Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2546 fois

Palestine -

Stop the Wall : Déclaration de Principes et des Droits Nationaux

Par

Gravement préoccupés pour notre cause nationale et nos droits légitimes ayant fait l'objet d'une attaque directe et systématique de l'occupation israélienne et des États-Unis, qui veulent liquider la lutte des Palestiniens en profitant de la division qui nous a affaiblis face à l'énorme pression qu'eux et leurs alliés ont mis en exergue;

Nous, les soussignés, des mouvements politiques et populaires, des fédérations et des réseaux de la société civile, des institutions du secteur privé et des personnalités nationales, à l'intérieur et à l'extérieur de la Palestine, affirmons ce qui suit:

D'abord : que les droits inaliénables de notre peuple doivent être le principe central de toute action politique palestinienne. Ces droits fondamentaux ne doivent jamais être un sujet de négociations et ne doivent pas être compromis :

1. Le droit des réfugiés à rentrer dans leur patrie et dans leurs propriétés, d'où ils ont été expulsés, conformément à la résolution des Nations Unies 194. Ce droit est un droit fondamental qui n'est pas négociable et ne peut donc être fondé sur un "accord sur une solution";

2. Le droit à l'autodétermination, la fin de l'occupation militaire et la création d'un Etat palestinien indépendant jouissant d'une pleine souveraineté;

3. Jérusalem Occupée est la capitale de la Palestine, affranchie de colons et de colonies;

4. Le départ de tous les colons israéliens de notre terre, qui a été occupée dans un acte d'agression en 1967, et le démantèlement du Mur d'Apartheid et de toutes les colonies qui sont illégales et défient le droit international et les accords internationaux.


Deuxièmement: que toute démarche politique ou négociations au niveau local, régional ou international devraient avoir lieu sous supervision internationale, en se fondant sur les principes de la justice et du droit international et viser l'application des droits historiques et inaliénables de notre peuple, et l'établissement d'un échéancier pour une telle mise en oeuvre et non pas des négociations sur les droits eux-mêmes.

1. Parce que la réunion d'Annapolis n'est pas fondée sur ces principes, et parce qu'elle ne vise pas l'application du droit international, nous demandons à l'OLP et à l'Autorité Palestinienne de ne pas participer à cette réunion, nous invitons également les pays arabes à boycotter Annapolis et à ne pas encourager le désir des États-Unis d'étendre son agression dans la région et ses tentatives pour écraser toutes les forces opposées à sa domination dans la région.

2. Dans le cas où l'OLP et l'Autorité Palestinienne décideraient d'assister à la conférence d'Annapolis, ils ne doivent céder en aucun cas aux demandes de concessions américaines et israéliennes sur ces droits fondamentaux, sous aucune justification.

3. Nous avertissons tous les individus et les organisations qui tentent de toucher aux droits inaliénables de notre peuple et de promouvoir la normalisation des relations avec l'occupation et ses institutions sous les slogans de "paix" et de "dialogue". Ces efforts et ces initiatives de normalisation doivent être largement boycottés par la société palestinienne, et tous les promoteurs de la normalisation doivent être dénoncés et humiliés.

4. Nous appelons au boycott de toutes les conférences et rencontres bilatérales, régionales et internationales qui ne sont pas basées sur les principes énoncés ci-dessus, maintenant ou à l'avenir.

5. Nous insistons sur l'unité du peuple palestinien dans toutes les régions de notre patrie et dans la diaspora, et sur l'unité de nos droits nationaux et de la cause


Troisièmement: Nous rejetons catégoriquement toute tentative de reconnaissance d'Israël en tant qu'"État juif", car cela signifierait nécessairement :

1. Exonérer Israël des crimes de nettoyage ethnique perpétrés contre notre peuple au cours des soixante dernières années;

2. Renoncer au droit au retour des réfugiés palestiniens dans leur patrie et leurs propriétés, d'où ils ont été expulsés en 1948 et les années suivantes;

3. Justifier et renforcer le système israélien de discrimination raciale et d'apartheid à l'égard des citoyens palestiniens d'Israël, en prélude à leur expulsion de leur patrie, sous prétexte de préserver l'État juif;

4. Renforcer l'idéologie sioniste, qui est basée sur le racisme, le colonialisme et le nettoyage ethnique.

Par conséquent, nous considérons que toute reconnaissance de cette nature équivaut à une concession du droit au retour, ce qui conforterait l'exil et la dépossession de notre peuple et mettrait fin à notre cause. Quiconque envisage de prendre cette voie portera la responsabilité historique qui en résultera.


Quatrièmement : Nous affirmons la nécessité d'entreprendre une action sérieuse et immédiate pour trouver une solution au recours aux conflits armés internes dans la bande de Gaza, à travers le dialogue national, afin de mettre fin aux divisions dans la société palestinienne dans le but de :

1. Réunifier la Bande de Gaza et en Cisjordanie en une seule entité, et accepter de commencer les préparatifs pour des élections législatives et présidentielles anticipées basées sur le document d'Accord national;

2. Parallèlement à ce qui précède, commencer à mettre en œuvre l'Accord du Caire sur la réforme de l'OLP à travers l'activation du Comité Préparatoire de l'élection du Conseil national palestinien, avec la participation de toutes les forces nationales et islamiques palestiniennes.

Source : http://www.apartheidmasked.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Boycott

Même auteur

Stop The Wall

Même date

26 novembre 2007