Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3615 fois

Gaza -

Tuer l'enfance, tuer l’innocence !
Témoignages d'élèves de la Bande de Gaza recueillis par leur professeur de français, Bassem Abu Draz

Par

En quelques jours, plus de 400 enfants ont été tués et plus de 2.700 ont été blessés, et ceux qui ont survécu ont vu des bombes tomber sur leurs maisons, des membres de leur famille disparaître ou être blessés, leurs amis mourir… Tout cela est très violent et traumatisant. Ici, à l'école Al-Aishia, on a posé cette question à nos élèves : Comment avez-vous vécu la guerre ?
Sara : Ma maison est détruite. Je suis très désespérée parce que j'ai perdu ma chambre, mes jouets, mes livres et mes photos. Mes souvenirs sont détruits avec ma chambre. Aujourd'hui je vis sans passé.

Tuer l'enfance, tuer l’innocence !
Témoignages d'élèves de la Bande de Gaza recueillis par leur professeur de français, Bassem Abu Draz

Ola : Après la destruction de ma maison, j'habite dans une école avec ma famille. Toute la famille dort dans une seule classe. Mon amie préférée a été tuée ; mon frère est blessé.


Photo


Mona : Pendant la longue dernière agression de cet été, j'ai eu très peur, j'ai mal dormi, mal joué et mal mangé. Je ne peux pas oublier toutes les destructions et les morts que j'ai vus.


Photo


Lama : Malgré qu'ils aient détruit ma maison, mes rêves persistent. On va construire une nouvelle maison avec une nouvelle vie, parce que j'ai le droit de vivre comme tous les enfants. Je suis triste.


"La fin de la souffrance d'un enfant palestinien", vidéo réalisée par des élèves du collège Rafah en avril 2014



La vie dans mon pays
poème de Bassem Abu Draz

Quelle est étrange la vie dans mon pays 
Des gens qui souffrent partout
Sans travail, sans maison, sans terre
Sous l'occupation terrible
La chandelle sur la table
Le pauvre enfant palestinien
Fait ses devoirs
À côté de ses frères endormis
Famine، pauvreté et restriction
Balles tirées, bombes lancées
Ma terre malade et fatiguée
Où est la conscience du monde entier ?
Pitié pour les enfants handicapés
Pour les mères oubliées
Pour les martyrs tués
Pour un pays déraciné
Ma Palestine aimée.



Photo
Bassem Abu Draz lors d'une tournée de témoignages, en France, juin 2013.


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Enfants

Même auteur

Club francophone du Collège Ramla