Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2852 fois

Palestine -

Sa'adat appelle à un mouvement palestinien de masse pour l'unité nationale et la résistance

Par

Libéré fin juillet 2012, le prisonnier politique palestinien Youssef Abu Ghoulmeh a partagé une cellule avec Ahmad Sa'adat pendant près des trois mois qui ont suivi la fin de la grève de la faim des prisonniers et la sortie d'isolement de Sa'adat. Abu Ghoulmeh a été interviewé par la radio "Voice of the People" le 4 août 2012, pour discuter des commentaires de Sa'adat, de ses idées politiques et de sa situation actuelle et des prisonniers politiques palestiniens incarcérés dans les geôles israéliennes.

Sa'adat appelle à un mouvement palestinien de masse pour l'unité nationale et la résistance

Ahmad Sa'adat est Secrétaire général du Front populaire de Libération de la Palestine, membre du Conseil législatif palestinien et leader national. Il a été détenu en isolement pendant plus de trois ans avant que l'accord mettant fin à la grève de la faim ne voit son retour au sein de la population générale de la prison (son isolement et celui de ses co-détenus ont été un facteur majeur de plusieurs des longues grèves de la faim).

Le message de Sa'adat rapporté par Abu Ghoulmeh : Il exhorte les masses palestiniennes et toutes les forces et organisations politiques et sociales à s'engager dans une mobilisation de masse et à descendre dans les rues pour exiger la fin de la fragmentation palestinienne interne et la division, et il insiste sur le préjudice que ces scissions causent au mouvement national palestinien. Il souligne qu'une responsabilité particulière incombe au Hamas et au Fatah de mettre fin à l'état de division. La fin de la division ne peut venir que d'un front uni qui dénonce les crimes de l'occupation et fonde la résistance sur toutes les diverses formes de lutte : des négociations absurdes ne portent ni espoir ni avenir, estime Sa'adat. Il note en particulier que le gouvernement israélien a souvent recours à des formes de chantage politique et de machinations, parmi lesquelles des promesses de libération de prisonniers, dont certains sont emprisonnés depuis des décennies, dans le but d'inciter à de nouvelles pseudo-négociations ; il dénonce toute participation à ces manœuvres d'une occupation malhonnête qui ne peut que nuire à la cause nationale palestinienne.

Ahmad Sa'adat exhorte les forces politiques palestiniennes à faire des efforts énergiques pour libérer tous les prisonniers palestiniens incarcérés dans les geôles de l'occupant et de donner la priorité au dossier des prisonniers dans le cadre de la lutte palestinienne pour reconquérir la terre et les droits du peuple.

Il a demandé à Abu Ghoulmeh de transmettre ses salutations au peuple palestinien, en Palestine, en exil et en diaspora, et en particulier aux réfugiés palestiniens dans les camps, qui luttent pour le retour, au Liban, en Syrie et en Jordanie qui sont dans une situation difficile.

Sa'adat est fort et en bonne santé malgré ses grèves de la faim répétées et son long emprisonnement et isolement, témoigne Abu Ghoulmeh, qui note que pendant toute la période où ils ont partagé une cellule à Gilboa, Sa'adat était déterminé et dynamique, plein d'enthousiasme, et qu'il n'a jamais perdu espoir dans la victoire palestinienne.

Abu Ghoulmeh a également donné des informations sur la situation actuelle des prisonniers politiques palestiniens derrière les barreaux, près de trois mois après la fin de la grève de la faim de masse d'avril-mai 2012. Les autorités occupantes persistent à ne pas appliquer les clauses de l'accord avec les prisonniers et n'ont mis à exécution aucune des promesses d'amélioration de leurs conditions de vie ; les inspections nocturnes agressives continuent, ainsi que la mise à sac des cellules, les méthodes abusives de transfert des prisonniers et le déni des visites familiales sous des prétextes sécuritaires.

De plus, Abu Ghoulmeh rapporte que la détention administrative, sans inculpation ni procès, instrument de l'occupation pour faire pression sur le peuple et les combattants de la liberté palestiniens, continue au même niveau qu'avant la grève.


Source : Free Ahmad Saadat

Traduction : MP pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Résistances

Même auteur

Campagne pour la libération d\'Ahmad Saadat

Même date

7 août 2012