Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2837 fois

Israël -

Rice compare l'occupation israélienne à la Ségrégation aux Etats-Unis

Par

> BrennerL21@aol.com

Brenner est l'auteur de 4 livres, dont Le sionisme à l'époque des dictateurs, Le mur d'acier : le révisionnisme sioniste, de Jabotinsky à Shamir et Le Moindre Mal, Une étude du parti démocrate américain. En 2004, il a publié chez Jefferson & Madison : Sur la Séparation de l’Eglise et de l’Etat : Ecrits sur la Religion et le Sécularisme. Il peut être joint à l'adresse suivante : BrennerL21@aol.com

Mais si un État juif est légitime dans son principe, comment et pourquoi "la seule démocratie au Moyen-Orient", comme Israël se proclame lui-même, finit par ressembler à l'Apartheid d'Afrique du Sud et à la Ségrégation dans le Sud des Etats-Unis, même aux yeux de son propre Premier Ministre et du moulin à paroles international de Bush ?

Rice compare l'occupation israélienne à la Ségrégation aux Etats-Unis


Rice a tendance à comparer l'occupation israélienne dans les territoires à la ségrégation raciale qui était la norme dans le Sud des Etats-Unis

Qui peut défendre plus la réputation du sionisme que le Premier Ministre israélien? Par conséquent, beaucoup de gens se demandent pourquoi Ehud Olmert a-t'il brusquement annoncé après Annapolis que "si un jour la solution à deux Etats s'effondre et que nous devons affronter une lutte pour l'égalité des droits de vote dans le genre Sud-Africain, alors, dès que cela se produira, l'État d'Israël sera terminé."
("Olmert alerte sur la "Fin d'Israël" BBC, 29/11/07)

Apparemment, il réagissait aux déclarations agressives de la Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice.

Haaretz, le plus prestigieux journal d'Israël, nous dit que :

Dans des conversations privées -- et comme elle l'a dit à Annapolis -- Rice a tendance à comparer l'occupation israélienne dans les territoires à la ségrégation raciale qui était la norme dans le Sud des Etats-Unis. Les checkpoints des Forces de Défense Israéliennes où les Palestiniens sont détenus lui rappellent l'autobus dans lequel elle voyageait alors qu'elle était enfant en Alabama, où les sièges pour les Noirs et les Blancs étaient séparés. Bien sûr, pour les Israéliens, il s'agit là d'une comparaison qu'ils considèrent comme une "identification excessive" de sa part avec la souffrance des Palestiniens. (Aluf Benn, "Qu'est-ce qui presse?" 27/12/07)

Abe Foxman de l'Anti-Defamation League et d'autres apologistes d'Israël crient après l'ex-président Jimmy Carter parce qu'il a attaqué l'apartheid israélien en Cisjordanie .

Et Haaretz affirme que les ultras sionistes américains s'en prennent à Rice pour l'utilisation du terme qui, s'il reste collé à Israël, sera finalement fatal pour le sionisme aux Etats-Unis. Maintenant, ces fanatiques fulminent contre la déclaration d'Olmert. Mais il est plus intelligent qu'eux.

Lorsque Carter et Rice disent ce qu'ils ont à dire, Israël doit négocier avec l'Autorité Palestinienne et les Etats arabes qui la soutiennent, ou affronter l'opposition croissante au sein de l'impérialisme américain de ceux qui sont plus préoccupés par le pétrole arabe que par la campagne de contributions sioniste.

Olmert sait que les divisions croissantes entre Israël et son protecteur ne manqueront pas d'inspirer de nombreux Palestiniens à continuer de lutter contre le sionisme jusqu'à ce qu'il soit vaincu, comme le régime d'apartheid dont il dit lui-même que cela y ressemble.

Bien entendu, Olmert n'abandonne pas le "droit à exister" en tant qu'État juif dans les frontières reconnues par l'Autorité et le monde arabe. Idem pour Carter et Rice.

Mais si un État juif est légitime dans son principe, comment et pourquoi "la seule démocratie au Moyen-Orient", comme Israël se proclame lui-même, finit par ressembler à l'Apartheid d'Afrique du Sud et à la Ségrégation dans le Sud des Etats-Unis, même aux yeux de son propre Premier Ministre et du moulin à paroles international de Bush ?

Soyez certains que nous n'obtiendrons jamais de réponses honnêtes à cette requête de la part d'Olmert, et encore moins de Rice qui ne montre aucun signe de connaissance approfondie de l'histoire sioniste.

Mais il y a effectivement une explication intelligente, et nous la trouvons dans "Le Mur de Fer (Nous et les Arabes)," écrit en 1923 par Vladimir Jabotinsky (1880-1940), fondateur du Mouvement "Révisioniste Sioniste" dans lequel Olmert a grandi.

Même s'il est né dans ce qui est aujourd'hui l'Ukraine, Jabotinsky est russophone et est un écrivain doué dans cette langue et dans beaucoup d'autres.
En effet, ses talents étaient tellement extraordinaires qu'il est rapidement devenu un chef de file sioniste au niveau international et a joué un rôle décisif en obtenant de Londres la mise en place d'une "Légion juive" en 1917 afin d'aider la Grande-Bretagne à prendre la Palestine à l'empire ottoman.

Le sionisme, comme toute idéologie, possède des écrivains qui n'agissent pas et des acteurs qui n'écrivent pas. Mais les combats dans l'armée impériale ont transformé l'écrivain Jabotinsky en un acteur réaliste.

Lisez ses textes sur la "colonisation". Vous comprendrez exactement pourquoi Israël, en dépit de tous les bavardages sur le fait qu'il soit "la seule démocratie au Moyen-Orient", est inexorablement devenu le régime discriminatoire si bien résumé par la "ségrégation" de Rice et "l'apartheid" d'Olmert.

Ils appellent chacun, de façon différente, à une "solution à deux États." Mais Olmert veut un Etat sioniste aussi grand possible en ayant un minimum de victimes israéliennes, et les Palestiniens confinés dans des Bantustans pas plus grands qu'un placard à balais. Rice est prête à être un peu plus généreuse.

Mais la ségrégation ou l'apartheid, religieux ou ethnique, n'ont aucun droit à exister sur un seul centimètre de notre planète.

Après des décennies de lutte, la ségrégation juridique américaine et l'apartheid d'Afrique du Sud sont morts et nous leur avons tous dit bon débarras.

Quand les progressistes Palestiniens et Israéliens agiront ensemble et créeront leur équivalent du mouvement des droits civiques américain et du Congrès National Africain National, le sionisme rejoindra la ségrégation et l'apartheid dans le cimetière réservé aux régimes coloniaux discrédités et battus.


Source : http://palestinechronicle.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Apartheid

Même auteur

Lenni Brenner

Même date

1 janvier 2008