Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2220 fois

Israël -

Un avertissement venu d’Amérique

Par

Editorial du quotidien israélien Haaretz le 22 mars 2006

Deux universitaires américains très connus ont publié un article qui a suscité un grand intérêt dans les milieux diplomatiques américains et israéliens.
Dans cet article intitulé “Le lobby israélien et la politique étrangère des Etats-Unis”, les professeurs John J. Mearsheimer et Stephen Walt écrivent que le lobby israélien auprès du Congrès des Etats-Unis est en train de causer une sérieuse déviation de la politique américaine, et qu’il a été un facteur critique dans la décision prise par l’administration Bush de faire la guerre à l’Irak.

Les deux auteurs concluent en écrivant que l’image négative de l’Amérique au Moyen-Orient a pour origine son attitude indûment favorable à Israël.

En dépit du fait que l’article comportait une tentative d’accuser les juifs de développements dans lesquels ils n’ont aucune responsabilité, et même si ses commentaires ont pour origine une opposition croissante à la guerre en Irak et une tentative de rechercher des motifs occultes à ce que les auteurs considèrent comme un échec de la politique étrangère américaine, il serait irresponsable d’ignorer le message sévère et dérangeant véhiculé par cet article.

La conclusion qu’Israël serait bien avisé de tirer des sentiments anti-israéliens exprimés dans cet article, c’est qu’il ne jouira pas éternellement de l’immunité.

Le soutien résolu de l’Amérique à Israël et sa détermination à s’abstenir de toute colère motivée par les fautes d’Israël peuvent être interprétés comme entrant en conflit avec les intérêts essentiels de l’Amérique, et sont susceptibles de s’avérer lourds à porter.

Le fait que les Israéliens considèrent tout à fait naturels le soutien et l’énorme assistance des Etats-Unis à Israël est cause d’excès de complaisance et empêche les Israéliens de prendre conscience de l’existence de certains courants à l’intérieur de l’opinion publique américaine, extrêmement profonds et susceptibles d’amener un changement drastique dans la politique américaine.


Au lieu de renforcer les lobbies juif et israélien et de les encourager à influencer les décideurs politiques américains afin de les inciter à soutenir Israël inconditionnellement, le gouvernement israélien doit comprendre que le monde n’attendra pas jusqu’à la Saint-Glinglin qu’Israël se retire des territoires et que les opinions exprimées dans l’article dont il est ici question risquent de s’enraciner dans la politique américaine, au cas où Israël ne changerait pas rapidement la réalité politique.

Le retrait unilatéral de Gaza a certes amélioré l’image d’Israël aux yeux du monde, en particulier en Europe, mais cela ne suffit pas.



Le projet du Premier ministre intérimaire Ehud Olmert visant à obtenir un très large soutien international au programme politique qu’il va bientôt rendre public, et qui est basé sur un retrait significatif de Cisjordanie et l’évacuation de dizaines de milliers de colons, est une décision avisée et nécessaire.

Il est impossible de tracer une frontière avec les Palestiniens de manière unilatérale, si ce tracé n’est pas entériné au minimum par les Etats-Unis et l’Europe.

A Gaza, Israël s’est retiré jusqu’à une frontière internationalement reconnue. Mais en Cisjordanie , l’intention est de maintenir la souveraineté israélienne sur des blocs de colonisation situés en territoire occupé.



Un retrait unilatéral qui ne serait pas fondé sur un accord avec les Palestiniens serait dépourvu de signification, à défaut d’un soutien international.

Renforcer les liens entre Israël et l’Europe et impliquer les Etats-Unis dans le processus sont des nécessités stratégiques de première importance.

Le lobby juif et israélien aux Etats-Unis ferait bien d’expliquer dès maintenant le futur retrait, après toutes ces années qu’il a passées essentiellement à conquérir un soutien à la continuation de l’occupation et à l’entreprise de colonisation.

Peut-être alors serait-t-il plus facile d’expliquer la politique israélienne et de consolider les véritables intérêts américains et israéliens ?


L’article des deux universitaires ne mérite certainement pas d’être condamné. Il devrait plutôt nous servir d’avertissement…


Lire le rapport des professeurs John J. Mearsheimer et Stephen Walt



*Traduit de l'anglais en français par Marcel Charbonnier, membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique (www.tlaxcala.es). Cette traduction est en Copyleft.

Source : http://www.haaretzdaily.com/

Traduction : Marcel Charbonnier

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Sionisme

Même auteur

Haaretz

Même date

22 mars 2006