Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1820 fois

Palestine -

Témoignage d'un membre du PPPalestinien : "L`homme de paix n`existe actuellement pas en Israël"

Par

PPPalestinien : Parti du Peuple Palestinien, ex- Parti Communiste Palestinien

Hier le parlement Israël a voté pour accorder le retrait des 36 colonies à Gaza et au nord de la Cisjordanie.
Sharon a réussi a enlever les obstacles parlementaires qui l`empêchaient de réaliser la première étape de son projet.
Sa deuxième étape, c’est : continuer la construction du mur d`Apartheid, augmenter la surface des colonies en Cisjordanie, construire de nouvelles colonies pour loger les colons de Gaza. Montrer à l`opinion internationale qu`il est un Homme de Paix.

Le parlement a voté pour modifier le passage du mur pour confisquer encore de la terre et pour que deux regroupements de colonies soient inclues en Israël.

Une modification est réalisée au nord près de Naplouse, pour adjoindre à Israël la colonie d’Ariel et les quelques colonies autour, l’autre modification se situe au sud entre Bethlehem et Hebron pour ajouter la colonie Kfare Assion et trois autres colonies proches.



Pour nous les palestiniens, la confiscation de la terre n`est pas le pire.

En 1996, Sharon a parlé de son point de vue pour résoudre les problèmes avec les Palestiniens : diviser la Palestine en cinq zones «bantoustans»

- la Bande de Gaza, les frontières seront contrôlées par Israël, aucun Palestinien ne peut ni sortir ni entrer a Gaza sans le contrôle de la police israélienne, quelques camps militaires seront installés pour intervenir très rapidement

- Dans le nord de la Cisjordanie « Naplouse, Jenine, Toulkarem et Qualqilia», les routes qui relient ces villes seront contrôlées par des barrages, et donc ces villes ne seront que des petits bantoustans dans un autre plus grand

- A Ramallah et Jéricho, les entrées et les sorties sont et seront contrôlées et même fermées, seule l`armée israélienne décide et décidera quel palestinien a le droit de quitter sa ville

- A Bethlehem, les entrées, les sorties et les routes qui lient la ville avec Hebron, Jéricho et Jérusalem sont et seront contrôlées aussi par l`armée israélienne. Mais pour montrer la civilisation de l`occupation aux touristes, l`entrée nord de la ville qui amène à Jérusalem sera contrôlée par un barrage électronique

- Hebron, la plus grande région, une dizaine de points contrôle militaires seront installés partout, la seule route qui la relie avec les autres villes est contrôlée et elle le sera, par Israël. La ville d`Hebron sera coupée en deux zones, les habitants palestiniens de la vieille ville, seront obligés a quitter leurs maisons



La tactique de Sharon est de rendre la vie des palestiniens impossible, en :
• Limitant la circulation,
• contrôlant l`économie palestinienne
• et en créant une situation très dangereuse par sa terreur.

Son but est de donner aux Palestiniens deux choix : vivre une vie misérable dangereuse ou émigrer .
Cela est la pire des solutions pour nous



L`homme de paix n`existe actuellement pas en Israël, les négociations qui se passent ces jours-ci ne sont que pour rendre service a Sharon et aux quelques bénéficiaires de l`Autorité Palestinienne

Rae



Sur le même sujet : à lire :

- PENGON : "Pris au piège comme des Rats"


- FMEP : Israël propose un réseau de routes séparées pour les Palestiniens


Nouveau tracé du Mur de l’Apartheid adopté par le gouvernement israélien et présenté sur le site du Ministère de la Défense Israélien

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Plan de Désengagement

Même date

24 février 2005