Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3169 fois

Jérusalem -

Réactiver le Plan E-1 de la colonie de Maale Adumim

Par

Maale Adumim, est située à l'est des frontières prolongées de Jérusalem-Est, et est l'une des plus grandes colonies de Cisjordanie.
Le projet d'Israel est d'entourer la population palestinienne de Jérusalem-Est par des colonies juives; ainsi, la souveraineté juive sera légitimée sur l’ensemble de la région de Jérusalem.
En mettant en application un tel projet, Israel empêchera tout lien territorial entre les communautés palestiniennes de Bethlehem et de Ramallah. Un lien territorial qui est inévitable pour l'établissement d'un état palestinien.

Maale Adumim, est située à l'est des frontières prolongées de Jérusalem-Est, et est l'une des plus grandes colonies de Cisjordanie (Carte 1).

Maale Adumim a été créée en 1975, et possède actuellement une population d'environ 25.000 personnes.

Carte 1 : La colonie de Maale Adumim



Le projet d'aménagement de la colonie, qui a été finalisé en 1983, prévoit les frontières de Maale Adumim sur une surface d'environ 3500 hectares. De cette surface, environ 400 hectares ont été construits à ce jour, représentant les colonies de Maale Adumim, Mishor Adumim, Kfar Adumim, et Allon. (Carte 2).


Carte 2 : Image satellite montrant les constructions existantes et celles prévues de Maale Adumim



Plusieurs nouvelles unités de logements ont été construites au sud de l'actuelle Maale Adumim (Carte 3), et plusieurs parties de la future colonie ont été construites sur des zones précédemment déclarées par Israël "Zone Militaire Fermée".

Carte 3 : Photo illustrant l'expansion sud de la colonie de Maale Adumim



Il y a 3 ans, le gouvernement israélien a annoncé une expansion de Maale Adumim sur plus de 1240 hectares, (Carte 4) des terres des villages palestiniens d'Abu Dis, El 'Eizariya, 'Isawiya, 'Anata, et Ez Z'im .

Ce schéma d'expansion, connu également sous le nom de Plan E-1, reliera Maale Adumim avec Pisgat Ze'ev, Pisgat Omer, Neve Yaa'acov, et la French Hill, créant un large bloc de colonies et éliminant toute présence palestinienne dans le secteur.

E-1 est prévu pour abriter 3,500 unités de logements et absorber plus de 50.000 colons israéliens.

Dans une récente étude menée par un groupe de pacifistes israéliens le 3 mai 1999, il a été découvert que le nombre des unités de logements vides à Maale Adumim est de 165 alors que 244 unités sont en construction.

Carte 4 : Terre confisquée pour l'expansion de Maale Adumim



La décision de rétablir le plan E-1 a été récemment prise par le Ministre de la Defense Moshe Arens qui a décidé d'ajouter 1060 hectares de terres de Cisjordanie à la colonie de Maale Adumim et de les relier à Jérusalem.

La décision a été rendue publique le 27 Mai 1999 par les médias israéliens et confirmée par le conseiller d'Arens, Avi Kalstein.

Un exemple montre la tentative frénétique des Israéliens pour réactiver ce projet destructeur et indique le coût de la terre qu’entraine les programmes de colonisation israélienne : Le 25 mai1999, la municipalité de Maale Adumim a empêché les Palestiniens des villages de Tur et d'Ez Z'im de reprendre leurs 155 dunums de terre qui bordaient la colonie de Maale Adumim en préparation pour annexer la terre à la colonie.


Le plan E-1 est considéré comme une partie importante de l’ensemble du projet du 'Grand Jérusalem', qui est un projet israélien destiné à annexer une énorme portion de la Cisjordanie et à confirmer son annexation en 1967 de la Jérusalem-Est Palestinienne.
Le projet du 'Grand Jérusalem' d'Israël a été approuvé officiellement et publiquement par la Knesset israélienne le 28 mai 1997.

L'insistance israélienne sur le contrôle total juif sur la totalité de Jérusalem a assuré une signification spéciale à l'expansion de Maale Adumim.
Le projet d'Israël est d'entourer la population palestinienne de Jérusalem-Est par des colonies juives; ainsi, la souveraineté juive sera légitimée sur l’ensemble de la région de Jérusalem.


En mettant en application un tel projet, Israël empêchera tout lien territorial entre les communautés palestiniennes de Bethlehem et de Ramallah. Un lien territorial qui est inévitable pour l'établissement d'un état palestinien.

Il est intéressant de mentionner que la carte proposée par le Premier Ministre nouvellement élu, Barak, et publiée dans le journal Haaretz (le 27 mai, 1999) encerle la région du Grand Jérusalem (Maale Adumim, Beitar et Givat Ze'ev), Gush Etzion, le Rift du Jourdain, le bloc de colonies d'Ariel, et le bloc de Hashmonain concentré autour de Kiryat Sefer.

Donc, la colonie de Maale Adumim ne sera pas démantelée ainsi que plusieurs autres qui ont été construites aux dépens de la terre palestinienne.


Avec cette expansion, Maale Adumim longera Jérusalem et séparera le secteur oriental de la ville, revendiqué par les Palestiniens comme future capitale, de son arrière-pays en Cisjordanie .


Un agrandissement de Maale Adumim rendra également toute solution créatrice pour le futur de Jérusalem plus difficile à atteindre pour Israël et les Palestiniens, sujet le plus explosif dans leur conflit.

Source : www.arij.org/

Traduction : MG pour ISM-France

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonies

Même auteur

ARIJ

Même date

1 janvier 2001