Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1758 fois

Jérusalem -

Sharon intensifie la colonisation en Cisjordanie : Nouveaux ordres militaires pour construire le Mur de Ségrégation autour du bloc de colonies de Ma'ale Adumim

Par

Créé en 1990, l’Applied Research Institute de Jérusalem (ARIJ) est une organisation à but non lucratif dédiée à promouvoir le développement durable dans les Territoires Occupés Palestiniens et l’auto-suffisance du peuple palestinien par un plus grand contrôle de leurs ressources naturelles.

Et pendant que les Palestiniens effectuent toujours des poursuites devant la Cour Suprême israélienne contre la construction du Mur de Ségrégation autour de la ville de Jérusalem ou ''Enveloppe de Jérusalem", les Forces de l'Occupation Israélienne surprennent les habitants des villes d'Abu Dis, Ezariyeh, et As Sawahreh Ash Sharqiyeh par des ordres militaires qui déclarent la confiscation de 1585 dunums comme signe d'avertissement pour commencer à construire le mur dans le secteur.

Sharon intensifie la colonisation en Cisjordanie : Nouveaux ordres militaires pour construire le Mur de Ségrégation autour du bloc de colonies de Ma'ale Adumim



Carte ARIJ : Enveloppe de Jérusalem et le Mur(agrandir la carte)

Introduction


Le bloc de colonies de Ma'ale Adumim est le plus grand bloc de colonies établi sur le Territoire Palestinien Occupé avec une population d'environ 33.000 colons installés sur plus de 22.000 dunums (22 km2) des terres palestiniennes confisquées aux villes d'Abu Dis, Ezariya, Isawiya, At Tur, et d'Anata.

Avec la décision d'Israël de construire le Mur de Ségrégation en Cisjordanie , le bloc de Ma'ale Adumim a attiré l'attention du gouvernement israélien en raison de sa situation à l'intérieur des frontières du Gouvernorat de Jérusalem et de sa proximité de la partie Est de la ville de Jérusalem.

Un nouvel ajout au bloc de colonies de Ma'ale Adumim a commencé à avoir lieu sur les terres confisquées aux Palestiniens entre Jérusalem Est et la colonie de Ma'ale Adumim, l'expansion s'appelle Plan E1 et vise à entraver les localités palestiniennes de Jérusalem Est de développer les zones constructibles de leurs villes et villages et, en même temps, à assurer une majorité juive dans le secteur par l'ajout de 3500 nouveaux logements au nord-ouest du la colonie, ce qui créera un lien physique entre le bloc lui-même et les colonies israéliennes de Jérusalem (French Hill, Pisgat Amir, Pisgat Ze'ev et Neve Yaacov).
(voir la carte ARIJ de E-1 et des colonies)


'E1', lorsqu'il sera achevé, agrandira le domaine de la colonie de plus de 50% et bloquera le contiguité géographique entre les parties Nord et Sud de la Cisjordanie .



Le Mur de Ségrégation autour du bloc de colonies de Ma'ale Adumim

Le Mur de Ségrégation autour du bloc de colonies de Ma'ale Adumim fait partie du mur qui encercle Jérusalem, appelée aussi 'Enveloppe de Jérusalem' qui s'étendra sur 190 kilomètres autour de la ville de Jérusalem.

Il partira de la colonie de Har Adar, puis encerclera le bloc de colonies de Giv'at Ze'ev, le bloc de colonies de Ma'ale Adumim, et filera vers le sud de la Cisjordanie pour encercler le bloc de colonies du Gush Etzion. Le tracé du Mur ressemble au projet du 'Grand Jérusalem', (voir la carte du Grand Jérusalem).



Nouveaux ordres militaires pour le tracé du Mur de Ségrégation autour du bloc de colonies de Ma'ale Adumim

Les Forces de l'Occupation Israélienne ont émis le 15 Août 2005, 4 nouveaux ordres militaires pour confisquer des terres aux villages d'Abu Dis, Ezariyeh, et As Sawahreh Ash Sharqiyeh du District de Jerusalem.

Les ordres militaires numérotés (At Tur (T/05/150), Al Ezariyeh (T/05/151), Abu Dis (T/05/152), As Sawahreh (T/05/153) annoncent la confiscation d'un total de 1585 dunums; dont 809 dunums de la ville d'Abu Dis, 477 dunums de la ville d'Al Ezariyeh, 87 dunums du secteur d'At Tur et 212 dunums de la ville d'As Sawahreh Ash Sharqiyeh, pour des besoins militaires, pricipalement pour construire le Mur de Ségrégation autour du bloc de colonies de Ma'ale Adumim (Ma'ale Adumim, la Zone Industrielle de Mishor Adumim, Kfar Adumim, et Allon) déjà établi sur 11.5 km2 (11500 dunums) de terres précédemment confisquées à ces 3 villes après la Guerre de 1967.
Voir : Carte 2 et carte de l'ordre militaire.




Actualisation des informations sur le trace du Mur autour du bloc de colonies de Ma'ale Adumim.

Pour parer la pression nationale et internationale et la décision de la CIJ du 19 juillet 2004 qui demande une halte immédiate de la construction du Mur et du démantèlement des sections existantes, Israël a revu le tracé du Mur de Ségrégation en Cisjordanie pour inclure des changements dans les zones centrales et méridionales de la Cisjordanie .

En même temps, le nouveau tracé du Mur publié sur le site internet du Ministère israélien de la Défense en février 2005, principalement autour du bloc de colonies de Ma'ale Adumim, a été augmenté de 40% par rapport à celui publié en juin 2004 et la longueur du mur est maintenant de 46 kilomètres au lieu de 33 kilomètres (selon la carte de juin 2004).

Le mur isolera également environ 62 km2 de terres, une augmentation de 59% par rapport à la zone qui devait être isolée par le mur selon la carte de juin 2004.


Aujourd'hui, le bloc de colonies de Ma'ale Adumim occupe 1% de la zone totale de la Cisjordanie et inclut 8 colonies : Ma'ale Adumim, Mishor Adumim, Mitzpe Yehuda, Kfar Adumim, Kedar, Allon, Neve Brat et Almon connu également sous le nom d'Anatot.


Et pendant que les Palestiniens effectuent toujours des poursuites devant la Cour Suprême israélienne contre la construction du Mur de Ségrégation autour de la ville de Jérusalem ou ''Enveloppe de Jérusalem", les Forces de l'Occupation Israélienne surprennent les habitants des villes mentionnées ci-dessus par des ordres militaires qui déclarent la confiscation de 1585 dunums comme signe d'avertissement pour commencer à construire le mur dans le secteur.
Voir carte 3 : Enveloppe de Jérusalem et le Mur




Modification des Chiffres !!


Une analyse complète menée par le Système d'Information Géographique de l'Institut Applied Research Institute de Jerusalem (ARIJ) a montré que les quatre ordres militaires qui ont été distribués aux habitants palestiniens vivant dans les secteurs autour du bloc de colonies de Ma'ale Adumim confisqueront un total de 1800 dunums de terres palestiniennes, soit une augmentation de 215 dunums par rapport aux zones mentionnées dans les ordres militaires.

Cette confusion des chiffres fait partie de la politique d'Israël pour tromper les Palestiniens sur ce qui se passe vraiment sur le terrain. Voir Carte 2



Sharon intensifie la colonisation en Cisjordanie en contrepartie du Désengagement de Gaza

Dans un article publié par quotidien Haaretz en date du 11 juillet 2005 a prouvé que le gouvernement israélien a donné le feu vert pour reprendre la construction du Mur autour de la ville de Jérusalem.

La décision du gouvernement affectera environ 100.000 Palestiniens vivant dans et autour des Jérusalem et détenteurs de papiers d'identité de Jérusalem.

Des communautés palestiniennes telles que Shu'fat, 'Anata, Hizma, Abu Dis, As Sawahreh Ash Sharqiyeh, Al Ezariyeh, At Tur, et Isawiyeh seront exclues de la frontière municipale de Jérusalem illégalement déclarée par Israël lorsque le Mur autour de Jérusalem connu également sous le nom d'Enveloppe de Jérusalem sera achevé, ce qui préparera le terrain pour une redéfinition illégale de la frontière municipale de Jérusalem.

La décision est survenue quand les Forces d'Occupation d'Israël et l'Administration Civile ont publié des ordres de confiscation de terres en fin de semaine dans les villes palestiniennes mentionnées ci-dessus pour construire le Mur de Ségrégation autour du bloc de colonies de Ma'ale Adumim.

La reprise de la construction du Mur autour de bloc de colonies de Ma'ale Adumim doit créer un lien géographique entre le bloc de Ma'ale Adumim et les colonies situées à l'intérieur de la ville de Jérusalem.

Le premier ministre Ariel Sharon avait annoncé début août que ce lien territorial qui est sur le point d'avoir lieu ne fait pas partie du plan E-1 où doit être construit un nouveau quartier juif d'environ 3.500 nouveaux logements à l'ouest de la colonie de Ma'ale Adumim (entre Ma'ale Adumim et les communautés palestiniennes à l'est de la ville de Jérusalem) : 'Il y aura un lien territorial à l'avenir, mais nous n'appliquons pas le plan E-1" a-t'il dit. 'Quoi qu'il arrive, il faudra des années avant que ce plan soit approuvé, aussi la question est théorique.'
Source : Analyse/ Un lien mais pas tout de suite. Haaretz, Août 2005.


Bien que Sharon ait parlé d'années avant que le plan E1 soit appliqué, il a ordonné d'accélérer la construction du Quartier Général de la Police de E1, dans le secteur entre Jérusalem et la colonie de Ma'ale Adumim, une première étape dans l'application du Plan E1.
Le Quartier Général est situé actuellement dans le secteur de Ras Al 'Amoud à Jérusalem Est (Ndt : colonie illégale). Haaretz, 26 Août 2005.


Selon la déclaration du Premier Ministre Ariel Sharon, le plan E1 n'affectera pas les communautés palestiniennes situées à proximité du bloc de colonies, mais sera seulement un moyen de relier le bloc avec les colonies l'intérieur de la ville de Jérusalem : "Cela n'entrainera pas la séparation de la Judée et de la Samarie. Des solutions peuvent être trouvées.' Haaretz, 22 Août 2005

En même temps, le Premier Ministre israélien a indiqué que la construction et l'expansion des blocs de colonies en Cisjordanie continueraient : "Il y aura des constructions dans les blocs de colonies' a-t'il dit.
'Chaque gouvernement depuis 1967 a vu l'importance stratégique des secteurs spécifiques (au delà de la Ligne Verte). Je construirai'. 'Ma'ale Adumim continuera à se développer et sera reliée à Jérusalem, et Ariel et ses satellites feront partie d'Israël pour toujours.
Source: Haaretz, 22 Août 2005.

Les expansions israéliennes viendront sur des milliers de dunums de terres palestiniennes situées dans la proximité des blocs de colonies.

Bien que les déclarations du Premier Ministre n'aient pas directement indiqué le danger qui attend les communautés de Jérusalem-Est, mais ce qui se passe sur le terrain, comme vu sur les images satellites de mars 2005 fournies par Applied Research Institute - Jerusalem, c'est qu'Israël a déjà commencé à raser des terres dans le secteur situé à l'ouest de la colonie de Ma'ale Adumim.

Les images satellites ont montré une vue précise du processus de destruction qui s'est déroulé au cours des quatre derniers mois, une preuve qu'Israël ne peut pas nier en dépit des déclarations de Sharon.


1 dunum = 1000 mètres carré

Source : ARIJ

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Rapports

Même auteur

ARIJ