélien par des combattants de la résistance palestinienne à Kerem Shalom le 25 juin, l'armée israélienne a immédiatement commencé une campagne de génocide contre Gaza qui a duré un mois, en détruisant des maisons, des écoles, des universités, des centrales électriques, des rues, des vergers, des plantations de citronniers et en annihilant des familles entières qui dormaient dans l'intimité de leurs maisons.

En effet, avant d'écrire cet article (le 29 juillet), 183 Palestiniens, dont 37 enfants, ont été impitoyablement tués seulement dans la Bande de Gaza en raison des lourds bombardements aériens et des bombardements de l'artillerie sur des quartiers civils.

Oui, tout ce carnage pornographique et cette débauche de destruction en réponse à l'enlèvement d'un soldat israélien !

Et au Liban. Bien, tout ce qui se passe au Liban défie toute description linguistique.

Comment peut-on décrire la destruction d'un pays entier et le tapis de bombes sur des maisons, des quartiers, des rues, des civils s'enfuyant dans des camions et des minibus, tout cela en réponse à l'enlèvement de deux soldats israéliens de l'occupation lors d'une opération militaire ayant pour but de libérer des milliers de prisonniers politiques Arabes et des résistants qui languissent dans des camps de concentration israéliens ?

Si ce n'est pas du Judéo-Nazisme, alors qu'est-ce que c'est (d'ailleurs le terme "Judéo-Nazisme" n'a-t-il pas été inventé par le défunt écrivain israélien Yisrael Shahak.) ?

Et si les responsables israéliens, qui ont ordonné et surveillé ces campagnes de génocide contre des civils innocents, ne sont pas des criminels de guerre certifiés, alors comment devrions-nous les regarder ?

C'est une question que doivent se poser les gens de conscience du monde entier parce qu'il est injuste de garder le silence tout pendant que cette puissance maléfique appelée Israël se comporte comme le faisait une autre puissance maléfique il y a soixante ans.

Source : http://umkahlil.blogspot.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Racisme

Même auteur

Khaled Amayreh

Même date

30 juillet 2006