Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2716 fois

Tulkarem -

Que va-t-il arriver après l’achèvement du mur d’Apartheid ?

Par

En novembre 2004, quatre nouveaux ordres militaires étaient délivrés aux gens qui vivent dans les villages du sud de Tulkarem. Ces ordres militaires mettaient l’accent sur la politique poursuivie étape par étape par l’Occupation pour imposer une nouvelle réalité sur le terrain.
Une zone tampon pour le Mur du côté Est, de 300 m de large, de nouvelles confiscations, de nouvelles démolitions : ce sont les étapes d’un plan qui a pour but l’expulsion totale des Palestiniens qui vivent sur ces terres.

A Tulkarem : Une zone tampon pour le Mur à l’est de 300 mètres de large. De nouvelles confiscations, et de nouvelles démolitions.

En novembre 2004, quatre nouveaux ordres militaires étaient délivrés aux gens qui vivent dans les villages du sud de Tulkarem. Ces ordres militaires mettaient l’accent sur la politique poursuivie étape par étape par l’Occupation pour imposer une nouvelle réalité sur le terrain.


L’achèvement du mur d’Apartheid dans la partie nord de Cisjordanie n’a pas mis fin au ciblage des Palestiniens de la région de Tulkarem par les Forces d’occupation.

Au contraire les Forces d’occupation mettent en place de nouvelles mesures qui visent les habitants des villages et des villes qu’ils ont maintenant isolés avec le Mur.

C’est la prochaine étape d’une politique dont le but est d’expulser totalement les Palestiniens de leurs terres et de leurs villages.


Les ordres militaires spécifient ce qui suit :

Ordre militaire 40/75647-2004 : spécifie que toute construction jusqu’à 300 mètres de large sur le côté Est du Mur est maintenant interdite dans une zone qui s’étend de Zeita au nord de Tulkarem jusqu’à Irtah au sud de Tulkarem.

Ordre militaire O4/75648-2004 : Spécifie qu’aucune construction n’est autorisée à l’intérieur d’une zone de 300 mètres de large sur le côté Est du Mur, dans une zone allant du village d’Irtah au sud de Tulkarem jusqu’au village de Kafr Sur.

Ordre militaire 04/75646-2004 : Spécifie qu’aucune construction n’est autorisée à l’intérieur d’une zone de 300 mètres de large sur le côté Est du Mur, du village de Kafr Sur au sud de Tulkarem au village de Jayyus dans le district de Qalqiliya

Ordre militaire 40/79/ T-2004 : Cet ordre miliaire conrfisque 3.5 dunums de terre au village de Shufa ; la terre sera confisquée au profit de l’installation d’uu nouveau camp militaire.

Pris ensemble, ces ordres militaires représentent une nouvelle phase de ciblage des Palestiniens dans cette zone.

Trois de ces ordres montrent clairement que les interdictions de bâtiments dans la "zone tampon" qui entoure le Mur ont pour but de rendre permanentes les destructions et les démolitions conduites par les Forces d’occupation.

Une zone tampon pour le Mur du côté Est, de 300 m de large, de nouvelles confiscations, de nouvelles démolitions : ce sont les étapes d’un plan qui a pour but l’expulsion totale des Palestiniens qui vivent sur ces terres.



Shufa

La construction d’un nouveau camp militaire sur la terre confisquée de Shufa dans le sud du district de Tulkarem est étape supplémentaire et dévastatrice de l’Occupation.

Le village de Shufa est situé sur une haute colline au sud de Tulkarem , et surplombe tout le secteur terminé du mur d’Apartheid. Il surplombe aussi l’étendue de la route d’Apartheid, utilisable uniquement par les colons, qui fait communiquer la colonie d’AvneHefz (construite sur des terres confisquées au village de Shufa) et la colonie d’Enav (construite sur les terres du village d’Anablta, à l’est de Tulkarem).


Le nouveau camp militaire fait partie du plan des Forces d’occupation pour établir des "points d’observation militaire" le long du Mur, situés tous les cinq ou quinze kilomètres sur son tracé.
Ce mur rendra la vie des gens de ces régions encore plus difficile puisqu’il signifie la confiscation d’encore plus de ce qui leur reste de leurs terre.


Il y a deux semaines, les Forces d’occupation ont ouvert une nouvelle route d’un kilomètre de long et de dix mètres de large, juste au sud de Shufa.
Cette nouvelle route va confisquer trois dunums de terre et conduira à ce nouveau camp militaire établi sur les terres du village, d’après ce que les Forces d’occupation ont dit aux gens de Shufa.


A cause de la colonie construite sur le côté Est du Mur, Shufa, un village habité par 1200 personnes souffre d’être isolé du reste du district de Tulkarem depuis plus de deux ans.


Maintenant la construction de cette nouvelle route et du camp militaire sur les terres confisquées du village rend les conditions d’isolement encore plus catastrophiques et fait clairement partie du plan permanent pour accaparer de plus en plus de terre aux villages de la région.

Source : http://stopthewall.org/

Traduction : CS pour ISM-France

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Tulkarem

Même sujet

Le Mur

Même auteur

PENGON

Même date

1 décembre 2004